Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

La très hon. Ellen Louks Fairclough

Photo de La très honorable Ellen Louks Fairclough

C.P., C.C., F.C.A., LL.D., F.R.C.G.S., D.H., U.E.

Première femme ministre du Cabinet fédéral

Née à Hamilton (Ontario) le 28 janvier 1905.
Décédée à Hamilton (Ontario) le 13 novembre 2004.

Source


Appartenance politique : Parti progressiste-conservateur

Carrière parlementaire : D'abord élue à la Chambre des communes aux élections partielles du 15 mai 1950 à titre de représentante de Hamilton Ouest, poste qu'elle a occupé jusqu'en 1963.

Titulaire du poste de Secrétaire d'État du 21 juin 1957 au 11 mai 1958; Ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration du 12 mai 1958 au 8 août 1962; Ministre des Postes du 9 août 1962 au 22 avril 1963.

Honneurs et distinctions : Assermentée au Conseil privé le 21 juin 1957. Médaille du Couronnement, 1953. Médaille du Centenaire, 1967. Médaille du Jubilé, 1977. Officier de l'Ordre du Canada en 1978. Medaille du 125e anniversaire de la Confédération, 1992. Le titre «très honorable» lui a été décerné par sa majesté la Reine Elizabeth II le 1er juillet 1992. Compagnon de l'Ordre du Canada, 1995.


Avant d'être élue et de devenir députée, Ellen Fairclough a occupé des postes de direction dans divers organismes : Association des consommateurs du Canada, Guides du Canada, IODE, United Empire Loyalist (U.E.L.) Association, Zonta Club de Hamilton et Zonta International.

Au cours de sa carrière parlementaire, Mme Fairclough a représenté le Canada à plusieurs reprises à l'occasion de manifestations officielles à l'étranger, notamment à titre de conseillère de la délégation canadienne aux Nations Unies en octobre 1950 et de représentante du Canada à la conférence des parlementaires des pays de l'OTAN à Paris en 1955. En outre, Mme Fairclough a été déléguée à l'inauguration de la Federation of British West Indies Parliamentarians, en avril 1958, et ambassadrice extraordinaire à l'assermentation du président Frondizi en Argentine en mai 1958.

À la Chambre des communes, Mme Fairclough prononçait en moyenne 150 discours par année, démontrant un intérêt particulier pour le logement, l'impôt sur le revenu, l'assurance-chômage, les postes et la condition féminine. Elle a présenté des projets de loi privés en faveur de l'équité salariale. Elle a été députée pendant treize ans, remportant une élection partielle et quatre élections générales avant d'être défaite aux élections générales de 1963.

Le lundi 20 février 1978, la Chambre des communes votait unanimement en faveur d'une résolution selon laquelle la Chambre présentait ses sincères félicitations à l'honorable Ellen Fairclough pour son importante contribution à la vie politique du Canada et pour avoir été depuis 20 ans à cette date la seule femme de l'histoire politique du Canada à avoir été premier ministre intérimaire; par la même résolution, on demandait au président de l'Assemblée de rédiger une lettre de félicitations à l'honorable Ellen Fairclough à l'occasion de cet important anniversaire.

Ellen Fairclough a reçu plusieurs distinctions. Les journalistes l'ont désignée Femme de l'année en 1957 et en 1958. En 1975, elle a été l'«Outstanding Woman» de la province de l'Ontario. Un immeuble du gouvernement de l'Ontario a été baptisé à son nom en 1982. Elle a reçu de la Churchill Society en 1993 un prix pour avoir fait progresser la démocratie parlementaire.

Ressources

Conrad, Margaret. « Not a feminist, but... : the political career of Ellen Louks Fairclough, Canada's first feminine federal cabinet minister; bibliog. », Journal of Canadian studies, vol. 31, no 2 (été 1996), p. 5-28, ISSN 00219495.

Cross, Austin F. « Parliamentary personalities », Canadian business, vol. 23, no 9 (septembre 1950), p. 94, 106+, ISSN 08209510.

Fairclough, Ellen Louks. Saturday's child: memoirs of Canada's first female cabinet minister, Toronto, University of Toronto Press, c1995, xxii, 179 p., ISBN 0802007368.

« The Hon. Ellen Louks Fairclough », World affairs, vol. 24, no 3 (novembre 1958), p. 13, ISSN 03176800.

Ross, Mary L. « Ellen Fairclough: first woman in the cabinet », Saturday night, vol. 72, no 18 (31 août 1957), p. 14-15, 34, ISSN 0380867X.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources