Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

Roberta Catherine MacAdams Price

Photo de Roberta Catherine MacAdams Price

L'une des deux premières femmes à être élues à l'Assemblée législative de l'Alberta.
L'une des deux premières femmes à être élues au sein d'un corps législatif du Canada et de l'Empire britannique.
Première et unique représentante élue par les Forces armées de l'Empire britannique.
Première femme à proposer un projet de loi de l'Empire britannique
.

Source

Née à Sarnia, en Ontario, le 21 juillet 1881.
Décédée à Calgary en Alberta le 16 décembre 1959.


Appartenance politique : Indépendante

Carrière parlementaire : D'abord élue à l'Assemblée législative de l'Alberta lors des élections provinciales de 1917 à l'un des deux postes de Soldiers' Overseas Representatives pour l'ensemble de la province : poste qu'elle a conservé jusqu'en 1921.


Née en 1881 à Sarnia, en Ontario, Roberta Catherine MacAdams fut une femme modeste ayant fait de nombreuses contributions originales à la société canadienne.

En 1909, elle s'inscrit au tout nouveau programme de sciences domestiques du Macdonald Institute de Guelph en Ontario. Après l'obtention de son diplôme, en 1911, elle alla vivre à Edmonton où, pour le compte du ministère de l'Agriculture de l'Alberta, elle donna aux fermières des conférences sur l'alimentation et la cuisine tout en leur fournissant des renseignements sur les Women's Institutes récemment fondés. En 1912, elle devenait directrice des programmes de sciences domestiques du Conseil scolaire public d'Edmonton, mettant ainsi sur pied des cours de cuisine dans toutes les écoles de la ville.

Roberta MacAdams s'enrôla en 1916 dans le service médical de l'armée canadienne (Canadian Army Medical Corps). Bien qu'elle porta l'uniforme d'une soeur infirmière, elle a reçu le grade de lieutenant. En sa qualité de diététicienne, elle dirigea la cuisine de l'hôpital militaire de l'Ontario sis à Orpington, en Angleterre.

Une disposition de l'Alberta Military Representation Act de 1917 prévoyait l'élection à l'étranger de deux Soldiers' Representatives à l'Assemblée législative de l'Alberta. Vingt hommes posèrent leurs candidatures afin de combler ces postes. Déçue que, dans le sillage de la récente obtention par les femmes albertaines du droit de vote, aucune femme ne posa sa candidature, Beatrice Nasmyth, une secrétaire publicitaire de l'agent général de l'Alberta en Angleterre, et Mme Nell Dennis réussirent à convaincre Mme Roberta MacAdams de se présenter. Mmes Nasmyth et Dennis montèrent une campagne publicitaire très efficace afin de mousser la candidature de Mme MacAdams. Leur slogan était « Give one vote to the man of your choice and the other to the sister. » (« Accordez un siège à l'homme de votre choix et l'autre à la soeur. »)

L'élection eut lieu au mois d'août 1917. Roberta MacAdams reçu 4 023 votes sur une possibilité de 25 601 et termina au deuxième rang, derrière le capitaine Pearson qui obtenu pour sa part, 4 286 votes. Elle devint ainsi la deuxième femme à être élue à une assemblé législative de l'Empire britannique. Elle n'avait été précédée que de Louise McKinney, élue dans le cadre des élections générales tenues en Alberta le 7 juin 1917. Le 7 février 1918, elles furent donc les deux premières femmes à prêter serment lors de l'ouverture de la quatrième assemblée législative. Le lendemain de cet événement, soit le 8 février 1918, Roberta MacAdams devenait la première femme de l'Empire britannique à proposer un projet de loi. Il s'agissait d'une loi visant l'incorporation de l'association des proches parents des anciens combattants. (War Veterans' Next-of-Kin Association).

Roberta MacAdams épousa Harvey Stinson Price le 21 septembre 1920; un fils, Robert, est issu de ce mariage. Lorsque son mandat prit fin en 1921, elle ne se présenta pas de nouveau comme candidate. Après s'être installée à Calgary avec sa famille, elle collabora activement au sein d'un grand nombre d'organisations féminines et d'enseignement et ce jusqu'à son décès, survenu au mois de décembre 1959.

Le 16 mars 1967, son portrait fut présenté à l'Assemblée législative de l'Alberta en hommage à ses réalisations.

Ressources

Jameson, Sheilagh S. « Give your other vote to the Sister ». - Alberta Historical Review, vol. 15, no 4, automne 1967, p. 10-16. — ISSN 00024783.

Mardon, Ernest G. ; Mardon, Austin. « MacAdams, Roberta Catherine », Alberta political biography : work in progress, Edmonton: Shoestring Press, 1994, p. 542. — ISBN 1895385806.

Marshall, Debbie. — Give your Other Vote to the Sister: A Woman's Journey into the Great War. – Calgary : University of Calgary Press, 2007. (disponible en anglais seulement)

Media Club of Canada. « Price, Roberta », Canadian women of note (C.W.O.N.). [North York, Ont.]: Institute for Social Research, York University, 1994. — p. 816. — ISBN 1550142356

Palamarek, Michael. « Roberta MacAdams Price », A History of women and politics in Alberta 1900-1988: a report for Senator Martha P. Bielish. - (s.l.: s.n.), 1989. — p. 42-44.

Rasmussen, Linda et al. « Biographies: Roberta Catherine MacAdams », A Harvest yet to reap: a history of prairie women, Toronto: Women's Press, c1975. — p. 222. — ISBN 0889610304.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources