Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Disc-O-Logue

À propos du Disc-O-Logue

La création du Disc-O-Logue

Le succès du Disc-O-Logue est principalement dû à une organisation précise et systématique, comme il est possible de le constater dans le plan illustré suivant. Afin de donner un exemple du processus de création, nous avons utilisé le premier album de Diane Tell, mis sur le marché en 1978.

1. Les compagnies de disques pouvaient fournir à Louise Lamothe l'information concernant l'émission des disques de plusieurs façons. L'information pouvait prendre la forme de « feuilles d'émission », d'une commande de travail pour la production du disque, d'une photocopie de la pochette du disque ou d'une simple note de service. Parfois, elle devait demander l'information après l'avoir vue dans un magazine ou avoir trouvé un nouvel enregistrement dans un magasin de disques avant de recevoir quoi que ce soit. Dans ce cas, une photocopie de la pochette du disque suffisait.

2. En utilisant cette information, une « Formule No 100 » était produite pour chaque enregistrement. La « Formule No 100 » était, pour Madame Lamothe, une façon de préparer systématiquement l'information pour son analyse des droits d'auteur. Dans cet exemple, il est possible de voir la mention « PM » (paroles et musique), dans ce cas composées par Diane Tell, une indication qu'il n'y avait pas d'autres droits d'auteur impliqués. Dans plusieurs autres exemples, il y avait des mentions indiquant qui détenait les droits d'auteur, les agences de droits impliquées et le pourcentage des droits assigné à cette agence en particulier.

3. Une fois toute l'information concernant le nouveau disque compilée, Louise Lamothe transférait celle-ci sur des fiches; une pour chaque chanson d'un 33 tours ainsi que des fiches supplémentaires pour chaque chanson enregistrée sur un 45 tours. Ces fiches furent classées par ordre alphabétique de titres de chansons. (Aucun programme informatisé de base de données ou mécanisme rapide pour classer l'information n'était disponible lorsque ce travail a été fait!) L'information sur les droits d'auteur fut également transférée sur les fiches afin de pouvoir s'y référer rapidement. L'exemple ci-dessous présente les deux fiches de la chanson « Je n'en peux plus » de Diane Tell. Une fiche montre les données pour la version du 33 tours tandis que l'autre, celles pour la version du 45 tours. La « date reçue » apparaît au bas de la fiche alors que la date en petits caractères située dans le coin supérieur droit indique habituellement le mois et l'année auxquels l'information est apparue dans la mise à jour du Disc-O-Logue.

4. Une version éditée de l'information du catalogue de fiches a été utilisée dans le Disc-O-Logue publié. Le modèle de publication normal était une cumulation annuelle suivie de mises à jour périodiques, parfois mensuelles, parfois saisonnières. Les chansons demeuraient cataloguées dans chaque édition annuelle subséquente jusqu'à ce qu'un avis des compagnies de disques soit reçu, annonçant que les enregistrements étaient retirés de leurs catalogues. La mention « Annulé » et la date correspondante étaient ensuite indiquées sur la fiche en question et cette dernière était placée dans une autre section du catalogue de fiches. On a reproduit ici une page de la liste des nouveautés d'avril 1978, montrant la chanson « Je n'en peux plus » disponible sur disques 33 et 45 tours. L'astérisque (*) indique que la chanson est une nouveauté.