Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Bibliothéconomie et bibliographie

Adèle de Guerry

Photo de Adèle de Guerry Languedoc

(1904-1993)

Bibliothécaire

Source


La carrière de bibliothécaire d’Adèle de Guerry Languedoc se distingue tant par sa longévité que par son caractère international. Native de Tadoussac, au Québec, Mlle Languedoc a obtenu un baccalauréat ès arts de l’Université McGill, à Montréal, en 1929, et un diplôme de bibliothécaire de l’école de bibliothéconomie de l’Université McGill au cours de l’été de la même année. Tout de suite après l’obtention de ses diplômes, on lui a offert un poste dans le département du catalogage à la bibliothèque de l’Université McGill. Elle est demeurée à l’Université McGill pendant quelques années pour ensuite oeuvrer au sein du programme McLennan Travelling Libraries, en 1936, et à titre de directrice du programme de 1940 à 1945.

En 1945, Adèle Languedoc quitte Montréal pour s’installer à New York où elle a étudié à la Columbia University pour obtenir, en 1946, un baccalauréat en service de bibliothèque. La Deuxième Guerre mondiale venant tout juste de se terminer et, en quête de défis, elle s’informe des postes à l’étranger. On l’envoya en France où elle a travaillé pendant cinq ans pour la American Relief for France en aidant à la réhabilitation des bibliothèques régionales dans la région près de Lille et Soissons et en établissant la première bibliothèque pour enfants à l’extérieur de Paris.

Comme son travail en France tirait à sa fin, elle a passé une entrevue avec M. W. Kaye Lamb pour un poste de bibliothécaire aux acquisitions au Centre bibliographique canadien, le précurseur de Bibliothèque et Archives Canada. Lorsqu’elle est entrée en fonction le 2 janvier 1951, il y avait trois bibliothécaires, mais pas de bibliothèque. À ce titre, elle a élaboré le programme d’acquisition des documents canadiens et est devenue illustre pour ses qualités d’experte pour dénicher des auteurs canadiens. En effet, lors d’une traversée en bateau, Mlle Languedoc s’était entretenu avec une dame qui était enchantée de l’intérêt qu’elle portait à la thèse de son fils et lui a demandé si elle désirait la lire. «Dieu merci! Je désire simplement l’obtenir» (traduction libre), répondit Mlle Languedoc à la dame stupéfaite.

En 1964, Adèle Languedoc a été nommée adjointe à l’administrateur général de Bibliothèque et Archives Canada, un poste qu’elle a occupé jusqu’à ce qu’elle prenne sa retraite en 1969. Elle s’est rendue en Suède à titre de membre de la délégation canadienne à un séminaire de l’UNESCO sur les bibliothèques et a été consultante pour la Ford Foundation en Tunisie et en Algérie. Du début de sa retraite jusqu’en 1978, Mlle Languedoc a travaillé à temps partiel pour cataloguer une collection spéciale de brochures canadiennes pour les Archives nationales du Canada. Elle s’est rendu à maintes reprises à la Bibliothèque nationale pour emprunter ou prêter des livres et revoir ses amis. Après sa mort en décembre 1993, les Nouvelles de la Bibliothèque nationale lui a rendu hommage pour ses réalisations : «Elle s’est servie partout de sa connaissance vaste et approfondie et de son expérience des traditions françaises et anglaises au Canada».

Ressources

Hampton, Edna. — «Three women in Ottawa: at last, time for reading». — Globe and Mail. — No 37, 225 (le mercredi 2 avril 1969). — ISSN 03190714. — P. W1

«À la mémoire de Mademoiselle Languedoc». — Nouvelles de la Bibliothèque nationale. — Vol. 26, nos 2-3 (février-mars 1994). — ISSN 00279633. — P. 10

«Centenary gifts to Canada’s National Library». — Ontario Library Review. — Vol. 52, no 3 (septembre 1968). — ISSN 00302996. — P. 139-141

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources