Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Lithographie d'une vue imaginaire du Canada, [1528]
1ère vue de Canada, [1528]. Est-ce que tu remarques quelque chose de bizarre?
Source
Lithographie d'une scène imaginaire de chasse au castor au Canada, vers 1782
Beaver Hunting in Canada (La chasse aux castors au Canada), vers 1782
Source

ARCHIVÉE - En quête de la vérité.
Contrefaçons, imitations et tromperies

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Cartes calquées

Image de castors et des chutes Niagara, 1715

Gros plan des castors et des chutes Niagara sur la carte de l'Amérique du Nord de Herman Moll, 1715
Source

Il y a des centaines d'années, les entrepreneurs ou la Couronne engageaient des cartographes pour qu'ils dessinent le tracé de terres éloignées. Pour ce faire, les cartographes devaient traverser les régions sauvages à pied ou à cheval ou suivre les rives des rivières en pagayant pour faire un croquis du pays. Comme tu peux te l'imaginer, c'était un travail difficile et parfois même dangereux! Il n'est pas étonnant alors que de nombreux cartographes ont copié le travail d'autres cartographes. Les experts en cartographie de Bibliothèque et Archives Canada doivent maintenant découvrir quel cartographe a copié quel cartographe.

Une des premières cartes de l'Amérique du Nord est connue sous le nom de Beaver Map (Carte du castor). Elle a été publiée en 1715 par Herman Moll.

Carte des Amériques (section gauche), par Nicholas de Fer, 1698 Carte des Amériques (section droite), par Nicholas de Fer, 1698

Carte des Amériques de Nicholas de Fer, 1698
Source

Image de castors et des chutes Niagara, 1698

Gros plan des castors et des chutes Niagara sur la carte des Amériques de Nicholas de Fer, 1698
Source

Vous voyez cette image de castors qui construisent leur barrage? Elle est belle, n'est-ce pas? Et bien, c'est probablement ce qu'Herman Moll s'est dit en la copiant d'un autre cartographe! Dix-sept ans auparavant, en 1698, une carte faite par Nicolas de Fer a été publiée avec cette même scène de castors. Il n'y avait pas le moindre changement. C'était du plagiat pur et simple! Nicolas de Fer est donc le véritable auteur de la Beaver Map mais c'est Herman Moll qui en a tiré profit.

Avant que tu ne t'inquiètes de l'injustice envers ce pauvre et innocent Nicolas de Fer, tu dois savoir ceci : sa carte comprenait des images des chutes du Niagara et de castors qui ont été originalement publiées dans des livres par Louis Hennepin, en 1697, et par François du Creux en 1664! Il était copieur lui aussi!

Gravure des chutes Niagara, 1697

Chutes Niagara, 1697
Source


Gravure de castors, 1664

Castors, 1664
Source

Aujourd'hui, nous avons des lois qui protègent le droit d'auteur et qui défendent aux gens de copier le travail des autres. Malheureusement, au XVIIe siècle, ces lois étaient beaucoup moins strictes, et puisque les gens n'avaient pas accès à beaucoup d'images de castors (ou à quoi que ce soit « d'exotique »), il était normal d'utiliser le travail des autres et de l'ajouter au sien. Ce n'était pas perçu comme du vol. C'était plutôt comme un compliment. Si on copiait l'œuvre de quelqu'un, c'était comme si on disait : « Wow! Cette image est si belle que je vais l'utiliser dans mon œuvre! » Pour nos experts, suivre cette trace de qui a copié quoi de qui est comme jouer à « suivez le chef » au fil des siècles! Au XVIIIe siècle, les cartographes ont commencé à souligner le nom de l'auteur original. Lorsqu'ils utilisaient le travail de quelqu'un d'autre, ils écrivaient sur leurs cartes une phrase semblable à celle-ci : « d'après le croquis de M. Chose ». Cela nous simplifie beaucoup la tâche.

Le savais-tu?

La plupart du temps, les experts savent si un document est un original ou une copie au premier coup d'œil.

Viens voir ça!


Glossaire

la Couronne : un monarque comme un roi, une reine ou un empereur.

droit d'auteur : une loi qui protège les originaux comme les inventions, les manuscrits, les enregistrements et les films contre la copie sans permission.

entrepreneur : une personne qui débute ou organise une entreprise.

plagier : copier une idée ou un texte mot-à-mot et le faire passer pour sa propre idée.