Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Interprétations de règles de catalogage anglo-américaines

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Chapitre 23 : Noms géographiques

Table des matières :


Chapitre 23 - Introduction (see English version)

A compter de janvier 1988, tous les noms géographiques employés dans Canadiana soit comme vedettes aux noms des administrations publiques, soit comme ajouts utilisés pour différencier des collectivités portant des noms identiques ou comme ajouts aux noms d'autres collectivités (p. ex. aux noms de conférences), seront établis selon le chapitre 23 des RCAA 2R. Les vedettes établies antérieurement selon les RCAA 1 ou les RCAA 2 seront révisées si nécessaire, lorsque employées de nouveau, afin qu'elles soient conformes aux RCAA 2R.

Dans le cas des lieux situés en Australie, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, Bibliothèque et Archives Canada utilisera les formes de noms établies respectivement par la National Library of Australia, la British Library ou la Library of Congress. Si au moment du catalogage, la vedette n'a pas encore été établie par l'organisme national responsable, Bibliothèque et Archives Canada établira une vedette provisoire en suivant les interprétations émises par cet organisme, et révisera au besoin la vedette lorsqu'elle aura été établie officiellement. Toutefois, si la vedette établie officiellement utilise la forme anglaise d'un nom ou comporte un terme anglais comme ajout au nom et s'il existe un équivalent français, Bibliothèque et Archives Canada établira aussi la vedette française équivalente selon les dispositions de RCAA 2R.


23.1 - Installations militaires (see English version)

Les installations militaires telles que les forts, terrains d'aviation et champs de manoeuvre sont considérées comme des lieux, (c.-à-d. on ajoutera comme terme qualificatif le nom du pays, de la province, de l'état, etc., que l'on ajouterait normalement au nom d'une ville ou municipalité sise au même endroit).

Cold Lake Air Weapons Range (Canada)
(Canada est utilisé comme qualificatif puisque
le champ de tir chevauche les provinces de
l'Alberta et de la Saskatchewan).

Pour le traitement des bases des Forces armées canadiennes, consulter l'interprétation de la règle 24.24A.


23.1A - Les entités géographiques (see English version)

Parcs et forêts désignés du gouvernement

Les vedettes pour les parcs, les forêts, etc. désignés du gouvernement, telles que des entités géographiques requises pour le catalogage des sujets, sont créées selon le chapitre 23, sous 23.4C2. Les vedettes pour les parcs, les forêts, etc. désignés du gouvernement, comme les collectivités, sont créées selon le chapitre 24. Voir les interprétations la règle 24.4B et de la règle 24.4C1 no 4.

Districts scolaires

Pour le traitement des districts scolaires, voir l'interprétation de la règle 24.4C1.


23.2A - Forme française [ou anglaise] (see English version)

Interprétation

Pour les lieux situés au Canada, on utilisera la forme du nom approuvée par le Comité permanent canadien des noms géographiques, telle que publiée dans le Répertoire géographique du Canada (ou la Base de données toponymiques du Canada), le Répertoire toponymique du Québec (ou le TOPOS sur le Web), le Répertoire des municipalités du Québec et leurs mises à jours.

Si ces répertoires indiquent à la fois une forme française et une forme anglaise d'un nom, on choisira la forme française pour la vedette française et la forme anglaise pour la vedette anglaise. Exception: À compter du 1er décembre 2003, on utilise uniquement la forme française de Québec en vue de qualifier des noms de lieux, distinguer entre elles des collectivités identiques ou susceptibles de l'être (p. ex. églises, conférences) ou encore pouvant servir comme éléments ajoutés à un titre uniforme. Cette forme sera valide dans les catalogues de langue française et de langue anglaise. Voir aussi les directives régissant l'établissement des vedettes gouvernementales provinciales bilingues. Pour ce qui est des vedettes déjà établies qui n'auront pas encore tenu compte de cette nouvelle directive, elles seront révisées au fur et à mesure de leur utilisation.

Grand-Sault (N.-B.)
Grand Falls (N.B.)
mais
Montréal (Québec)
non
Montréal (Quebec)

Lorsqu'il s'agit d'établir un nom à partir d'informations écrites en caractères latins, inscrire les lettres telles quelles, mais tenir compte des exceptions suivantes :

  1. Convertir les formes anciennes de certaines lettres à leur forme actuelle;
  2. Pour les ouvrages publiés après 1820, changer "v" en "u", "vv" en "w" et "i" en "j" conformément à l'usage moderne.

Suivre les mêmes directives pour inscrire les éléments ajoutés aux noms.


23.2B - Forme vernaculaire (see English version)

Interprétation

Pour les lieux au Canada, si le Répertoire géographique ou le Répertoire toponymique n'indique pas de forme française, ou indique une forme française comme renvoi voir seulement, on utilisera la forme appropriée dans la langue vernaculaire comme terme pour la vedette française. De la même façon, si aucune forme anglaise n'est indiquée ou si la forme anglaise n'apparaît que sous la forme d'un renvoi voir seulement, on utilisera la forme appropriée dans la langue vernaculaire comme terme pour la vedette anglaise.

Wolf-Bay
(Figure dans le Répertoire toponymique avec
un renvoi voir de Baie-des-Loups).

Les noms dérivés de l'inuktitut seront établis selon la forme en lettres latines qui figure dans le Répertoire géographique ou dans le Répertoire toponymique.

Kégashka

23.4 - Changements de nom (see English version)

En ce qui a trait aux changements de nom se rapportant à une entité utilisée comme ajout à un nom de lieu, voir l'interprétation de la règle 23.4F2.


23.4F - Additions supplémentaires (see English version)

Interprétation

On appliquera la règle 23.4F seulement pour distinguer les noms de deux ou de plusieurs villes ou villages. Si une ville et un comté situés dans le même état, la même province, le même territoire, etc., ont un nom identique, on résoudra le problème en appliquant la règle 23.5B (c.-à-d. en ajoutant un terme comme, par exemple, "Comté", ou "Municipalité régionale de comté", à une des vedettes, tel que prescrit par la règle 24.6). Si deux ou de plusieurs municipalités situées dans la province de Québec portent un nom identique, on résoudra le problème en ajoutant le nom de la municipalité régionale de comté.

Essex (Ont.)
Essex (Ont. : Comté)
non
Essex (Essex, Ont.)
Essex (Ont.)
Joliette (Québec)
Joliette (Québec : Municipalité régionale de comté)
non
Joliette (Joliette, Québec)
Joliette (Québec)

Bibliothèque et Archives Canada apportera les corrections aux vedettes déjà établies au fur et à mesure de leur réutilisation.


23.4F2 - Précisions concernant des lieux (see English version)

Interprétation

Pour les lieux qui ont autrefois été des instances politiques indépendantes et qui, par la suite, ont fait partie de grandes villes, on établira une seule vedette (pourvu que le nom n'ait pas changé) et on ajoutera au nom du lieu le nom de la ville dont il est devenu partie, de même que le nom du lieu plus vaste qu'il convient d'ajouter au nom de la ville. On établira un renvoi à partir du nom précédent.

Hull (Gatineau, Québec)
x Hull (Québec)

Si toutefois le nom même du lieu a changé, on établira une vedette distincte pour chaque nom, auquel on ajoutera le nom du lieu plus vaste qui convient selon la dépendance administrative du lieu au moment de son changement de nom.

Templeton (Gatineau, Québec)
non
Templeton (Québec)
Chomedey (Laval, Québec)
non
Chomedey (Québec)

Dans les cas où une entité supérieure utilisée comme ajout a changé de nom et que le nom de lieu demeure tel quel, on créera une seule vedette utilisant le nom actuel de l'entité comme ajout. On établira un renvoi à partir du nom précédent.

Iqaluit (Nunavut)
x Iqaluit (T.N.-O.)
Corner Brook (T.-N.-L.)
x Corner Brook (T.-N.)

Les vedettes antérieurement établies seront corrigées au fur et à mesure de leur réutilisation.


23.5 - Noms de lieux comportant ou nécessitant un terme qui désigne la nature d'une instance politique (see English version)

Interprétation

Pour les noms de lieux situés au Canada, on consultera le Répertoire géographique du Canada, ou le Répertoire toponymique du Québec et leurs suppléments afin de déterminer si l'on doit ou non omettre le terme indiquant la nature de l'instance politique.

On remarquera que le Répertoire géographique de même que le Répertoire toponymique suppriment généralement du nom géographique le terme indiquant la nature de l'instance politique et font suivre le nom propre d'un terme ou d'une abréviation normalisés désignant la nature de l'instance politique, soit entre parenthèses ou dans une colonne séparée. Les vedettes de noms de lieux canadiens seront donc normalement prises au nom propre seulement, en omettant le terme désignant la nature de l'instance politique.

Laval (Québec)
non
Ville de Laval (Québec)

Les chiffres qui apparaissent comme faisant partie du nom des municipalités (même s'ils sont indiqués tels quels dans le Répertoire géographique ) sont omis dans les vedettes.

Camrose (Alb. : Comté)
non
Camrose (Alb. : Comté no 22)
Comté de Camrose no 22 (Alb.)