Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - La Confédération canadienne

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Personnalités

Joseph-Édouard Cauchon

Photo : Joseph-Édouard Cauchon

Source

Joseph-Édouard Cauchon.

(31 décembre 1816 - 23 février 1885)

Journaliste et homme politique, en 1842, J.-É. Cauchon lance Le Journal de Québec. Il en est le propriétaire et le rédacteur de 1842 à 1875. En 1844, il est élu à l'Assemblée législative de la Province du Canada; il représentera la circonscription de Montmorency pendant toute sa carrière politique. Il est commissaire des terres de la Couronne pour le Canada-Uni dans le gouvernement MacNab-Taché, puis dans le ministère Taché-John A. Macdonald de 1855 à 1857 et ministre des Travaux publics en 1861-1862. Il est également maire de Québec de 1865 à 1867.

Après s'être initialement opposé au projet de confédération proposé par Alexander Tilloch Galt en 1858, Joseph-Édouard Cauchon se rallie au projet de Québec en 1864. Lorsque la Confédération est adoptée, en 1867, J.-É. Cauchon est député de Montmorency (Québec); il le restera jusqu'en 1874. Il est président du Sénat de 1867 à 1869. Évincé du gouvernement provincial après un bref retour à Québec en 1872, il démissionne de son siège à l'Assemblée législative à la suite de l'abolition du double mandat. Vers 1873, J.-É. Cauchon change publiquement d'allégeance politique; il passe du Parti libéral-conservateur de George-Étienne Cartier et de John A. Macdonald au Parti libéral. Il siège à la Chambre des communes, à Ottawa, comme député indépendant de Québec-Centre, de 1872 à 1877. Pendant les années où il est en poste à Ottawa, il est président du Conseil privé, puis ministre du Revenu de l'intérieur. Évincé du Cabinet et du gouvernement fédéral cette fois, J.-É. Cauchon est nommé lieutenant-gouverneur du Manitoba par le premier ministre Alexander Mackenzie en octobre 1877. Il occupe ce poste jusqu'en 1882.

Parallèlement à sa vie politique très mouvementée, il s'occupe de plusieurs entreprises. Tout au long de sa carrière, il s'occupera de spéculation foncière et immobilière ainsi que de financement de projets liés aux chemins de fer.

Source

Andrée Désilets. -- « Cauchon, Joseph-Édouard ». -- Dictionnaire biographique du Canada. -- Vol. XI. -- Québec : PUL, 1982. -- P. 175-182