Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

L'hon. Sylvia Olga Fedoruk

Photo de L'hon. Sylvia Olga Fedoruk

L'honorable Sylvia Olga Fedoruk,
O.C., S.O.M., B.A., M.A., D.Sc., LL.D., F.C.C.P.M., D.Hum.L.

La première femme à être nommée au poste de lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan

Née à Canora, en Saskatchewan, le 5 mai 1927

L'hon. Sylvia Olga Fedoruk
Source


Honneurs et distinctions : Femme de mérite du YMCA (1986); membre de l'Ordre du mérite de la Saskatchewan (1986); Officière de l'Ordre du Canada (1987); récipiendaire du Distinguished Canadian Award (1999); membre de l'Ordre de l'Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem (date inconnue).


Sylvia Olga Fedoruk, qui a grandi en Saskatchewan en milieu rural, détient un diplôme de l'Université de la Saskatchewan. Étudiante universitaire brillante et athlète infatigable qui pratique de nombreux sports, elle obtient plusieurs bourses d'études et maintes distinctions.

Mme Fedoruk se joint au personnel de l'Université de la Saskatchewan en 1951. Elle est l'unique femme de l'équipe de recherche qui, la première au monde, met au point un traitement du cancer au cobalt 60 ainsi qu'un des premiers appareils de balayage de médecine nucléaire. Elle joue aussi un rôle important dans le développement du dosimètre et d'un appareil servant à mesurer la radioactivité de l'iode. Elle est nommée professeure adjointe à l'Université de la Saskatchewan en 1956 et devient en 1973 professeure titulaire. De 1973 à 1986, elle est professeure d'oncologie et membre associée de physique. Entre 1986 et 1989, l'Université de la Saskatchewan lui confère le statut de professeure émérite et la nomme par la suite chancelière. Sylvia Olga Fedoruk a été la première femme nommée à ce poste.

Sylvia Fedoruk doit aussi sa renommée à ses travaux en radiothérapie, technique qui sert à diagnostiquer et traiter le cancer. De 1951 à 1957, elle est physicienne médicale à la clinique du cancer de Saskatoon et de 1966 à 1986, directrice des services de physique à la Saskatchewan Cancer Foundation. Elle est membre de la Saskatchewan Commission on Direction in Health Care de1986 à 1988, membre de la Commission de contrôle de l'énergie atomique de 1973 à 1988, et consultante en médecine nucléaire pour l'Agence internationale de l'énergie atomique en 1966 et de 1968 à 1969. Elle a également l'honneur d'être la première femme fiduciaire de la Société de médecine nucléaire.

En plus de faire des exposés à l'occasion de congrès internationaux, Sylvia Olga Fedoruk est rédactrice et corédactrice de plus de trente-huit articles scientifiques et chapitres d'ouvrages; elle a également reçu plusieurs diplômes universitaires honorifiques.

Au cours de sa brillante carrière en médecine nucléaire et dans l'enseignement, Mme Fedoruk a été membre et membre honoraire de divers comités, conseils, groupes de travail, associations, sociétés et clubs. À plusieurs reprises, elle a été membre associée, présidente, vice-présidente, fiduciaire et directrice, et elle a reçu plusieurs médailles, récompenses et distinctions honorifiques.

À titre d'athlète enthousiaste et active, elle est admise au Temple de la renommée des sports de la Saskatchewan en 1973, au Temple de la renommée du curling canadien en 1986, au Athletic Wall of Fame de l'Université de la Saskatchewan en 1984, et au Sports Hall of Fame de Saskatoon en 1989.

Le 7 septembre 1988, Sylvia Olga Fedoruk devient la première femme lieutenante-gouverneure de la Saskatchewan. Elle demeurera à ce poste jusqu'en 1994.

Ressources

Canadian Nuclear Society. "Sylvia O. Fedoruk ».
www.cns-snc.ca/history/pioneers/s_fedoruk/fedoruk.html
(cité le 12 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

Canadian Parliamentary Guide / Guide Parlementaire Canadien, 1994, p. 976.

Canadian Who's Who, vol. 60, 2005, p. 416.

L'Encyclopédie canadienne. « Fedoruk, Sylvia Olga », Historica Foundation of Canada.
www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=A1ARTA0009007
(cité le 12 oct. 2008).

Inventive Women Biographies. « Sylvia Fedoruk ».
www.inventivewomen.com/library/library_sylviafedoruk_sk.shtml
(cité le 12 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

ISC Centennial Site. « Sylvia Fedoruk (1927-) First Woman Lieutenant-Governor of Saskatchewan ».
http://esask.uregina.ca/entry/fedoruk_sylvia_olga_1927-.html
(cité le 14 oct. 2008).
(disponible en anglais seulement)

science.ca. Scientist Profile. « Sylvia Fedoruk ».
www.science.ca/scientists/scientistprofile.php?pID=151
(cité le 12 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

University of Saskatchewan. « 1986: First Female Chancellor Elected: Sylvia Fedoruk ».
http://scaa.usask.ca/gallery/uofs_events/articles/1986.php
(cité le 12 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

Wikipedia. « Sylvia Fedoruk », Wikipedia Foundation Inc.
http://en.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Fedoruk
(cité le 12 sept. 2005).
(disponible en anglais seulement)

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources