Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Le Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Projet pilote de Centre d'échange de documentation électronique pour la production de médias substituts (2005)


Développpements récents


Projet pilote

Rapport final (Avril 2006)
www.cla.ca/AM/Template.cfm?Section=News_Item_Documents&Template=/CM/
ContentDisplay.cfm&ContentID=3466

Ouverture de session pour les participants au Projet pilote

Introduction

L'accès à l'information est un droit fondamental pour tous les Canadiens. Environ trois millions de Canadiens sont incapables de lire les imprimés et ont besoin de médias substituts afin d'avoir accès à l'information. Pourtant, moins de 5 p. 100 des documents publiés sont disponibles en médias substituts. Il s'agit là d'une iniquité grave qui contribue à marginaliser davantage un groupe déjà défavorisé. L'accès à la lecture de détente, au matériel didactique, ainsi qu'à la documentation visant l'apprentissage continu est limité et on fait souvent face à des délais importants lorsqu'on tente de se procurer de tels documents. Un centre d'échange de documentation électronique pour la production de médias substituts entraînera une réduction importante des délais de production des médias substituts et accroîtra leur disponibilité. Tout cela, grâce à la création d'un mécanisme permettant aux éditeurs de rendre leurs fichiers électroniques disponibles aux producteurs de médias substituts, de façon rapide et sécuritaire. La création d'un centre d'échange de documentation électronique constituera également la pierre angulaire de l'établissement d'un Réseau national de services de bibliothèque équitables (www.cla.ca/AM/Template.cfm?Section=News_Item_Documents&Template=/CM/
ContentDisplay.cfm&ContentID=3464), une autre initiative de la Canadian Library Association (CLA).

Contexte

L'élaboration d'un projet de centre d'échange de documentation électronique a commencé en 1998 avec la publication d'un rapport sur les options permettant de rendre les publications accessibles pour les personnes ayant des déficiences visuelles (Report to the Book and Periodical Council on options for making published materials more accessible to the visually impaired). En 2000, le Groupe de travail sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés a recommandé au gouvernement canadien de mettre sur pied et de subventionner un centre d'échange de texte électronique. Les éditeurs canadiens devaient y rendre leurs œuvres disponibles. En 2003, le Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés (le Conseil), créé par Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a institué et endossé le Projet et plan de mise en œuvre d'un centre national de documentation pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés. En 2005, la CLA, le Conseil qui agira à titre de comité directeur, cinq organismes nationaux sans but lucratif et trois établissements régionaux d'enseignement se sont associés afin de faire l'essai du modèle de centre d'échange de documentation électronique.

Objectifs

Le but de ce projet pilote est de mettre les concepts du Projet de centre d'échange de documentation électronique à l'épreuve, de déterminer la viabilité et la durabilité du réseau, d'examiner les questions de conversion et de normes relatives à ces médias, d'évaluer les coûts et les avantages pour tous les participants et d'énoncer des recommandations pour les étapes suivantes. Les objectifs clés sont :

  • élaborer un contrat de licence type entre éditeurs et producteurs de médias substituts afin de simplifier la gestion des droits

  • protéger les fichiers électroniques qui se trouvent dans le centre d'échange et faire rapport de leur usage autorisé

  • rationaliser l'envoi de fichiers électroniques pour la production de médias substituts (on ne devrait demander aux éditeurs de fournir un même fichier qu'une seule fois)

  • éliminer les délais, les coûts et les inexactitudes qui pourraient être causées par les méthodes de balayage de texte employées maintenant lors de la production de certains médias substituts

  • assurer la livraison finale de médias substituts aux Canadiens admissibles qui sont incapables de lire les imprimés par le biais de voies de service existantes et éprouvées

  • travailler en étroite collaboration avec les participants afin d'examiner les questions qui surviennent et suivre l'évolution du projet

Participants

Le projet pilote est mené par la CLA avec la participation active du Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés de BAC, du Canadian Publishers' Council, de l'Association of Canadian Publishers, de l'Association nationale des éditeurs de livres et de producteurs canadiens de médias substituts parmi les plus importants. Il est subventionné par Développement social Canada.