Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Affiches et placards au Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Politique et protestation

Contre le mur – les affiches et placards politiques et de protestation

1 | 2

Depuis l'adoption de la Loi constitutionnelle de 1791, les élections font partie de la vie des Canadiens, et les candidats utilisent les affiches et placards pour se faire connaître et promouvoir leurs idées. Par exemple, lors de l'élection de 2008, plus de 1 400 candidats ont brigué les suffrages, chacun plaçant des affiches un peu partout afin que les électeurs le reconnaissent (figure 1, caricature de Sid Barron à propos de la prolifération des affiches). Depuis 1867, des centaines d'élections fédérales, provinciales et municipales ont eu lieu au pays, générant des centaines de milliers d'affiches politiques.

Cependant, personne n'a jamais systématiquement collectionné ni conservé les affiches politiques. Bibliothèque et Archives Canada (BAC) possède un peu moins de 1 000 affiches, dont la plupart proviennent des fonds d'archives de quelques grandes formations politiques, telles que le Parti libéral, le Parti conservateur, le Nouveau Parti démocratique et le Parti communiste. BAC détient aussi quelques spécimens représentatifs d'autres partis, notamment le Parti réformiste, l'Alliance canadienne, le Bloc québécois, le Crédit social et le Parti créditiste.

Caricature en noir et blanc montrant deux hommes dans une rue d'un quartier de banlieue, passant des commentaires à propos des pancartes plantées sur toutes les pelouses

Source

Figure 1
Affiche électorale comprenant du texte bleu et rouge sur fond blanc, entourant une photographie bleutée de l'honorable Flora MacDonald, marchant et souriant

Source

Figure 2

Figure 1 : Caricature de Sid Barron commentant sur les pancartes post-électorales dans les quartiers, 27 mai 1979

Figure 2 : Affiche de la campagne électorale fédérale de 1980, en faveur de la ré-élection de la député et ministre Flora MacDonald dans la circonscription de Kingston et les Îles, vers 1979-1980


D'autres affiches proviennent des archives de politiciens importants, en particulier de premiers ministres, de ministres et de chefs de l'opposition; on en retrouve peu de candidats moins connus. Certains politiciens se font d'abord élire à l'échelle municipale avant de se présenter au gouvernement provincial, puis fédéral, mais la plupart ne conservent pas d'exemplaires de toutes les affiches qui ont jalonné leur parcours. Bien que les affiches envahissent le paysage urbain aussi bien que rural durant les campagnes électorales, elles disparaissent une fois l'élection terminée. Ces affiches sont enlevées et détruites, ou mises de côté pour être éventuellement réutilisées par le même politicien, ou recyclées lors d'une autre campagne. La plupart du temps, ce n'est pas une grande perte : de nos jours, les affiches politiques mettent davantage l'accent sur les personnes que sur les idées. On y trouve essentiellement une photo du candidat ou de la candidate avec son nom, ainsi que le nom et le logo de son parti (figure 2).

1 | 2