Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada / Library and Archives Canada
EnglishAccueilContactez-nousAideRechercheSite du Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière : Écrivains et écrivaines du Canada
Contexte culturelGalerie des manuscritsRessources

Introduction

Écrivains et écrivaines

Ressources pédagogiques

À propos du site
Commentaires
Droits d'auteur/Sources

Jacques Brault

par Marcel Olscamp

Le fonds Jacques-Brault que conserve Bibliothèque et Archives Canada s'avère fort intéressant dans toutes ses composantes; il reflète parfaitement bien la pensée et le travail de ce grand écrivain qui a abordé avec succès plusieurs genres littéraires et dont l'œuvre s'étend sur près d'un demi-siècle. Les multiples occupations professionnelles qu'a exercées cet intellectuel montréalais sont aussi très bien représentées dans le fonds, et le grand public de même que les chercheurs y trouveront à coup sûr un ensemble documentaire parmi les plus riches et les plus complets qui soient.

Les admirateurs de Jacques Brault seront particulièrement émus en feuilletant les manuscrits de certains des grands recueils de poèmes, comme La poésie ce matin ou Poèmes des quatre côtés, qui ont fait avant tout la réputation de cet auteur. Les nombreux lecteurs qui ont aimé le roman Agonie seront heureux d'apprendre que le manuscrit de cette œuvre importante de la littérature québécoise figure également parmi les documents accessibles au public. Enfin, on y trouve aussi les essais : signalons seulement que de précieux documents préparatoires à la rédaction de Miron le magnifique, ce texte mythique par lequel Jacques Brault rendait hommage, en 1966, à son ami Gaston Miron, font partie des riches dossiers de la collection, de même que le manuscrit de sa belle étude sur Gabrielle Roy, « Tonalités lointaines ».

 
Programme de la pièce Ubu-Roi, comédie présentée au Collège Sainte-Marie en l'honneur du révérend père recteur, les 4 et 5 mai 1953


Invitation à la Nuit de la poésie tenue au Gesù, à Montréal, le 27 mars 1970. Jacques Brault et d'autres éminents poètes francophones y ont présenté leurs oeuvres.

Pour ceux et celles qui s'intéresseraient aux traces plus anciennes de l'activité littéraire de Jacques Brault, le fonds propose aussi des pièces d'archives irremplaçables, dont la pertinence ne fait aucun doute. On consultera avec profit, par exemple, un programme de la pièce Ubu-Roi, présentée au Collège Sainte-Marie, en 1953, alors que le futur poète en était encore à ses études classiques. On lira aussi le manuscrit d'une conférence sur Arthur Rimbaud donnée à la salle du Gesù, en 1954 (le programme complet de cette soirée se trouve aussi dans le fonds). Les historiens seront heureux de contempler un rare exemplaire du programme de la célèbre Nuit de la poésie du 27 mars 1970, que Jean-Claude Labrecque a immortalisée au cinéma et qui a marqué un tournant dans l'évolution de la littérature québécoise.

Dans le même ordre d'idées, mentionnons que le fonds est particulièrement riche en carnets, en feuillets épars et en notes manuscrites de toutes sortes qui nous donnent vraiment l'impression d'entrer sur la pointe des pieds dans l'atelier d'écriture de Jacques Brault. Ces centaines de feuilles volantes, souvent griffonnées en vitesse et regroupées par l'écrivain selon leur thème général, constituent l'une des sections les plus passionnantes de cet ensemble de documents. Grâce à elles, nous avons le privilège de saisir, pour ainsi dire en action, la quête d'un grand esprit toujours en éveil, attentif à recueillir tout ce qui pourrait alimenter son œuvre et sa réflexion : idées, aphorismes, notes de lectures, etc.

 
Lettre qu'a écrite Alain Grandbois à Jacques Brault le 21 juillet 1959  

Le rôle central de Jacques Brault dans les milieux intellectuels canadiens et étrangers est mis en lumière grâce à l'abondante correspondance qu'a échangée l'écrivain au fil des ans. Bibliothèque et Archives Canada possède bon nombre de lettres adressées au poète par des personnalités éminentes du monde littéraire et culturel. Il faut d'abord mentionner les lettres du grand Alain Grandbois, dont l'œuvre poétique a fait l'objet, en 1958, de la toute première étude publiée par son jeune admirateur. Des lettres de Margaret Atwood, où il est question de traduction, témoignent du fait que les amitiés de Jacques Brault transcendent le silence des « deux solitudes » canadiennes. Sa correspondance avec les écrivains français Alain Bosquet et Robert Marteau montre que la célébrité du poète s'étend peu à peu jusqu'en Europe.

 
  Lettre qu'a écrite Liza Frulla-Hébert, du ministère des Affaires culturelles du Québec, à Jacques Brault, le 20 juin 1991

Avec les années viendra aussi la reconnaissance du public : Gaston Bellemare, organisateur du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, demande à l'auteur de Moments fragiles l'autorisation de reproduire un extrait de l'un de ses poèmes sur une plaque murale; Antoine Del Busso, des éditions Fides, lui propose d'éditer l'un de ses livres dans la prestigieuse collection du Nénuphar; Liza Frulla, alors ministre de la Culture à Québec, le félicite pour l'obtention du prix Alain-Grandbois (1991). Ce ne sont là que quelques exemples significatifs. La correspondance de Jacques Brault dont nous disposons est particulièrement riche, tout comme les témoignages de sa notoriété. Récipiendaire du prestigieux prix Athanase-David, remis par le Gouvernement du Québec, Jacques Brault et son œuvre figurent en bonne place dans une brochure publiée à l'occasion de la cérémonie de remise (1986).

 
On the Road No More ([Toronto], Exile Editions, 1993)  

Tout au long de sa carrière d'écrivain, Jacques Brault a tenu à collaborer aux périodiques littéraires du Québec et du Canada. Nous disposons de nombreux exemplaires des revues auxquelles l'écrivain a voulu confier, à divers moments, la publication d'articles ou de poèmes : Liberté, Écrits du Canada français, Les herbes rouges, Le livre canadien, etc. Ils permettent de mesurer l'implication de cet auteur hors du commun dans la vie culturelle de son époque. Par ailleurs, l'un des plus sûrs moyens de mesurer le rayonnement international d'une œuvre littéraire est sans contredit de dénombrer les traductions de cette œuvre en langues étrangères et ses publications à l'étranger. À cet égard, le fonds Jacques-Brault démontre, sans nul doute, que le talent de cet écrivain est apprécié partout dans le monde, quel que soit le public visé. Les lecteurs consulteront avec intérêt de nombreux numéros de périodiques étrangers auxquels ils auraient difficilement accès autrement, notamment Cuadernos de Literatura (Mexique), Plural (Nicaragua), The American Hungarian Review et L'VII (Belgique). Ils ont tous en commun, bien sûr, le fait d'avoir publié en leurs pages des écrits de Jacques Brault. Quant aux livres traduits, on les retrouve aussi regroupés dans le fonds : mentionnons Within the Mystery (traduction de L'En dessous l'admirable par Gertrude Sanderson) et On the Road No More (traduction de Il n'y a plus de chemin par David Sobelman).

Mais l'activité de Jacques Brault, on le sait, ne se résume pas à son œuvre littéraire, si éminente soit-elle. S'en tenir à ses poèmes, à ses romans ou à ses essais, ce serait oublier que le poète est aussi un éducateur de premier plan, qui a eu une brillante carrière de professeur et de chercheur à l'Université de Montréal. On lui doit, à ce titre, la première édition critique des poèmes de Saint-Denys Garneau, publiée en 1971 (en collaboration avec Benoît Lacroix). Cet aspect de son existence est illustré, dans le fonds, entre autres par un émouvant ensemble de notes ayant servi à la préparation d'un cours sur l'esthétique.

Jacques Brault a été aussi un homme de radio particulièrement actif; il a collaboré pendant de nombreuses années à plusieurs émissions littéraires sur les ondes FM de Radio-Canada. Le fonds Jacques-Brault de Bibliothèque et Archives Canada contient les textes et les documents relatifs à de nombreuses émissions culturelles conçues par Jacques Brault, consacrées notamment à l'œuvre d'Anne Hébert, à celle d'Alain Grandbois ainsi qu'à d'autres thèmes littéraires intéressants. En 1978, l'auteur de la Suite fraternelle, par un juste retour des choses, a eu à son tour les honneurs d'une série d'émissions radiophoniques, comme le montre un exemplaire du bulletin Ici Radio FM qu'on pourra aussi consulter dans le fonds.

   
Audioclip sur lequel Jacques Brault lit son poème COMMENCEMENT. Durée d'exécution : 45 s  

Enfin, signalons que le fonds permet aux lecteurs de Jacques Brault qui aimeraient entendre la voix de cet écrivain d'importance d'écouter l'auteur lui-même par l'intermédiaire d'une cassette de poèmes choisis réalisée par les Éditions du Noroît.


Divulgation proactive