Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Le Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Liste des réalisations,
février 2001 - décembre 2001


Introduction

M. Roch Carrier a créé le Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés en réponse au document intitulé Une promesse à respecter : Rapport du Groupe de travail sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés (31 octobre 2000). Pour exécuter les 26 recommandations du Groupe de travail, un groupe d'experts devait collaborer à stratégies et lancer des moyens pour fournir davantage de contenu en formats multiples aux 3 millions de Canadiennes et de Canadiens incapables de lire les imprimés conventionnels, en raison d'une déficience visuelle, perceptuelle ou physique. Il faut davantage de ressources pour garantir l'accès aux produits et services sur Internet et bâtir un réseau consolidé de fournisseurs de services compétents, pour optimiser les systèmes et services existants et en créer de nouveaux pour le contenu numérique.

Comme 3 % seulement des collections des bibliothèques du monde sont disponibles en formats multiples (gros caractères, braille, format sonore et texte électronique balisé), il semble que, pour offrir aux utilisateurs l'accès à l'information dont ils ont besoin, dans le format de leur choix, il faut, d'une part, se servir des technologies pour créer un nouveau contenu et, d'autre part, mettre en commun les collections existantes. Dans une économie axée sur le savoir, où l'accès à l'information est une condition préalable aux possibilités d'instruction et où l'instruction, à son tour, facilite l'emploi, les travaux du Conseil revêtent une importance cruciale et doivent répondre à un besoin pressant.

La première réunion du Conseil a eu lieu en février 2001. Le Conseil devait d'abord digérer l'essence du rapport du Groupe de travail et regrouper les recommandations pour en accélérer le traitement et en poursuivre l'amélioration à long terme.

Ayant entendu parler des programmes mis en œuvre dans des ministères clés et dans certains organismes gouvernementaux phares, le Conseil a, lors de ses deux réunions subséquentes, décidé des mesures à prendre et a examiné différentes démarches en matière de politique, de service et de financement. Entre les réunions, les membres du Conseil et le Secrétariat ont poursuivi la mise en œuvre des décisions du Conseil.

Points saillants

  • Après une lettre et une réunion avec les représentants du Secrétariat du Conseil du Trésor, on a renforcé la nouvelle politique des communications du gouvernement du Canada, le document incluant désormais la nécessité des formats multiples dans son introduction et dans les parties subséquentes;

  • Grâce aux ressources du Conseil du Trésor, Industrie Canada a, grâce au Bureau d'industrie des appareils et accessoires fonctionnels, mené de vastes consultations publiques dans le cadre de la préparation du Guide des gestionnaires sur les formats multiples. Ce document, en français, en anglais et dans des formats multiples, offert au début de 2002, servira de référence à tout auteur et éditeur de documents en formats multiples à publier et à diffuser sur Internet;

  • Le Guide des gestionnaires sur les formats multiples sera également annexé à la politique sur les communications du gouvernment du Canada;

  • On prévoit organiser des séances de formation sur l'utilisation du Guide des gestionnaires; la Conférence annuelle des agents de communication du gouvernement, à Ottawa, les 23, 24 et 25 avril 2002 tiendra une telle séance;

  • Le Conseil a félicité la décision prise par la Bibliothèque nationale du Canada de rendre AMICUS gratuit aux fournisseurs de services et utilisateurs finaux; la base de données AMICUS a quelque 250 000 documents en médias substituts;

  • Le Conseil a tenu plusieurs réunions avec des hauts fonctionnaires de Patrimoine Canada pour voir à ce que les modalités de leurs accords de financement accordés aux organismes de production de contenu numérique touchent aussi l'accessibilité de ces produits sur les sites Web;

  • Le Conseil a participé à la réforme de la Loi sur le droit d'auteur et a écrit aux membres de la délégation canadienne à l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) pour leur rappeler la nécessité de se doter d'une convention internationale sur les documents en médias substituts;

  • Les membres du Conseil ont rencontré de hauts fonctionnaires de Patrimoine Canada pour discuter des programmes et des démarches pouvant être entamés en vue de débloquer des fonds pour financer la production de documents en formats multiples, à l'aide des technologies du numérique et des normes reconnues à l'échelle internationale;

  • L'un des comités du Conseil s'est réuni avec les membres de la collectivité canadienne de l'édition pour planifier la création d'un base de données central de textes électroniques originaux. Un tel bureau central servirait à faciliter la production rapide et abordable de titres en formats multiples, tout en permettant de protéger les droits et de garder une copie du texte original à des fins d'archivage;

  • À la suite d'une discussion avec des éditeurs scolaires, on prévoit lancer un projet pilote en 2002 pour apprendre les procédés, normes et systèmes dont se servent éditeurs, organismes de dépôt et producteurs autorisés de médias substituts;

  • Le ministre de l'Industrie a obtenu le feu vert pour tenter d'obtenir des fonds en vue de financer un projet visant à renforcer la recherche et la commercialisation de l'industrie canadienne des technologies fonctionnelles; entre autres, la proposition envisage d'aider les bibliothèques à desservir le public en devenant accessibles dans leur manière de présenter les documents et d'offrir leurs services, tant en format imprimé qu'en format numérique;

  • Fin octobre, la Bibliothèque nationale du Canada a tenu un fructueux atelier d'une trentaine de personnes, à Ottawa, sur la mise en commun des ressources. Ont participé quatre utilisateurs, des producteurs de médias substituts, des fournisseurs de services et des employés de plusieurs types de bibliothèques. Il s'agissait de les renseigner sur les documents et services mis à la disposition des Canadiennes et des Canadiens incapables de lire les imprimés; de partager les expériences et les connaissances en matière de formation, de technologie, de politique et de service; d'élaborer des lignes directrices et des renseignements cohérents sur les services aux élèves, depuis la maternelle jusqu'à la fin du secondaire, aux étudiants des collèges et des universités, aux adultes actifs et au chômage ainsi qu'aux personnes âgées. Le rapport de l'atelier est disponible sur le site Web, à l'adresse suivante :
    www.collectionscanada.gc.ca/accessinfo/005003-3001-10-2001-f.html.

  • Les membres du Conseil et le personnel du Secrétariat ont rendu visite à plusieurs producteurs de médias substituts et fournisseurs de services à Montréal, à savoir l'Institut canadien pour les aveugles (INCA), La Magnétothèque, l'Institut Nazareth et Louis Braille; d'autres personnes ont eu l'occasion de faire une visite guidée de la bibliothèque de l'INCA à Toronto;

  • Le personnel du Secrétariat a assisté à des démonstrations de services à l'Université Carleton, où 800 étudiants handicapés (dont 400 ayant des difficultés d'apprentissage) font leurs études; le personnel du Secrétariat va se rendre à l'Université d'Ottawa au début du mois de janvier;

  • Le Conseil a organisé une rencontre avec le personnel de Recordings for the Blind & Dyslexic (RFB&D), de Princeton (New Jersey). Un certain nombre de Canadiennes et de Canadiens se procurent des titres audio auprès de cet organisme; le Conseil est en train de mettre au point des méthodes visant à accroître le nombre de sources et de types de documents en médias substituts offerts aux Canadiens, y compris certains documents de RFB&D.

  • Les activités du Conseil sont régulièrement présentées au Comité directeur de sous-ministres adjoints chargé du Plan d'action du gouvernement du Canada concernant les personnes handicapées ainsi qu'aux comités parlementaires et aux fonctionnaires concernés;

  • Plusieurs séances d'information et de formation sur les documents et les services à l'intention des Canadiennes et des Canadiens incapables de lire les imprimés ont été organisées en 2001, dans le cadre de conférences et de réunions régionales; en 2002, on prévoit d'en organiser d'autres à l'échelle locale, provinciale et nationale, afin de répondre aux préoccupations exprimées à l'égard du manque de sensibilisation aux besoins des Canadiennes et des Canadiens incapables de lire les imprimés et du besoin en formation pour les fournisseurs de services et les utilisateurs;

  • Les fournisseurs de services se partagent des outils de formation, afin de pouvoir offrir des services plus cohérents et plus uniformes à l'ensemble des Canadiennes et des Canadiens incapables de lire les imprimés;

  • Le premier numéro d'Info Accès, le bulletin du Conseil, est sorti à l'automne 2001, à la suite de consultations sur son format menées auprès du personnel de Troubles d'apprentissage - Association canadienne.

  • Plusieurs magazines publiés par des organismes de personnes handicapées ont fait paraître des articles sur les activités du Conseil et renvoyant à son site Web;

  • Le site Web sur les activités du Conseil
    www.collectionscanada.gc.ca/accessinfo/005003-5000-f.html contient une page de ressources et son contenu est régulièrement mis à jour.

  • On a créé des serveurs de listes pour encourager les discussions et les échanges à InfoAccès-L, à l'adresse courriel suivante : accessinfo@bac-lac.gc.ca. En outre, les serveurs de listes tenus à jour par les organismes de personnes handicapées sont reliés au site Web du Conseil.

Le Secrétariat du Conseil est heureux de faciliter la communication entre les lecteurs et les membres du Conseil, ainsi que d'autres groupes et organismes. Si vous désirez obtenir des renseignements, trouver un conférencier ou vous faire aiguiller vers des fournisseurs de services ou des experts, veuillez écrire à accessinfo@bac-lac.gc.ca ou composer le 613?995-3904. Notre personnel se fera un plaisir de vous aider.