Skip navigation links (access key: Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives CanadaSymbol of the Government of Canada
English - English version of this Web pageAccueil - Page principale du site Web institutionnelContactez-nous - Communiquez avec l'institutionAide - Renseignements sur la façon d'utiliser le site Web institutionnelRecherche - Recherche dans le site Web institutionnelecanada.gc.ca - Site Web du gouvernement du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.


Les Archives de Musique à la Bibliothèque nationale du Canada

MORRISON, MARY, 1926-
MUS 295


Fonds Mary-Morrison.  - 1943-2001. - 1,24 m de documents textuels. - 13 photographies. - 42 bandes sonores. 

Notice biographique
Née à Winnipeg (Manitoba), Mary Morrison entreprit sa formation vocale en 1942 alors qu'elle étudia avec Doris Mills et John Goss. Elle termina ses études au Royal Conservatory of Music de Toronto auprès des musiciens de renom Myrtle Rose Guerrero (piano), Ernesto Vinci (chant) et Emmy Heim (interprétation du lied). En 1951, après plusieurs prestations à l'opéra, Morrison fut semi-finaliste aux concours Singing Stars of Tomorrow et Nos futures étoiles organisés par Radio-Canada. Elle chanta pour le CBC Opera (Micaëla dans Carmen, Liù dans Turandot, Mimi dans La Bohème, Lucie dans A Tale of Two Cities, etc.), la Canadian Opera Company (Marguerite dans Faust, Pamina dans Die Zauberflöte, Fiordiligi dans Così fan tutte et Sara Riel dans Louis Riel), sans compter ses nombreuses apparitions en solo au sein de plusieurs orchestres symphoniques et chœurs dont le Toronto Symphony Orchestra et le Choeur Mendelssohn de Toronto. Particulièrement réceptive à la musique du XXe siècle, Mary Morrison accorda la préférence à ce répertoire dont elle fit la promotion tout au long de sa carrière. Le Lyric Arts Trio, qu'elle créa avec le flûtiste Robert Aitken et la pianiste Marion Ross, exécuta régulièrement les oeuvres des compositeurs canadiens dont plusieurs en premières. L'ensemble réalisa des tournées en Amérique du Nord, en Europe et au Japon. Morrison s'est également produite à plusieurs reprises avec la Société de musique contemporaine du Québec (Montréal) ainsi qu'avec Ten Centuries Concerts et New Music Concerts (Toronto). À partir de 1976, elle enseigna le chant pour diverses institutions dont l'Université de Western Ontario, l'Université McMaster, l'Université de Toronto et le Banff Centre for the Arts. On fait également appel à ses talents à titre d'examinatrice et de juge lors des concours et des festivals. Mary Morrison s'est vue remettre, entre autres, la Canada Music Citation par la Ligue canadienne de compositeurs (1968) ainsi qu'une médaille de service de la Ville de Toronto (1985). On la nomma officière de l'Ordre du Canada en 1983. 

Portée et contenu
Ce fonds renferme des documents relatifs aux activités musicales de Robert McMullin : manuscrits autographes de ses compositions et arrangements, incluant des pièces musicales pour la radio, la télévision, le cinéma ainsi que des indicatifs musicaux; contrats; correspondence; paroles de chansons; notes. 

Source immédiate d'acquisition :  acquis de Mary Morrison en 2001. 

Restrictions : aucune.

Instruments de recherche :  description provisoire. 

Versements complémentaires :  autres versements attendus. 



Divulgation proactive