Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

Edith MacTavish Rogers

Photo de Edith MacTavish Rogers

Première femme élue à l'Assemblée législative du Manitoba.

Née à Norway House, Terre de Rupert, en 1876.
Décédée à Colborne (Ontario) en 1947.

Source


Appartenance politique : Parti libéral

Carrière parlementaire : Élue pour la première fois à l'Assemblée législative du Manitoba au cours des élections provinciales de 1920, comme députée de la circonscription de Winnipeg. A siégé jusqu'en 1932.


Edith Rogers passe son enfance dans le Nord à Norway House et à Rupert House, car son père, comme son père avant lui, occupe un poste dans la Compagnie de la Baie d'Hudson. Elle reçoit toutefois son éducation à Montréal. Elle s'installe à Winnipeg après son mariage en 1898, élevant ses enfants et menant la vie sociale de la femme d'un important homme d'affaires. Elle s'occupe d'œuvres de bienfaisance, en se portant notamment bénévole pour organiser des activités mondaines au profit d'organismes de charité.

Durant la Première Guerre mondiale, elle entreprend de faire du travail social où elle assume un rôle de premier plan dans les efforts menés à Winnipeg pour soutenir les familles des soldats. À la fin de la guerre, elle continue de travailler avec des organismes de services sociaux pour répondre aux besoins des soldats rentrant de la guerre et de leurs familles. Elle accède à la politique active en 1920 après avoir remporté l'investiture pour se porter candidate au cours des élections provinciales de 1920; elle est élue députée. Elle remporte la victoire deux fois de plus, au cours des élections provinciales de 1922 et de 1927, avant de se retirer de la politique active en 1932. Une autre de ses «premières» a été de siéger comme seule femme administratrice au conseil d'administration du Winnipeg General Hospital.

Au cours de sa vie publique, Edith Rogers maîtrise les processus législatifs et le fonctionnement des comités et réussit à faire adopter de meilleurs avantages et lois pour le bien-être des mères, des enfants et autres, tout en continuant d'aider les nombreuses personnes qui sollicitent son aide. Elle siège comme députée du gouvernement et comme députée de l'opposition.

Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, elle reprend son rôle actif pour aider aux préparatifs de guerre à Winnipeg. Elle prend ensuite sa retraite définitive à une résidence familiale à Colborne (Ontario) avant sa mort en 1947. Des personnes de toutes les couches de la société se rappellent d'Edith Rogers pour son sens inébranlable de la droiture et pour sa chaleur humaine.

Ressources

Kinnear, Mary et Vera Fast. Planting the Garden: an annotated archival bibliography of the history of women in Manitoba, Winnipeg, The University of Manitoba Press.

Konantz, Gail. Edith Rogers, Winnipeg, Peguis Publishers Limited, 1981, 52. p., « Manitobans in Profile »

Pioneers and prominent people of Manitoba. Walter McRaye, éd., Winnipeg, Canadian Publicity Co., 1925, p. 93.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources