Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

G. Jean Gordon

Photo de G. Jean Gordon

Première femme élue au Conseil territorial du Yukon.

Née à Vancouver, Colombie-Britannique, le 6 mars 1918.
Décédée à Mayo, Yukon le 5 septembre 2008

Source


Appartenance politique : Sans objet; aucun système politique n’existait à l’époque.

Carrière parlementaire : Élue au Conseil territorial du Yukon, le 11 septembre 1967 pour Mayo District. éA siégé jusqu’en 1970.


Ayant grandi dans une ville minière, Jean Gordon comprenait ce que c’était que de vivre des ressources de la terre. En 1938, elle et son mari Wilf déménageaient à Dawson City où ils vécurent de trappage, élévèrent trois oursons et employèrent un loup parmi leur traineau à chiens. Ils s’installèrent à Mayo en 1945 afin que leur fille put aller à l’école et fréquenter des enfants de son âge. C’est ici que Jean Gordon commença ses activités de bénévolat dans la communauté, incluant les postes de secrétaire et de trésorière du « Mayo Community Club », de comptable du théâtre communautaire et de chroniqueur à l’hebdomadaire Whitehorse Star tout en travaillant comme agent d’assurance.

Motivée à briguer un siège au Conseil territorial par les préoccupations des gens de la région au sujet de la qualité de l’eau et des égouts, Mme Gordon devient la première femme élue au Conseil territorial du Yukon depuis ses 59 ans d’existence. D’après elle, l’insistance qu’elle mit à se faire traiter en premier lieu comme personne, puis comme femme, contribua à ce que le Conseil put régler ses différends et résoudre de grands enjeux.

Lorsque prit fin son mandat de conseillère du Yukon pour la circonscription de Mayo, en 1970, Jean Gordon travailla pour Main d’oeuvre Canada, au bureau de poste ainsi qu’à l’entreprise familiale. De plus, elle mit sur pied le premier bureau d’action sociale de Mayo. Elle a aussi siégé au « Yukon River Basin Study Group » et a servi pendant dix ans à titre de membre de l’Office des eaux du Yukon. Sa famille et l’artisanat continuèrent de distraire cette femme active, qui poursuivit aussi ses activités de bénévolat dans la communauté.

Ressources

Davidson, Dan. « Jean Was the Yukon's Sarah Palin », The Whitehorse Star, (le 15 septembre), p. 4.

Gordon, G. Jean. Brief presented to Royal Commission on the Status of Women in Canada at Whitehorse, Yukon, Whitehorse : Yukon, 1968. — 5 feuillets.

Hayden, Joyce. — « Gertrude Jean Gordon ».  -  Yukon’s women of power.  -  Whitehorse : Windwalker Press, 1999.  -  P. 55-85

Hayden, Joyce. — "Jean Gordon--pioneering in Yukon politics". — OptiMSt. — Vol. 20, no. 2 (June 1994). — p. 21

Hayden, Joyce. — "Just Call Me Charlie : The Story of Jean Gordon". — The Yukoner. — No. 15 (July 2000). — p. 16-34

MacDonald, Linda E. T. and Lynette R. Bleiler — Gold & galena : a history of the Mayo district. — Mayo, Yukon : Mayo Historical Society, 1990.

Précédent

Droits d'auteur/Sources