Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Sciences

Irma LeVasseur

Photo de Irma LeVasseur

(1878-1964)

Médecin

Source


Pédiatre et cofondatrice de l'hôpital Sainte-Justine pour enfants de Montréal

Qui était la Dre Irma LeVasseur? On a peu écrit sur cette femme qui a changé l'histoire de la médecine au Québec. Née à Québec, en 1878, dans une famille d'artistes, elle avait pour mère, Fédora Venner, cantatrice, et pour père, Louis-Nazaire LeVasseur, écrivain et journaliste.

Elle a reçu l'éducation que toutes les jeunes filles de son âge recevaient à ce moment-là; rien ne laisse penser qu'on l'ait encouragée ou découragée à s'engager dans la voie qu'elle a suivie. Ses études de base terminées, la jeune Irma a dû faire un choix, et elle a décidé de faire carrière en médecine. À l'époque, aucune université canadienne n'acceptait les femmes en médecine. Pour poursuivre ses études, elle a dû s'exiler aux États-Unis.

Irma étudie au Minnesota durant environ six ans et y obtient son doctorat en médecine. À son retour au Québec, en 1900, elle doit attendre trois ans avant d'obtenir le droit de pratiquer sa profession. Ce n'est qu'en avril 1903, grâce à un projet de loi privé, qu'elle pourra enfin être admise au Collège des médecins et chirurgiens de la province de Québec et exercer la médecine. Durant cette période d'attente, elle œuvre comme médecin aux États-Unis.

Revenue dans son Québec natal, elle est touchée et attristée par le manque de soins dont souffrent les enfants malades. Elle décide donc d'aller approfondir ses connaissances en maladies infantiles en Europe. En 1908, après son séjour outre-mer, elle fait la connaissance de madame De Gaspé-Beaubien avec qui elle fonde l'hôpital Sainte-Justine, où elle met en pratique ses nouvelles connaissances en pédiatrie. En 1915, répondant à un appel à l'aide lancé auprès des médecins canadiens, elle se rend en Serbie où elle passe deux ans à se dévouer et à combattre fatigue, bombes et maladies.

Rien n'arrête cette pionnière de la médecine québécoise. En 1918, elle travaille à New York pour la Croix-Rouge. En 1922, de retour au Québec, elle investit ses économies dans la fondation de l'hôpital de l'Enfant-Jésus jusqu'en 1927; insatisfaite de l'administration, elle quitte l'hôpital et fonde, dans les faubourgs de Saint-Jean-Baptiste, sa propre clinique pour enfants handicapés. L'idée lui est venue aussi d'ouvrir une école pour jeunes infirmes qui deviendra la future école Cardinal-Villeneuve.

Non seulement Mme LeVasseur avait une passion pour la médecine, mais elle manifestait du talent pour la peinture; elle a été l'une des premières élèves à s'inscrire à l'École des Beaux-Arts à son ouverture, en 1920.

Mais toutes ces réalisations se sont déroulées dans l'ombre et le silence. Ce n'est qu'en 1950, lors de son jubilé d'or fêté par le Cercle des femmes universitaires, qu'on a célébré ses accomplissements, son courage et sa persévérance.

La Dre Irma LeVasseur est décédée en janvier 1964 sans avoir droit à l'éloge et à la reconnaissance de la presse et de ses pairs. C'est dans la solitude et la pauvreté qu'elle s'éteint, fin quasi pathétique pour une pionnière qui a tout donné pour sa province et son pays ainsi que pour les enfants. Toute sa vie elle aura combattu pour aller au bout de ses rêves, soit ceux d'aider les autres et d'exercer la profession qu'elle aimait tant. On doit sans doute à la Dre LeVasseur l'entrée des femmes québécoises dans les facultés de médecine au Québec et les hôpitaux pédiatriques.

Ressources

Hacker, Carlotta. — The indomitable lady doctors. — Toronto : Clarke, Irwin & Company Limited, c1974. — 259 p. — Disponible aussi en braille.

Hacker, Carlotta. — The indomitable lady doctors [braille]. — Toronto : CNIB, [197-?] — 7 vol. [braille]

Cinq-Mars, Alonzo. — « Une Québécoise à l'honneur ». — La Patrie. — (9 juillet 1950). — P. 72

« Doctor given honor for half century in job ». — Montreal gazette. — (June 22, 1950). — P. 4

Michaud, Francine. — « Irma LeVassseur : pionnière, femme d'action et fondatrice méconnue ». — Cap-aux-Diamants. — Vol. 1, no 2 (été 1985). — P. 3-6

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources