Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Beaux-arts

Anna Weber

Dessin d'Anna Weber intitulé TWO BIRDS IN FLOWERED TREE

(1814-1888)
Artiste de fraktur

Two Birds in Flowered Tree
Dessin

Two Birds in Flowered Tree d'Anna Weber
Source


Anna Weber a été l'une des artistes de fraktur les plus prolifiques et les plus exceptionnelles de l'Ontario. En 1825, alors qu'elle était une toute jeune fille, elle est venue s'établir en Ontario. Sa famille faisait partie des colons mennonites de la Pennsylvanie qui ont émigré dans le comté de Waterloo, parce que les communautés mennonites de la Pennsylvanie connaissaient des temps difficiles.

Le fraktur, tradition des arts décoratifs allemands de la Pennsylvanie, combine calligraphie et éléments picturaux dans l'embellissement de textes religieux et de documents de famille. La plus grande production de schémas d'art de fraktur, en Ontario, se fait dans le comté de Waterloo, à partir du début des années 1820 presque jusqu'en 1890. Anna Weber, la mieux connue et la plus prolifique des artistes du comté de Waterloo, sort de l'ordinaire de bien des manières. Tout d'abord, les artistes féminines de fraktur sont rares. En outre, l'art d'Anna s'écarte du travail traditionnel de fraktur en ce sens que son art est principalement pictural. Les dessins à la plume et les lavis qu'elle exécute sont également peu communs en raison de la façon dont elle utilise les couleurs et de sa motivation personnelle.

La famille Weber s'installe sur une ferme dans le comté de Waterloo et le père d'Anna, qui était devenu diacre mennonite en Pennsylvanie, est ordonné pasteur en 1833. Anna, qui ne s'est jamais mariée, vit avec ses parents sur la ferme familiale. De ces années, il reste encore des ouvrages d'aiguille et de broderie d'Anna. Son père décède en 1854 et sa mère, dix ans plus tard. Jusqu'à sa mort, en 1888, Anna vit avec diverses familles et membres de la communauté. La plupart des travaux artistiques d'Anna datent de la dernière période de sa vie. On en a retrouvé plus d'une soixantaine, la majorité dans les maisons de descendants des familles mennonites au sein desquelles Anna a vécu. On pense qu'elle a fait plusieurs de ses peintures en guise de cadeau à ces familles et que les dessins étaient souvent destinés aux enfants de ces familles.

Les dessins à la plume et les lavis d'Anna sont composés de motifs traditionnels des Allemands de la Pennsylvanie tels que l'arbre de vie, des oiseaux et des fleurs. Les contours et le lettrage sont faits à la plume en utilisant de l'encre noire et l'aquarelle est appliquée avec une brosse fine. Plusieurs des travaux d'Anna sont datés et signés et comportent l'inscription « Anna Weber has das gemacht », ce qui signifie « Anna Weber a fait ceci », le lettrage formant une partie de la bordure décorative. Les œuvres d'Anna Weber reflètent la tradition folklorique artistique des Mennonites de sa communauté, mais donnent également des indications sur ses convictions religieuses et sa personnalité.

Ressources

Bird, Michael S. — Ontario fraktur : a Pennsylvania-German folk tradition in early Canada. — Toronto : M. F. Feheley Publishers, 1977. — 144 p.

Good, Edgar Reginald. — Anna's art : the fraktur art of Anna Weber, a Waterloo County Mennonite artist, 1814-1888. — Kitchener, Ont. : Pochauna Publications, 1976. — 48 p.

Patterson, Nancy-Lou. — «  Anna Weber hat das gemacht : Anna Weber (1814-1888) — a fraktur painter of Waterloo County, Ontario  ». — Mennonite life. — Vol. 30, no. 2 (1975). — P. 15-19

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources