Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Élément graphiqueÉlément graphique
Introduction
Seul au sommetLe chemin vers le pouvoir
À la tête du Canada
La vie privée
Les lendemains
Élément graphique
Profils
Discours
Commentaires
Élément graphique
Bannière : Premier parmi ses pairs : Le premier ministre dans la vie et la politique au Canada
Bannière: Les lendemains

Un pays uni pour dire au revoir

Après le décès de Pierre Elliott Trudeau le 28 septembre 2000, les Canadiens lui ont rendu hommage en privé et en public. À Ottawa, les Canadiens ont fait la queue, parfois pendant des heures, pour rendre un dernier hommage à Trudeau, qui était en chapelle ardente sur la Colline du Parlement. Ils ont bordé la voie ferrée le long de la ligne qui ramenait la dépouille de Trudeau à Montréal. Là aussi, à l'hôtel de ville, des milliers de gens ont attendu patiemment pour lui rendre un dernier hommage. Dans tout le pays, les drapeaux ont été mis en berne et les Canadiens ont regardé les obsèques à la télévision, témoins du moment où le fils aîné de Trudeau, Justin, a prononcé un éloge funèbre émouvant à son père.

 
précédentsuivant

Divulgation proactive