Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Généalogie et histoire familiale

Quoi chercher : Sujets

Groupes ethno-culturels et autochtones


Noirs

Photographie en noire et blanche d'un groupe d' hommes, de femmes, et d'enfants portant les vêtements traditionnels des Caraïbes.

Source

Étudiants à Montréal,
Bibliothèque et Archives Canada,
C-04510

Depuis le XVIIe siècle, il y a eu une vague constante de migration de gens de race noire vers le Canada en provenance de l'Afrique, de l'Europe, des Caraïbes et des États-Unis d'Amérique. La première personne de race noire arrivée au Canada était un africain nommé Mathieu de Coste; il arrive en 1608 et agit en tant qu'interprète des Indiens Micmacs pour le gouverneur de l'Acadie. Quelques milliers d'Africains sont arrivés au Canada aux XVIIe et XVIIIe siècles comme esclaves. Après la révolution américaine, les autorités britanniques accueillent plus de 3,000 esclaves et Noirs libres qui sont demeurés loyaux envers la Couronne. Ces Loyalistes de race noire rejoignent plusieurs autres Loyalistes dans des établissements situés partout dans les provinces maritimes de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l'Île-du-Prince-Édouard. D'autres esclaves noirs rejoignent leurs propriétaires loyalistes quand ils immigrent au Canada.

En 1793, l'assemblée législative du Haut-Canada vote une loi qui octroie graduellement l'abolition; de plus, n'importe quel esclave arrivant dans cette province était automatiquement déclaré libre. Ayant peur pour leur sécurité aux États-Unis après l'entrée en vigueur de la première loi sur les esclaves fugitifs en 1793, plus de 30,000 esclaves sont venus au Canada en utilisant le chemin de fer clandestin jusqu'à la fin de la Guerre civile américaine en 1865. Ils s'établissent principalement dans le sud de l'Ontario; quelques-uns se sont établis au Québec et en Nouvelle-Écosse. Plusieurs sont retournés aux États-Unis pour combattre durant la Guerre civile et rejoindre leurs familles après la fin de celle-ci.

D'autres migrations de Noirs en provenance des États-Unis ont eu lieu durant la guerre de 1812; 2,000 réfugiés vont en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Un autre groupe de 800 Noirs libres de la Californie migre vers l'île de Vancouver entre 1858 et 1860. Plusieurs Noirs migrent vers le Canada à la recherche de travail et deviennent porteurs pour les compagnies de chemins de fer en Ontario, au Québec et dans les provinces de l'Ouest ou encore travaillent dans les mines dans les provinces maritimes. Entre 1909 et 1911, plus de 1,500 personnes ont migré de l'Oklahoma en tant que fermiers vers le Manitoba, la Saskatchewah et l'Alberta.

En 1910, le gouvernement du Canada met en vigueur une nouvelle loi sur l'immigration qui interdit l'entrée au Canada d'immigrants de races jugées indésirables; peu de Noirs se sont établis au Canada au cours des prochaines décennies. En 1955, le programme de recrutement de domestiques antillaises permet à des femmes célibataires âgées de 18 à 35 ans et en bonne santé de travailler au Canada comme domestiques pour une période d'un an avant de recevoir le statut d'immigrante. Plus de 2,600 femmes sont admises en vertu de ce programme. En 1967, le gouvernement du Canada abolit le système d'immigration basée sur la discrimination raciale; par conséquent l'immigration de gens de race noire a augmenté de façon significative.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

Bibliothèque et Archives Canada possède plusieurs fonds relatifs aux personnes de race noire. Les principaux documents et fonds sont énumérés ci-après.

Port Roseway Associates, Muster Book of Free Blacks, Settlement of Birchtown, 1784 (MG 9 B9-14)

Durant la Révolution américaine, les forces britanniques et loyalistes évacuèrent l'état de New York en 1783. Des centaines de réfugiés loyalistes se sont regroupés pour former les Port Roseway Associates avec l'intention de trouver de nouvelles demeures et de créer ensemble une nouvelle colonie en Nouvelle-Écosse. Ces Loyalistes, avec leurs familles, serviteurs et esclaves, ont fondé la communauté de Port Roseway, renommée peu après Shelburne. Les personnes libres de race noire se sont regroupées dans une enclave séparée nommée Birchtown. Le Muster Book of Free Blacks a été numérisé et est accessible en ligne. Un index nominatif facilite la consultation de cette banque de documents numérisés.

Port Roseway Associates, Muster Book of Free Blacks, Settlement of Birchtown, 1784

Ward Chipman, Muster Master's Office (1777-1785) (MG 23 D1)

Les volumes 24 à 27 (bobine C-9818) contiennent des feuilles d'appel (muster rolls) de Loyalistes et de leur famille qui ont fait partie de régiments démembrés et établis en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Ces volumes ont été numérisés et sont accessibles en ligne. Un index nominatif facilite la consultation de cette banque de documents numérisés. On y trouve une liste de Noirs, esclaves ou libres, qui sont venus avec les régiments loyalistes.

Ward Chipman, Muster Master's Office (1777-1785)

Book of Negroes

La Sir Guy Carleton branch [www.uelac.org/] (disponible en anglais seulement) a aussi indexé le Book of Negroes, qui fait partie de la collection British Headquarters Papers (MG 23 B1). On y trouve l'information suivante :

  • les noms des Loyalistes de race noire
  • leur sexe
  • leur état de santé
  • leurs traits distinctifs
  • leur statut (libre ou esclave)
  • leur origine
  • les noms de leurs associés blancs
  • les noms des navires sur lesquels ils ont voyagé.

On peut voir le texte complet du Book of Negroes sur le site Web Black Loyalist: Our History, Our People [http://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/ic/can_digital_collections /blackloyalists/index.htm] (disponible en anglais seulement). Une fois sur ce site, cliquez sur Documents, puis sur Official Documents and Proclamations.

Les documents du British Treasury Office (MG 15 T28) contiennent les références suivantes au sujet des Noirs en Nouvelle-Écosse :

Une lettre du 28 octobre 1818 de S.R. Lushington au magasinier général déclarant que des articles vestimentaires pour les Noirs ayant voyagé sur le Britannica ne sont pas arrivés à Halifax (vol. 73, p. 335).

Une lettre de G. Harrison au magasinier général du 10 juillet 1816 concernant la disposition de marchandises livrées à Halifax pour les réfugiés noirs de Melville Island (vol. 14, p. 222).

Une lettre de G. Harrison aux Commissionnaires de la marine du 9 juin 1821 concernant le retrait de réfugiés noirs de Halifax pour Trinidad (vol. 19, p. 225).

Une lettre de G. Harrison au Commissionaires de la marine du 4 juillet 1821 que les plans pour le retrait des réfugiés noirs de Halifax pour Trinidad ont été approuvés (vol. 19, p. 279).

Collection William King (MG 24 J14)

Né en Écosse, William King vient au Canada en tant que missionnaire et a été actif dans la lutte pour l'abolition de l'esclavage. Il établit la colonie de Elgin, destinée aux esclaves ayant fui les États-Unis. Il a aussi participé à l'organisation d'une communauté noire près de Chatham en Ontario.

Les Miscellaneous papers, 1836-1895 comprennent une autobiographie, de la correspondance, des certificats de naissance et de décès, des avis de décès, des testaments, des dossiers scolaires, des copies de discours, des documents de vente d'esclaves et d'autres documents relatifs à la mission de Buxton et à l'Elgin Association. (microfilm C-2223)

Autres documents ou fonds

Liste des aumöniers noirs enrôlés dans l'armée canadienne, 1942-1944. (RG 25 A3b, vol. 5733, dossier partie 1, no.: 10(s))

Registre général des troupes de Noirs employés dans les installations militaires américaines au Canada, 1942/11/11-1959/09/09. (RG 25 G2, vol. 3328, dossier partie 1, dossier no.: 11681-40)

Listes des porteurs noirs des chemins de fer du Canadien Pacifique, 1930 à 1953 (RG 76 IA1, dossier no. 816222)

1930-1944: microfilm C-10652
1944-1953: microfilm C-10653

Colored Domestics from Guadeloupe, 1910-1928 (RG 76 IA1, vol. 475, dossier no. 731832)

Ce dossier contient une liste de plus de 100 domestiques qui sont arrivées au Canada en 1911. (Microfilm C-10411).

Jamaican Canadian Association

La Jamaican Canadian Association, incorporée en 1962, fournit des programmes sociaux et culturels pour la communauté de Toronto. Elle offre un éventail élargi de services pour supporter les besoins des communautés jamaicaine, antillaise et afro-canadiennes de Toronto.

Recherche dans des sources publiés

Les journaux contenaient souvent des annonces pour des esclaves. Bibliothèque et Archives Canada possède plusieurs journaux sur microfilm. Les journaux devraient être consultés pour la période précédant l'abolition de l'esclavage en 1834.

Family secrets: crossing the colour line, par Catherine Slaney, 2003.

Black genealogy, par Charles L. Blockson

Jamaican Ancestry: how to find out more, par Madeleine E. Mitchell

Black genesis: a resources book for African-American genealogy, par James Rose

A genealogist's guide to discovering your African-American ancestor: how to find and record your unique heritage, par Franklin Carter Smith

Finding your African American ancestors: a beginner's guide, par David T. Thackery

African American genealogy: a bibliography and guide to sources, par Curt Bryan Witcher

Black Roots: a Beginner's guide to Tracing the African American Family Tree, by Tony Burroughs, 2001.

Consultez notre bibliographie pour plus d'information à ce sujet.

Vous pouvez faire une recherche d'ouvrages sur les Noirs dans AMICUS, par auteur, titre ou sujet, en inscrivant des termes tels que :

  • Nègres
  • Métis
  • Esclave/Esclavage
  • Africains Canada/Afro-canadiens
  • Noirs/Noirs canadiens

Recherche dans d'autres institutions

Les Archives publiques de l'Ontario [www.archives.gov.on.ca/] offre les deux expositions virtuelles suivantes au sujet des Noirs dans cette province.

La vie des Canadiens de race noire en Ontario entre 1834 et 1914 : de l'exode à l'enracinement [www.archives.gov.on.ca/french/exhibits/black_history/index.html] inclut des sources primaires sur les colonies noires en Ontario.

La liste suivante est une sélection de ressources au sujet des Noirs canadiens aux Archives publiques de l'Ontario :

  • Fonds Alvin D. McCurdy (F 2076)
  • Fonds Daniel G. Hill (F 2130)
  • Fonds Blacks - Escaped Slaves (RG 17-20)
  • Fonds de la famille Mackenzie - Lindsey (F 37)

L'exposition virtuelle Les Afro-Néo-Écossais à l'époque de l'esclavage et de l'abolition [http://www.gov.ns.ca/nsarm/virtual/africanns/default.asp?Language=French] de la Nova Scotia Archives and Records Management est un bon point de départ pour la recherche généalogique sur les Noirs canadiens de cette province. Les deux items suivants sont aussi de bonnes sources généalogiques :

  • Refugee Negroes. Records relating to Black immigration and settlement in Nova Scotia from 1783 to 1838. Comprend aussi le book of Negroes. (RG 1 vol. 419-423)
  • Fonds John Clarkson. Comprend des renseignements sur les Noirs qui ont émigré en Sierra Leone. (MG 1 vol. 219)

La Chatham-Kent Public Library [www.chatham-kent.ca/community+services/library/Library.htm] (disponible en anglais seulement) possède plusieurs ressources généalogiques localisées dans la salle d'histoire locale McKeough. La collection comprend des journaux locaux à compter de 1841 avec les avis de naissance, de mariage et de décès indexés jusqu'en 1997. On y trouve aussi des recensements pour le comté de Kent de 1851 à 1901, une collection d'histoire sur les Noirs, des annuaires de villes et de comtés et des transcriptions de pierres tombales.

The Toronto Public Library [www.torontopubliclibrary.ca] (disponible en anglais seulement) possède une collection axée sur l'expérience historique et culturelle des Noirs et des Antillais. La Rita Cox Black and Caribbean Heritage Collection comprend plus de 16,000 documents imprimés et audio-visuels. On peut consulter cette collection dans les succursales Cedarbrae, Maria A. Shchuka, Parkdale, et York Woods. D'autres succursales de la bibliothèque peuvent posséder des collections similaires..

The Halifax Public Libraries [www.halifaxpubliclibraries.ca/index.php] (disponible en anglais seulement) possèdent une liste de suggestion de lectures pour ceux qui s'intéressent au patrimoine africain en Nouvelle-Écosse. "African Nova Scotians" comprend une liste de livres et de sites Web, incluant certains titres relatifs à la recherche généalogique.

Services des bibliothèques publiques du Nouveau-Brunswick [www.gnb.ca/0003/index-f.asp] offre une liste de références virtuelles pour l'histoire des Noirs.

The Vancouver Public Library [www.vpl.ca/] possède un guide de recherche pour faciliter la recherche sur les Noirs dans cette bibliothèque. Il y a aussi un guide de recherche pour le mois sur l'histoire des Noirs avec des liens vers d'autres sites web.

Recherche en ligne

À la recherche des Loyalistes noirs - des communautés noires de la Nouvelle-Écosse
[http://museum.gov.ns.ca/loyalistesnoirs/]

African Canadian Online - Pioneers (Disponible en anglais seulement)
[www.yorku.ca/aconline/culture/pioneers.html]

AfriGeneas (Disponible en anglais seulement)
[www.afrigeneas.com/]

Black Culture Centre for Nova Scotia (Disponible en anglais seulement)
[www.bccns.com/]

Black Historical and Cultural Society of British Columbia (Disponible en anglais seulement)
[www.bhcsbc.org/]

Black History in Guelph and Wellington County. (Disponible en anglais seulement)
[http://guelph.ca/museum/BlackHistory/index.htm]

Black History in Owen Sound, Ontario (Disponible en anglais seulement)
[www.osblackhistory.com/history.php]

Black Loyalist Heritage Society (Disponible en anglais seulement)
[www.blackloyalist.com/]

Buxton National Historic Site & Museum (Disponible en anglais seulement)
[www.buxtonmuseum.com/index.htm]

Chatham-Kent Black Historical Society (Disponible en anglais seulement)
[www.mnsi.net/~wishc/heritageroom/]

Chronological Overview of Black Canadian History (Disponible en anglais seulement)
[www.dacosta400.ca/overview/overview.shtml]

Documenting the American South - Henry Bibb (Disponible en anglais seulement)
[http://docsouth.unc.edu/neh/bibb/support1.html]

Fiducie du patrimoine ontarien - Mary Ann Shadd Cary 1823-1893
[www.heritagefdn.on.ca/userfiles/HTML/nts_1_6973_2.html]

Histoire des Noirs au Canada
[www.histoiredesnoirsaucanada.com/]

John Freeman Walls Historic Site and Underground Railroad Museum (Disponible en anglais seulement)
[www.undergroundrailroadmuseum.com/]

ARCHIVÉE - Le mouvement antiesclavagiste au Canada
[http://www.collectionscanada.gc.ca/anti-esclavage/index-f.html]

Le projet CaraïbeGenWeb
[www.rootsweb.ancestry.com/~caribgw/indexf.html]

Les Afro-Néo-Écossais à l'époque de l'esclavage et de l'abolition
[www.gov.ns.ca/nsarm/virtual/africanns/]

Shiloh Baptist church cemetery, Saskatchewan (Disponible en anglais seulement)
[www.ucalgary.ca/~dsucha/shiloh.html]

ARCHIVÉE - Sous une étoile du Nord
[www.collectionscanada.gc.ca/etoile-du-nord/index-f.html]

The Underground Railroad Years: Canada in the International Arena.
[http://epe.lac-bac.gc.ca/100/205/301/ic/cdc/freedom/default.htm]

The Underground Railroad: Finding Freedom in the Niagara Region.
[http://epe.lac-bac.gc.ca/100/205/301/ic/cdc/underground/home.html]

Une célébration du patrimoine canadien noir (Disponible en anglais seulement)
[www.dacosta400.ca/indexf.shtml/]