Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Généalogie et histoire familiale

Quoi chercher : Sujets

Militaire


Régime français

Page 1 | 2 | 3 | 4

Au début de la colonie, des compagnies commerciales qui y détenaient le monopole étaient responsables de sa défense. Il n'existe aucun document d'archives à ce sujet.

La colonie de la Nouvelle-France était constamment sous la menace de la nation iroquoise et incapable de se défendre adéquatement. En 1665, le roi de France y a envoyé le régiment de Carignan-Salières, composé de 1 200 hommes. Une fois le danger écarté, les soldats ont été encouragés à s'établir dans la colonie. Environ un tiers d'entre eux ont choisi d'y rester.

Commission de capitaine de la douzième compagnie de milice de Montréal accordée à Pierre Guy par Charles de Beauharnois de la Boische, gouverneur de la Nouvelle-France, 30 juillet 1743.Bibliothèque et Archives Canada, MG 23 GIII28

Source

Commission de capitaine de
la douzième compagnie de
milice de Montréal accordée
à Pierre Guy par
Charles de Beauharnois de la
Boische, gouverneur de la
Nouvelle-France,
30 juillet 1743.
Bibliothèque et Archives
Canada,
MG 23 GIII28.

Après le rappel du régiment de Carignan-Salières, la défense de la colonie a été assurée par les milices locales, organisées en 1669. Chaque paroisse devait fournir une compagnie. Tous les hommes valides âgés entre 15 et 60 ans pouvaient y être admis. Peu de documents de cette époque ont subsisté.

Les premières troupes permanentes, les Compagnies franches de la marine, ont été levées en 1683. Il s'agissait d'un corps d'infanterie qui était responsable de la défense de toutes les colonies françaises en Amérique du Nord. Le corps des officiers au Canada a graduellement été comblé par des hommes nés dans la colonie. Par conséquent, en 1755, presque tous les officiers étaient des Canadiens. En 1757, on comptait 40 compagnies au Canada.

L'armée régulière en Amérique du nord, les Troupes de terre, dont les officiers et les soldats étaient natifs de la France, a toujours été peu nombreuse. Sept de ses régiments, ainsi que 40 Compagnies franches de la marine, ont participé à la bataille des Plaines d'Abraham en 1759.

Il faut mentionner qu'au fil des ans, les soldats qui servaient en Amérique du Nord étaient encouragés à s'établir dans les colonies après leur démobilisation.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

Peu de documents relatifs au service militaire en Nouvelle-France ont subsisté. Les sources suivantes contiennent quelques états nominatifs (nominal rolls) de soldats, mais la plupart des listes concernent seulement les officiers. Elles peuvent fournir :

  • l'âge
  • le lieu d'origine
  • la date de décès
  • des renseignements sur les promotions, la paie, les pensions, les concessions de terres et d'autres documents légaux.

Le régiment de Carignan-Salières (1665-1669)

Un guide thématique (MSS1943) [PDF 1,140 Ko] donne des références à des sources manuscrites et contient une bibliographie très complète.

Plusieurs soldats ont élu domicile en Nouvelle-France. Une liste [www.champlain2004.org/html/11/03_f.html] de 403 noms se trouve sur le site Web Nouvelle-France, horizons nouveaux [www.champlain2004.org/html/11/03_f.html]. Cette liste a aussi été publiée dans :

  • The Good Regiment: the Carignan-Salières Regiment in Canada 1665-1668, par Jack Verney, 1991.

Compagnies franches de la marine

Troupes de terre

Milice

Il semble qu'on créait parfois des feuilles d'appel (muster rolls) de soldats, mais peu d'entre elles ont été conservées.

  • Ordonnance de M. de Maisonneuve fondant la milice de la Sainte-Vierge, avec un "rolle" des soldats d'icelle. 27 janvier 1663 (Nouvelle-France. Arrêts, édits, mandements, ordonnances et règlement concernant Montréal, MG 8 C6, vol. 1, p. 49-59, microfilm C-13985).
  • Rôle de la compagnie de la côte Saint-Michel, 1755 (France. Archives des colonies, MG 1, série C11A, vol. 100, fol. 96-97, microfilm F-100; transcriptions sur les pages 121-125, microfilm C-2400).

Recherche en ligne

Interrogez la base de données ARCHIVÉE - Archives privées et documents coloniaux pour obtenir plus de références.

Mots clés : nom d'un régiment, d'un lieu ou d'une personne ou sujet tel que
« milice », « soldat », « officiers ».

Recherche dans des sources publiées

Consultez notre bibliographie pour plus d'information à ce sujet.

Page 1 | 2 | 3 | 4