Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Rechercher seulement :

Catalogage et métadonnées

RDA : Ressources : Description et accès
Foire aux questions (FAQ)

Mise à jour, janvier 2012

Qu'est-ce que RDA?

RDA : Ressources, description et accès est la nouvelle norme de description catalographique qui remplacera les RCAA2 (Règles de catalogage anglo-américaines, 2e édition).

Pourquoi RDA est-elle nécessaire?

RDA reprend les points forts des RCAA2, mais ses nouvelles caractéristiques faciliteront la description dans l'environnement numérique.

  • RDA a été élaborée en pensant à l'utilisateur final.
  • RDA offre un cadre uniforme, souple et extensible en matière de description de tous les types de ressources, y compris les ressources numériques et celles à caractéristiques multiples.
  • RDA est compatible avec les normes, les principes et les modèles établis à l'échelle internationale.
  • RDA est compatible avec une gamme de schémas de codage comme MODS, Dublin Core, ONIX et MARC, ce qui permettra d'intégrer les notices bibliographiques des bibliothèques à celles produites par d'autres communautés de métadonnées, et d'évoluer dans l'environnement numérique au-delà des catalogues des bibliothèques.
  • RDA permettra, grâce su soutien des systèmes, de regrouper les notices bibliographiques des différentes éditions, traductions ou présentations matérielles d'une œuvre et d'offrir ainsi aux utilisateurs une présentation plus claire des données.
  • RDA est un produit en ligne, qui permet aux catalogueurs de se déplacer entre les instructions connexes au moyen d'hyperliens, et d'y intégrer leurs propres politiques institutionnelles.

Qui a élaboré RDA?

RDA a été élaborée par deux entités internationales : le Joint Steering Committee for RDA (JSC) et le Committee of Principals (CoP).

Le JSC (www.rda-jsc.org/index.html) est responsable de l'élaboration de RDA et de la consultation des groupes d'intervenants. Les membres du JSC sont issus du Comité canadien de catalogage (CCC), de l'American Library Association (ALA), du Chartered Institute of Library and Information Professionals (CILIP), de l'Australian Committee on Cataloguing (ACOC), de la British Library et de la Library of Congress.

Le CCC, Comité canadien de catalogage représenté par Bibliothèque et Archives Canada (www.collectionscanada.gc.ca/normes-de-catalogage/040006-3000-f.html) siège au JSC et y représente les intérêts des bibliothèques canadiennes.

Le JSC relève du CoP, qui est responsable des grandes questions relatives aux politiques, au budget et à la gestion. Le CoP regroupe des représentants de l'Association canadienne des bibliothèques, de l'American Library Association, du CILIP, de la Library of Congress, de Bibliothèque et Archives Canada, de la British Library et de la Bibliothèque nationale d'Australie.

Qui publie RDA?

Les coéditeurs de RDA sont l'American Library Association, l'Association canadienne des bibliothèques et, au Royaume-Uni, le Chartered Institute of Library and Information Professionals (CILIP). RDA Toolkit a été mis au point sous contrat par la ALA.

À quel moment Bibliothèque et Archives Canada mettra-t-elle en œuvre RDA?  - Nouveau

Bibliothèque et Archives Canada mettra en œuvre RDA le plus tôt au début de 2013. BAC coordonnera la mise en œuvre RDA avec la British Library, la Library of Congress et la bibliothèque nationale d'Australie.

Comment puis-je en savoir davantage au sujet du RDA Toolkit?

Les renseignements sur le RDA Toolkit sont disponibles à www.rdatoolkit.org

Combien coûte le RDA Toolkit?

Un modèle d'abonnement a été élaboré par les coéditeurs : l'American Library Association, l'Association canadienne des bibliothèques et le Chartered Institute of Library and Information Professionals (Royaume-Uni). Les détails concernant la tarification sont disponibles à www.rdatoolkit.org/pricing.

Qu'en est-il de la version française de RDA?

L'Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED) coordonne la traduction et travaille avec BAC, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), la Bibliothèque nationale de France (BnF) ainsi que d'autres partenaires à l'élaboration de la traduction française.

Quelles sont les mesures à prendre en vue de la mise en œuvre de RDA?

Chaque bibliothèque devra décider quand elle mettra en œuvre RDA. La mise en œuvre de RDA devra généralement inclure la formation du personnel et éventuellement la révision du flux des travaux de catalogage et des décisions stratégiques.

En général, la conversion des notices existantes ne sera pas nécessaire puisque les notices créées au moyen de RDA devraient être intégrées aux notices RCAA2 des bases de données existantes. La mise à jour globale des vedettes sera nécessaire dans certains cas. À titre d'exemple, il y aura des changements à la structure des titres uniformes de la Bible et l'abréviation anglaise « Dept. » sera remplacée par le mot au complet. Le JSC a réduit au minimum de tels changements.

Des changements ont été apportés à la norme MARC21 pour permettre l'utilisation des nouveaux éléments de données RDA. Les bibliothèques devront consulter leurs fournisseurs de système de bibliothèque au sujet de la planification des changements qu'ils prévoient apporter en vue de l'utilisation de la norme RDA.

Qu'en est-il des systèmes?

Les systèmes de bibliothèques devront soutenir la création et l'échange de données RDA. Les fournisseurs de systèmes sont au courant de ce changement imminent, qui exige surtout des modifications à la norme MARC21. Ces changements devront être incorporés par les fournisseurs dans les modules de catalogage des systèmes de bibliothèques afin de permettre l'importation et / ou l'exportation des notices bibliographiques. D'autres modifications devront être apportés aux index des systèmes de bibliothèques pour leur permettre de chercher et d'afficher les nouveaux éléments de données.

En général, la conversion des notices existantes ne sera pas nécessaire puisque les notices créées au moyen de la RDA devraient être intégrées aux notices RCAA2 des bases de données existantes. Cependant, la mise à jour globale des vedettes sera nécessaire dans certains cas. À titre d'exemple, les vedettes pour la « Bible » changeront dans la RDA ainsi que les vedettes des noms des ministères incluant l'abréviation anglaise « Dept. ».

Faudra-t-il apporter des changements aux écrans de l'OPAC?

Il est à souhaiter qu'éventuellement les systèmes de bibliothèques et les OPAC évolueront afin de tirer pleinement avantage des données créées au moyen de RDA ainsi que de la structure sous-jacente des FRBR :
« oeuvre », « expression », « manifestation » et « exemplaire ». De tels changements accroîtront la facilité et l'efficacité avec lesquelles les utilisateurs pourront trouver, identifier et obtenir les ressources dont ils ont besoin. À titre d'exemple, les divers formats de ressources : imprimé, en ligne, microforme, enregistrement sonore pourraient être regroupés à des fins d'affichage pour montrer qu'ils appartiennent à une œuvre ou expression particulière, permettant ainsi aux utilisateurs de voir et de naviguer beaucoup plus facilement entre les œuvres connexes. Toutefois, de façon réaliste, compte tenu du temps nécessaire à l'élaboration des systèmes, la réalisation de tels changements ne devrait pas être possible avant de nombreuses années.

Quels sont les plans de BAC à l'égard de la mise en œuvre de RDA?

Des décisions quant aux options de RDA et aux autres choix que fera BAC seront prises de concert avec d'autres bibliothèques nationales anglo-américaines et BAnQ, afin de réduire les différences quant à la pratique. Dans le même ordre d'idées, BAC collaborera avec les bibliothèques nationales à la prise de décisions à l'égard des changements rétrospectifs des vedettes héritées d'autres normes, dans le but de réduire au minimum de tels changements.

BAC incorporera les changements à la norme MARC 21 dans son système de bibliothèque AMICUS.

De plus amples renseignements au sujet des plans de mise en œuvre de BAC seront affichés dès qu'ils seront disponibles.

Qu'en est-il du Catalogue collectif canadien dans AMICUS?

Les notices créées au moyen de RDA devraient être intégrées aux notices RCAA2 des bases de données existantes. Dès que la norme RDA aura été mise en œuvre, le Catalogue collectif devrait pouvoir accueillir les notices MARC des bibliothèques canadiennes, reflétant à la fois les règles de catalogage RCAA et celles de la norme RDA.

Comment puis-je en savoir davantage au sujet de RDA?

Le site Web du JSC (www.rda-jsc.org/rdapresentations.html) contient des liens vers certaines présentations sur la norme RDA.

Que peuvent faire les bibliothèques canadiennes pour se préparer à RDA?

Il y a plusieurs choses que les bibliothèques canadiennes peuvent faire pour se préparer à RDA.

  1. Se familiariser avec les concepts de RDA. Le site Web du JSC contient des liens vers certaines présentations (www.rda-jsc.org/rdapresentations.html) sur la norme RDA. Le site Web du JSC contient également une FAQ (www.rda-jsc.org/rdafaq.html).
  2. Communiquer avec leurs fournisseurs de systèmes de bibliothèques pour savoir de quelle façon ils planifient les changements qu'ils prévoient apporter en vue de l'utilisation de la norme RDA. Les systèmes de bibliothèques devront soutenir la création et l'échange de données RDA. Les fournisseurs de systèmes sont au courant de ce changement imminent, qui exige surtout des modifications à la norme MARC21. Ces changements devront être incorporés par les fournisseurs dans les modules de catalogage des systèmes de bibliothèques afin de permettre l'importation et/ou l'exportation des notices bibliographiques et d'autorité. D'autres modifications devront être apportées aux index des systèmes de bibliothèques pour permettre de chercher et d'afficher les nouveaux éléments de données.
  3. Déterminer qui sera responsable de la coordination de la mise en œuvre globale à votre bibliothèque. Réviser les politiques et les procédures actuelles. Décider du moyen de communiquer les changements au personnel. Créer un plan pour la mise à jour de la documentation existante et de la rédaction de la documentation de RDA.
  4. Informer le service au public et le personnel de bibliothèque non-catalogueur au sujet de RDA. Discuter de quelle façon les changements pourraient affecter leur travail.

Formation et documentation

Comme d'autres bibliothèques, la mise en œuvre de RDA à BAC inclura la formation de son personnel ainsi qu'une révision du flux des travaux de catalogage et des décisions stratégiques. BAC n'offrira pas de formation aux bibliothèques canadiennes mais rendra disponible sur son site Web toute documentation qui sera élaborée. BAC travaille avec le Comité canadien de catalogage et le réseau des services techniques de l'Association canadienne des bibliothèques.