Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Projet nous nous souviendrons d'eux :
Recherche relative au cénotaphe

Notes pour les enseignants

Durée approximative de l'unité : de trois à quatre semaines
Temps maximal de préparation : trois heures

Survol

Nous nous souviendrons d'eux conjugue la recherche historique et le volet « contact avec la population ». L'initiative donnera aux élèves l'occasion d'effectuer des recherches, d'améliorer leurs aptitudes en ce qui a trait à la rédaction d'essais complets, avec notes en bas de page et bibliographie, et d'utiliser l'ordinateur pour accéder à des archives et à des bases de données. On demande aux élèves d'effectuer une recherche et d'écrire sur les Canadiens qui ont servi durant la Première Guerre mondiale et dont les noms figurent sur les monuments commémoratifs de guerre des diverses collectivités du pays. Essentiellement, l'élève devient un spécialiste du militaire sur lequel portent ses recherches, et il contribue à enrichir les récits de guerre de sa collectivité.

Bibliothèque et Archives Canada apprécie le fait que chaque classe fonctionne différemment. Dans cette optique, Nous nous souviendrons d'eux est conçu pour être une ressource pédagogique conviviale assez souple pour s'inscrire dans n'importe quel programme. Les enseignants découvriront peut-être qu'il y a plus de noms sur le monument commémoratif de la collectivité que d'élèves dans la classe. Ainsi, ils pourront décider d'étendre le projet sur plusieurs semestres, ce qui leur permettra de tirer le maximum de profit de leur temps de préparation.

On encourage les enseignants qui entreprennent le projet Nous nous souviendrons d'eux à demander aux médias locaux de publier, dans le journal communautaire, un article sur la participation des étudiants à ce projet. Ce type de publicité peut stimuler un intérêt pour le projet dans la collectivité et amener les familles des militaires à prêter aux élèves des documents, des images, des médailles de guerre ou à fournir d'autres renseignements utiles à leurs recherches.

Vous trouverez à la fin de ce chapitre la documentation nécessaire pour réaliser ce projet : une « grille d'évaluation », une « liste de vérification des étapes à suivre » et un « bon de commande des dossiers de service militaire de Bibliothèque et Archives Canada ». Pour avoir accès aux versions vierges des gabarits et à la version finale des gabarits, allez au menu principal de ce projet.

Pour commencer

Plusieurs avenues s'offrent aux enseignants qui présentent à leurs élèves le projet Nous nous souviendrons d'eux. On peut demander aux groupes d'élèves de se rendre aux endroits répertoriés ci-dessous pour recueillir le nom de militaires; on peut demander aux élèves d'aller chercher les noms des militaires en se rendant au monument commémoratif de guerre exclusivement; ou on peut soi-même recueillir les noms du monument commémoratif de guerre et assigner un militaire à chaque élève ou à chaque équipe de deux élèves. Les enseignants peuvent aussi demander aux élèves si quelqu'un dans leur famille a combattu pendant la Première Guerre mondiale. On pourra donner aux élèves dont un membre de la famille a combattu la possibilité d'aborder le projet dans une perspective généalogique.

Voici la liste des endroits où on trouve, dans la plupart des collectivités, les noms des militaires qui ont servi le pays.

  • monuments commémoratifs de guerre
  • bibliothèque municipale
  • églises
  • plaques commémoratives dans les écoles
  • légion
  • escadre de la force aérienne
  • sociétés historiques

Configuration de l'ordinateur

Il est préférable (mais pas essentiel) de conserver les répertoires de Nous nous souviendrons d'eux sur le réseau informatique de l'école. Le répertoire du projet est configuré de telle façon que l'enseignant peut tout simplement cliquer à droite et copier les fichiers du site Web de Bibliothèque et Archives Canada au réseau informatique de l'école. La « version finale des gabarits » sert d'exemple de ce à quoi devra ressembler le produit final. Les travaux devraient être sauvegardés en format Microsoft Word ou Corel WordPerfect. Remarquez la désignation des répertoires et des dossiers dans les exemples, et adoptez le même format organisationnel au moment de faire parvenir les versions finales des gabarits à Bibliothèque et Archives Canada. En sauvegardant les versions vierges des gabarits sur les réseaux informatiques des écoles, les élèves peuvent cliquer sur les gabarits et les faire glisser dans les répertoires voulus. Les projets achevés devraient être sauvegardés sur un CD-ROM, et un répertoire devrait être créé pour chaque personne qui a du service; la personne doit être identifiée par son nom et son numéro matricule. Un bon exemple serait « Clarence Garfield Mainse, 781324 ».

Avant de commencer le projet comme tel, l'enseignant pourra, s'il le désire, consacrer une période de son horaire normal à la réalisation des première et deuxième étapes des « Lignes directrices pour les élèves ». En se préparant à l'avance, l'enseignant s'assurera de recevoir en temps opportun les dossiers militaires de Bibliothèque et Archives Canada dont il a besoin.

Dans un but d'uniformité, l'enseignant devrait demander à ses élèves de respecter un style précis dans la rédaction de leur essai, de leur bibliographie et des notes en bas de page. Afin de garantir la qualité du travail et d'éliminer toute faute de grammaire et d'orthographe, les élèves devraient faire relire la version finale de leur recherche par leurs compagnons de classe. Lorsque les élèves auront terminé leur travail, l'enseignant devrait leur faire copier leur document sur un disque, en classant les documents par répertoire : « renseignements sur le personnel militaire », « dossier de service militaire », « essai » et « informations sur la sépulture ». Il est important que les élèves écrivent leur nom sur leur essai. On peut remettre un exemplaire des travaux terminés à la collectivité pour fournir un exemple des recherches effectuées par les élèves. S'il est possible de le faire, on peut soumettre chaque semaine un essai au journal communautaire pour publication.

Les enseignants et les étudiants peuvent décider de visiter le Musée canadien de la guerre afin de consulter des dossiers militaires originaux dans le cadre dans un atelier. Pour organiser ce type de visite, les enseignants peuvent envoyer un courriel à call_center@civilisations.ca

Les enseignants peuvent avoir des photocopies ou des fichiers PDF militaires envoyés à leurs écoles. Les copies coûtent 30 cents la page. On accepte les paiements par carte de crédit (voir le Bon de commande des dossiers de service militaire de Bibliothèque et Archives Canada). De façon générale, il faut compter environ trente jours entre le moment où on envoie le bon de commande à Bibliothèque et Archives Canada et celui où l'école reçoit les photocopies des dossiers. En attendant les dossiers militaires, les élèves devraient effectuer des recherches sur les batailles, les cartes des cimetières et l'emplacement des pierres tombales.

Aspects enrichissants du projet

Service communautaire

En tant qu'élément distinct du projet Nous nous souviendrons d'eux, Bibliothèque et Archives Canada propose aux élèves diverses possibilités qui leur permettront de compléter les 40 heures de service communautaire exigées pour l'obtention de leur diplôme en Ontario. Les élèves peuvent agir comme bénévoles dans les musées, ou créer un présentoir à partir des recherches effectuées par la classe. On peut communiquer avec les musées locaux pour obtenir davantage de détails. Les élèves peuvent également ouvrer comme bénévoles à la préservation des plaques et monuments commémoratifs honorant les personnes qui ont perdu la vie au service de leur pays durant la guerre. On trouvera des plaques commémoratives dans les bibliothèques, les églises ainsi que sur les sites commémoratifs municipaux. On peut aussi communiquer avec les bureaux de la municipalité et les églises locales pour obtenir davantage de précisions. En outre, les élèves peuvent proposer leurs services comme bénévoles pour ouvrer à la préservation des médailles et plaques militaires de la section locale de la Légion ou de leur escadre locale de la force aérienne. Il est possible de communiquer avec les organisations locales d'anciens combattants pour obtenir plus d'informations.

Recherche sur les bataillons

Le projet de recherche sur les cénotaphes Nous nous souviendrons d'eux est conçu pour aider les enseignants et les élèves à reconstituer l'historique des bataillons de leur collectivité. En effectuant des recherches sur les bataillons, on obtient beaucoup de renseignements très détaillés sur les mouvements des troupes et les batailles. Les ARCHIVÉE - Journaux de guerre de la Première Guerre mondiale accessibles sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada permettent aux élèves d'effectuer une recherche à l'aide de documents primaires. À partir de là, les élèves peuvent effectuer des recoupements avec la date du décès pour arriver à déterminer le bataillon de leur militaire et découvrir ce que le bataillon faisait le jour où leur militaire est décédé.

Les élèves peuvent également effectuer une recherche générale sur les bataillons à partir d'Internet. Cette démarche leur permettra probablement de recueillir des renseignements additionnels qui leur serviront à établir un profil historique de leur militaire.

Recherche de photos

Les élèves peuvent demander des photographies de la Première Guerre mondiale à leur filiale locale de la Légion. Ils peuvent scanner les photographies des militaires et les imprimer sur du papier photographique. Toutes les photographies doivent être retournées à la filiale locale de la Légion après le balayage et l'impression. Les enseignants peuvent, pour cette partie du projet, agir en partenariat avec les enseignants des arts des médias pour procéder au balayage et à l'impression des photographies. On peut ajouter un autre élément de jumelage en créant une page Web interactive pour les études des médias. Le site pourrait présenter les recherches effectuées par les élèves y compris les photographies, la version finale des gabarits et les essais sur les anciens combattants locaux.

Les enseignants voudront peut-être aussi publier une annonce dans le journal communautaire pour solliciter des photographies de militaires qui ont combattu pendant la Première Guerre mondiale. Ici encore, les élèves sont responsables du balayage des photographies, qu'ils doivent retourner à leurs propriétaires respectifs. Les élèves pourront ensuite créer un présentoir de photographies pour leur école ou leur collectivité. Cette interaction avec le public correspond à un élément du volet « contact avec la population » du projet Nous nous souviendrons d'eux et peut également compter dans les 40 heures de service communautaire que les élèves sont tenus de réaliser.

Recherche dans les journaux

Dans de nombreuses collectivités, la bibliothèque municipale possède une collection de journaux sur microfilms ou dans un dépôt. Les élèves peuvent examiner les chroniques nécrologiques de ces journaux pour trouver des renseignements sur les militaires et leur famille. Certaines bibliothèques municipales ne possèdent pas de collections de journaux mais disposent d'un lecteur de microfilms. Dans ce cas, l'enseignant peut commander des bobines de microfilms par l'entremise du prêt entre institutions de Bibliothèque et Archives Canada en passant par sa bibliothèque municipale ou sa bibliothèque scolaire. Ce service est gratuit et les bobines peuvent ensuite être livrées à la bibliothèque municipale.

Les élèves peuvent aussi mettre en place un présentoir visuel de documents militaires pour leur collectivité à la bibliothèque municipale. Ainsi, ils peuvent faire un montage des copies des notices nécrologiques publiées ainsi que d'autres documents par thèmes, par bataillons, par années et ainsi de suite. Ce type d'activité peut faire partie des 40 heures obligatoires de service communautaire.

Aide de la collectivité

Dans le cadre du projet Nous nous souviendrons d'eux, on trouvera ci-dessous une liste de groupes et d'organismes communautaires auxquels les enseignants peuvent avoir recours pour obtenir du soutien financier ou une aide à la recherche.

Groupes d'aide à la recherche

  • organisations d'anciens combattants
  • sociétés historiques
  • musées
  • églises
  • administrations municipales

Groupes de soutien financier

  • organisations d'anciens combattants
  • sociétés historiques
  • entreprises du secteur privé/industrie*
  • églises
  • banques
  • Chambre de commerce
  • Patrimoine canadien
  • Défense nationale
  • Anciens combattants

* À Smiths Falls, en Ontario, des entreprises locales et des organisations d'anciens combattants financent un séjour annuel d'une semaine en Europe, qui permet à un élève et à un membre d'une des organisations d'anciens combattants de visiter les champs de bataille de la Première et de la Deuxième Guerres mondiales en France et en Belgique et de photographier les cimetières et les pierres tombales des militaires originaires de Smiths Falls. Les images numériques prises pendant ces excursions sont intégrées à un montage final remis à la collectivité. La Commission des sépultures de guerre du Commonwealth vous enverra sur demande des images numériques de pierres tombales moyennant des frais. Voici les coordonnées de la Commission des sépultures de guerre du Commonwealth :
66, rue Slater, bureau 1707, Ottawa (Ontario) K1A 0P4
téléphone : (613) 992-3224
télécopieur : (613) 995-0431
courriel : cwgc_canada@va-acc.gc.ca.

Documents PDF

Est-ce qu'il vous faut un logiciel pour consulter ces fichiers en format PDF ou RTF? Formats téléchargeables

Pour recevoir gratuitement un exemplaire électronique du 'Guide étape par étape à l'intention des Formateurs', de la 'Trousse d'information pour la Première guerre mondiale', et de la 'Trousse d'information pour la Deuxième guerre mondiale', S.V.P. contactez education@bac-lac.gc.ca.