Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

L'hon. Lise Thibault

Photo de L'hon. Lise Thibault

LL.D., D.C.L.

La première femme à être nommée au poste de lieutenant-gouverneur du Québec

Née à Saint-Roch-de-l'Achigan, dans la région de Lanaudière, le 2 avril 1939

L'hon. Lise Thibault
Source


Honneurs et distinctions : Désignée Femme de mérite du YWCA de Montréal dans la catégorie Affaires, professions et entrepreneurship (1994); médaillée de la Fondation Édouard-Montpetit de la faculté des Sciences sociales, économiques et politiques de l'Université de Montréal; a reçu trois doctorats honorifiques : un doctorat en droit de l'Université Concordia à Montréal, un en droit civil de l'Université Bishop à Lennoxville, et un doctorat en droit de l'Anna Maria College à Paxton (Massachusetts); Dame de Justice de l'Ordre du très vénérable Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem et Dame Grand-Croix de l'Ordre de Saint-François; récipiendaire de la Médaille du jubilé de Sa Majesté la reine Elizabeth II (2002).


Lise Thibault étudie dans différents pensionnats des régions de Lanaudière et de Montréal, dont l'Académie Marie-Anne de Montréal. Elle poursuit ses études à l'École normale de Saint-Jérôme. À la fin de son adolescence, elle subit un accident de luge qui lui cause une fracture à la colonne vertébrale. Les séquelles de cette blessure s'intensifient à chacune de ses deux grossesses, à la suite desquelles elle doit se déplacer en fauteuil roulant.

Toutefois, Lise Thibault demeure très active. Elle amorce sa vie publique lorsque, en tant que mère, elle s'engage dans les comités d'école. Elle fonde ensuite le club des Femmes d'aujourd'hui, enseigne au Service d'éducation des adultes, et anime, de 1979 à 1984 à Télé-Métropole et Radio-Canada, des émissions télévisées à caractère social et familial. Elle signe quatre volumes traitant des tapisseries Gobelin, et collabore entre autres à la revue Le temps de vivre. Son engagement social se manifeste dans la part active qu'elle consacre à plusieurs activités communautaires, culturelles, politiques et sociales.

Dans ses débuts aux affaires publiques, elle siège à titre de commissaire à la Commission de surveillance de la langue d'enseignement du ministère de l'Éducation du Québec et accepte la présidence provinciale des Fêtes du Canada. De 1987 à 1993, elle occupe le poste de vice-présidente aux Relations avec les bénéficiaires de la Commission de la santé et de la sécurité du travail. De 1993 à 1995, elle est présidente et directrice générale de l'Office des personnes handicapées du Québec. Durant ces périodes, elle siège au sein de nombreux conseils d'administration, dont ceux de la Régie des rentes du Québec et de la Société canadienne de la Croix-Rouge.

Le 30 janvier 1997, Lise Thibault a été assermentée 27e lieutenant-gouverneur du Québec, fonction qu'elle a occupée jusqu'en 2007. Elle fut la première femme à occuper cette fonction au Québec.

La famille Thibault compte deux enfants et six petits-enfants.

Ressources

The Canadian Encyclopedia. « Thibault, Lise », Historica Foundation of Canada. www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&
Params=J1ARTJ0009637
(cité le 26 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

The Canadian French-Speaking World. « The Great Names of the French Canadian Community: Lise Thibault ». http://edimage.ca/edimage/grandspersonnages/fr/carte_r04.html
(cité le 26 sept. 2005).

Denis, France. « La force d'avancer », Profil, vol. 12, no 1, p. 4-6.

Lefebvre, Jean-Paul. « Aimer ce que l'on fait et faire ce que l'on aime », Présence magazine, vol. 6, no 43 (juin-juillet 1997), p. 12-14.

Legault, Lucie. « L'Honorable Lise Thibault : Aimer, oser et faire avancer la vie! », Justice santé, vol. 27, no 3 (sept. 2002) p. 10.

Lieutenant-gouverneur du Québec. « Memories Are Built Over Time ». www.lieutenant-gouverneur.qc.ca/fr/accueil.html
(cité le 26 sept. 2005).

Stanton, Julie. « Lise Thibault : La passion des autres », Bel âge, vol. 13, no 6 (mars 2000) p. 18-22.

Vallée, Pierre. « Améliorer la vie... autrement : La Fondation Lise Thibault », Entreprendre, vol. 17, no 4 (2004) p. 52.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources