Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - La Confédération canadienne

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Caricatures politiques

Annexion ou confédération

Le Canada a toujours entretenu des liens étroits et complexes avec son voisin du Sud, les États-Unis d'Amérique. Dans les décennies qui précèdent la Confédération et celles qui lui succèdent, la possible annexion des territoires de l'Amérique du Nord britannique aux États-Unis préoccupe les citoyens des deux côtés de la frontière. Puisant au mouvement d'annexion un symbolisme politique et culturel, les caricaturistes produisent des commentaires illustrés des plus perspicaces.

[Traduction libre]

Caricature : Dropping a Hint

Source

« Dropping a Hint ».

Le colonel Gugy, député, est l'une des figures dominantes de l'opposition dans le cabinet Baldwin-Lafontaine. Il annonce cependant qu'il abandonne son poste après le tumulte qui a suivi les émeutes engendrées par l'adoption de la Loi d'indemnité. On le considère comme le fondateur du Parti libéral-conservateur actuel. La caricature laisse entendre que le colonel Gugy favorisait l'annexion aux États-Unis. Cette caricature a été la sensation du jour.

Caricature : The Annexation Engine

Source

« The Annexation Engine ».

Cette caricature représente une autre attaque contre la tendance en faveur de l'annexion régnant au Bas-Canada. M. Papineau en est le personnage principal et, selon M. Punch, les premiers contrecoups de l'annexion seraient de faire disparaître tous les privilèges dont jouissent les Canadiens français sous l'égide britannique. La façon dont l'artiste conçoit Jonathan (terme utilisé par les Britanniques pour désigner les États-Unis) est assez remarquable.

Caricature : Pawning the Flag

Source

« Pawning the Flag ».

M. Benjamin Holmes est l'un des représentants de Montréal au sein du premier Parlement de l'Union, et un des hommes publics les plus actifs de son époque. En 1849, il défend l'annexion. Son penchant pour l'annexion est caricaturé ici à la perfection, alors qu'on le voit en train de déposer en gage le drapeau britannique entre les mains de Jonathan.

Caricature :  The Eagle and the Fawn

Source

« The Eagle and the Fawn ».

Un moment d'auto-glorification pardonnable de la part de M. Punch, « vraiment loyal » du début à la fin. On le voit ici chargeant sur sa monture pour sauver le faon canadien des griffes d'un aigle américain déterminé.

Caricature :  Cross Roads

Source

« Cross Roads ».

Le Dr (maintenant sir) Charles Tupper, ardent défenseur de la Confédération, fait plus que tout autre homme public pour convaincre la population de sa province natale, la Nouvelle-Écosse (Acadie), d'entrer dans l'Union en 1867. L'hon. Joseph Howe, homme d'État d'une grande influence et beaucoup plus prestigieux que Tupper, compte parmi les opposants au projet d'union; on le soupçonne d'avoir une préférence pour l'annexion aux États-Unis. Dans cette caricature, on voit la province hésitant devant l'alternative. L'artiste loyal s'efforce de lui montrer que tous les avantages se trouvent sur le chemin menant « à Ottawa ».

Caricature : A Pertinent Question

Source

« A Pertinent Question ».

La caricature reproduit fidèlement l'opinion générale des Canadiens à propos de l'annexion. Même si la population n'est pas nécessairement emballée par les changements proposés, on y décèle très peu d'animosité envers les États-Unis, sentiment répandu à cette époque.

Caricature : Uncle Sam Kicked Out

Source

« Uncle Sam Kicked Out ».

La tendance contre l'annexion, toujours présente au Canada, est représentée avec « force » sur cette illustration.

Caricature : From Halifax to Vancouver

Source

« From Halifax to Vancouver ».

Le projet d'une voie ferrée s'étendant de l'Atlantique au Pacifique sur le territoire canadien commence à faire du chemin. Plusieurs personnes, touchées de près par cette aventure, partagent avec l'Oncle Sam l'incrédulité qu'on lui prête sur cette caricature. Le projet devient toutefois un fait accompli en 1886.

Caricature : Waiting for the Cat to Jump

Source

« Waiting for the Cat to Jump ».

Cette caricature montre que le point de vue de M. Luther H. Holton sur la destinée du Canada ne semble pas tout à fait clair et précis. À ce propos, M. Holton n'est en rien différent de bon nombre de nos hommes publics. L'hypothèse suggérant qu'il ne fait que suivre l'opinion publique ne lui rend pas tout à fait justice.

Précédent | Suivant