Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Explorer les thèmes choisis > Chambre forte virtuelle English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Paysages

Lisez l'essai
Aquarelle d’un iceberg sortant de l'eau avec de petits voiliers passant non loin et des nuages d'orage, 1818
Aquarelle d’une plateforme militaire en bois près de la rive avec des canons et un officier regardant dans un télescope, 1824
Peinture à l’huile de fermiers avec leurs chevaux et leur charrette ramassant le foin dans un champ, vers 1880
Aquarelle d’une chute et d’un paysage rocailleux avec des personnages au premier plan, vers 1785
Aquarelle d’une baleine échouée avec un voilier près d'elle et des gens sur la rive, 1857
Peinture à l’huile de gens sur une route le long de la rive, marchant vers une ville au loin, 1840
Aquarelle d’un plan d'eau et d’un rivage avec un canot, un fort et des montagnes au loin, 1852
Estampe d’un petit établissement dans une péninsule étroite avec un plan d'eau, des bateaux, des personnes et une forêt dense, 1761
Aquarelle d’une chute entourée de pierres et d'arbres avec des personnes au premier plan, vers 1810
Aquarelle d’une voie navigable et de montagnes, avec un voilier à gauche, vers 1876
Peinture à l’huile de deux hommes en forêt en hiver se réchauffant près d'un feu, avec un cheval et des arbres coupés, 1900-1942
Peinture à l’huile d'un membre des Premières nations mettant un canot à l'eau dans des rapides, avec une forêt à l’arrière-plan, 1874
Aquarelle de chutes avec des gens sur une corniche rocheuse au premier plan et un arc-en-ciel à gauche, vers 1805
Aquarelle de trois pêcheurs en bordure d'un marais avec des collines boisées à l'arrière-plan, vers 1860
Aquarelle de l’intérieur d'une forêt avec un tronc d’arbre massif au centre, un homme tenant une hache, un cheval et son cavalier, vers 1840
Aquarelle d’un poste de traite près d'un plan d'eau avec des membres des Premières nations, des bateaux et des tipis, vers 1857
Peinture à l'huile d'un homme dans un chariot tiré par un bœuf sur un chemin boueux avec des bâtiments de ferme de chaque côté, vers 1870
Aquarelle de personnes portant des ballots sur leur dos et marchant dans des collines boisées, 1825
Aquarelle d'un homme dans un champ tirant sur des canards, avec une caravane d'immigrants au loin, 1862
Aquarelle d'un plan d'eau avec des montagnes à l'arrière-plan et des gens sur la rive, l'un d'eux tirant d'un fusil, vers 1835
Aquarelle d'hommes en raquettes transportant des fusils et des sacs à dos, remontant un chemin de montagne enneigé, 1846
Peinture à l'huile de Victoria en Colombie-Britannique avec une personne tenant une ombrelle au premier plan, vers 1888
Estampe d'un bateau en mer entouré de glaces flottantes, avec des montagnes à l’arrière-plan, 1850
Estampe d'un flanc de montagne strié d'épilobes pourpres, avec un ruisseau au premier plan, 1898
Estampe d’une chute d’eau entourée d’un nuage de vapeur, avec un arc-en-ciel et trois pêcheurs au premier plan, 1793

Les paysages

On a souvent dit que le Canada se définissait par sa géographie. L'histoire de ce pays a été, à n'en pas douter, largement influencée par les paysages, les lacs et les cours d'eau que les Européens ont rencontrés à leur arrivée. À mesure que les explorateurs, naturalistes, navigateurs, commerçants et colons abordent la côte atlantique du Canada, ils doivent affronter ce qu'ils perçoivent alors comme un environnement hostile et dangereux, et une mer impitoyable. En route vers le nord, ils sont confrontés aux icebergs et à des froids extrêmes. Bien qu'elle regorge de poissons, de baleines et de phoques et de volailles, la côte atlantique n'est pas vraiment propice à la colonisation, ayant peu de terres arables. En progressant vers l'intérieur du continent, à travers le golfe du Saint-Laurent et en remontant le fleuve du même nom, les Européens découvrent de nombreux cours d'eau, notamment les rivières Ottawa, Saguenay, Saint-François et Richelieu, ainsi que les Grands Lacs, qui leur permettent d'accéder facilement à un immense continent rempli de merveilles. Cependant, la barrière que constitue le Bouclier canadien décourage la colonisation plus au nord et limite l'établissement des communautés à d'étroites bandes de terres cultivables en bordure des rivières et des lacs. Les colons découvrent également une multitude de plantes, d'oiseaux et d'animaux terrestres et marins inconnus; ils trouveront de nouvelles espèces jusqu'à la fin du XIXe siècle. Afin d'apprivoiser ce nouveau et impressionnant territoire, les Européens le cartographient, le décrivent et en revendiquent la propriété.

Les explorateurs et les commerçants pénètrent aussi le continent par le nord, en traversant la baie d'Hudson, et par le sud, en remontant le fleuve Hudson et la rivière Mohawk. Lorsqu'ils arrivent dans l'Ontario actuel, ils découvrent une extraordinaire variété de plantes et de milieux écologiques, lesquels se sont développés grâce aux conditions climatiques et géologiques diversifiées de la région. Avec le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs comme frontière méridionale, la majeure partie du Canada central est relativement facile à traverser. En 1678, les nouveaux arrivants aperçoivent pour la première fois les chutes du Niagara, un des plus merveilleux attraits naturels de l'Amérique du Nord.

Le nord-ouest du pays se caractérise par une grande variété de paysages et de climats. À l'époque, plusieurs groupes autochtones habitent ce territoire et on y trouve une faune et une flore très diversifiées. La compréhension qu'ont les Européens de la nature particulière de cette terre et de ses habitants diffère énormément, allant d'observations scientifiques très fidèles à des descriptions complètement farfelues ou fantastiques. Avec le temps, les nouveaux colons apprennent des Autochtones à survivre dans des environnements potentiellement mortels, et adoptent plusieurs de leurs modes de vie relatifs à l'habitation, au transport, aux vêtements, à la nourriture et aux pratiques médicinales.

La région du Pacifique n'est pas sérieusement cartographiée avant la fin du XVIIIe siècle. Les eaux tumultueuses au large des côtes constituent un danger pour la navigation et la colonisation; de plus, les nombreuses chaînes de montagnes qui s'étirent du nord-ouest de l'actuel Yukon au sud-est de la Colombie-Britannique, limitent l'exploration et la colonisation en provenance de l'ouest comme de l'est. Enfin, la grande diversité de conditions climatiques -- des forêts pluviales de la côte du Pacifique aux vallées arides de l'intérieur, des froids arctiques du Grand Nord aux températures clémentes des basses terres continentales -- retarde la venue des colons européens. Ces caractéristiques géographiques et géologiques, et ces conditions environnementales, engendrent toutefois une remarquable sélection de flore, de faune et de phénomènes naturels.

Les régions arctiques comprises à l'intérieur des frontières actuelles du Canada ont été les dernières à être explorées. Cette partie du monde a résisté aux premières tentatives d'exploration, et de nombreux Européens ont péri au cours d'expéditions à la recherche du passage du Nord-Ouest vers l'Extrême-Orient. Pendant la période post-napoléonienne, la marine britannique redouble d'efforts pour cartographier l'Arctique et découvrir une voie navigable vers la Chine. Les nombreuses expéditions lancées sur terre et sur mer permettent finalement d'achever la cartographie du Canada. En 1900, la carte est presque terminée et donne enfin la juste mesure de la splendeur du pays.

Nous espérons que vous apprécierez cette sélection de paysages, provenant en majeure partie de la collection Peter Winkworth d'œuvres canadiennes. Ces images sont accompagnées d'œuvres d'art choisies parmi nos collections permanentes pour leur valeur informative ainsi que pour leurs qualités esthétiques et techniques; ensemble, elles offrent un point de vue remarquable sur la géographie et les paysages du Canada.