Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Par décret de l‘exécutif

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Les moyens de protection du Canada

Photo d'une réunion des commissaires de la défense, en 1862

Photo d'une réunion des commissaires de la défense, en 1862
Source

 

Photo montrant un rapport du ministre de la Milice et de la Défense pour 1888 et un recueil de notes documentaires intitulé THE DEFENCES OF CANADA. 1 JAN. 1886

Dépêche contenant un rapport du ministre de la Milice et de la Défense de 1888, et un recueil de notes documentaires intitulé « The Defences of Canada. 1 Jan. 1886 »
Source

Dans cette section :

Une commission royale sur la défense du Canada a été mise sur pied en 1862. Au cours des années suivantes, l'escalade de la guerre de Sécession a forcé les citoyens de l'Amérique du Nord britannique à coordonner leurs mesures défensives face aux attaques transfrontalières de factions militaires radicales. Ce front unifié a contribué à l'avènement de la Confédération canadienne en 1867. Les stratégies, le personnel et les équipements militaires du Canada allaient demeurer une préoccupation majeure de l'exécutif canadien tout au long des dernières décennies du XXe siècle. Le premier jour de la Confédération, un décret du Conseil a institué le portefeuille de la défense et de la milice et, l'année suivante, le ministère correspondant a été créé par statut. En janvier 1888, le Conseil privé a reçu un rapport du ministre de la Défense et de la Milice, sir Joseph Philippe René Adolphe Caron (1843-1908), qui contenait une description détaillée du « système militaire canadien », ainsi qu'un cahier d'information confidentiel intitulé « Les défenses du Canada, 1er janvier 1886 ».