Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

L'hon. Audrey McLaughlin

Photo de L'honorable Audrey McLaughlin

C.P.

Première femme au Canada à diriger un parti politique fédéral.

Née à Dutton (Ontario) le 7 novembre 1936.

Source


Appartenance politique : Nouveau parti démocratique (NPD)

Carrière parlementaire : Élue pour la première fois à la Chambre des communes au cours de l'élection partielle du 20 juillet 1987, comme députée du Yukon. A siégé jusqu'en 1997.

Honneurs et distinctions : Assermentée au Conseil privé le 10 janvier 1991.


L'honorable Audrey McLaughlin réalise plusieurs «premières» dans sa vie. Elle est le premier membre de sa famille à obtenir un diplôme universitaire, la première députée néo-démocrate à représenter le Yukon au parlement fédéral, la première femme présidente du caucus parlementaire d'un parti fédéral canadien et la première femme canadienne à diriger un parti politique fédéral dans l'histoire du Canada.

Avant 1987, Audrey McLaughlin occupe les postes suivants : de travailleuse sociale à la Société de l'aide à l'enfance dans la région métropolitaine de Toronto, enseignante au Ghana, en Afrique de l'Ouest, et directrice exécutive pour la région de Toronto de l'Association canadienne de la santé mentale. Après son déménagement au Yukon en 1979, elle démarre sa propre entreprise de consultation et travaille à de nombreux projets, notamment l'amélioration des lois portant sur la protection de l'enfance, la recherche sur les revendications territoriales indiennes et l'autonomie gouvernementale des autochtones. Elle participe aussi activement aux campagnes électorales du NPD dans sa région.

Elle remporte l'élection partielle de 1987 et durant ses deux premières années à la Chambre des communes, elle assume son rôle de porte-parole du NPD (le développement du Nord; Tourisme; La Constitution et Revenu Canada). En 1988, elle devient présidente du caucus du parti; elle est consciente qu'il s'agit d'un pas important pour l'amélioration du rôle des femmes au sein du parti. Le 2 décembre 1989, elle est élue chef du parti.

Au cours des élections de 1993, elle conserve son siège, mais le NPD perd son statut de parti officiel remportant seulement neuf circonscriptions. En avril 1994, Audrey McLaughlin annonce sa décision de démissionner de ses fonctions de chef du parti, mais elle demeure chef intérimaire jusqu'à ce que son successeur, Alexa McDonough, soit choisie au congrès du NPD qui se tient à Ottawa du 12 au 15 octobre 1995.

Ressources

Gagnon, Lysiane. « La p'tite femme d'à côté a gagné », Châtelaine, vol. 31, no 4 (avril 1990) p. 77-82.

Lownsbrough, John. « Sister Audrey », Saturday Night, vol. 107, no 4 (mai 1992) p. 37-9, 68-72.

McLeod, Ian. Under seige: the federal NDP in the nineties, Toronto, James Lorimer & Company, c1994.

McLaughlin, Audrey. A woman's place: my life and politics. Toronto, Macfarlane, Walter & Ross, c1992.

McLaughlin, Audrey. « Compromise is key feature of accord », Canadian speeches: issues of the day, vol. 6, no 6 (octobre 1992) p. 52-55.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources