Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Écriture

Félicité Angers (Laure Conan)

Photo de Félicité Angers (Laure Conan)

(1845-1924)
Auteure

Source


Laure Conan, pseudonyme choisi par Félicité Angers, n'avait pas de modèles ou de collègues écrivaines lorsqu'elle commença à écrire des romans historiques dans les années 1870, époque où le Québec était dominé par le nationalisme conservateur et clérical. Elle est demeurée célibataire et a vécu presque toute sa vie dans la maison familiale de La Malbaie. Elle a été la première romancière québécoise et s'est révélée remarquablement prolifique, avec neuf oeuvres publiées, dont la première est Un amour vrai en 1879.

Bien que l'évaluation des romans de Laure Conan insiste sur les thèmes apparemment traditionnels de son oeuvre, la vie compensée par la dévotion religieuse face à l'amour et à la perte, par exemple, des réévaluations récentes font ressortir la résistance de Laure Conan à la culture patriarcale du Québec. Angéline de Montbrun (1884), peut- être son meilleur roman psychologique publié en feuilleton dans La Revue canadienne, est apprécié de nos jours pour sa structure subversive et sa résistance thématique au pouvoir patriarcal. Il ne fait pas de doute qu'il faudrait procéder à une réévaluation plus poussée de ses autres romans.

Ressources

 — Angéline de Montbrun. — Québec : Brousseau, c1884. — 343 p.

 — L'oublié. — Montréal : Revue canadienne, c1900. — 183 p.

 — L'obscure souffrance. — Québec : Action sociale, c1919. — 115 p.

 — La sève immortelle. — Montréal : Bibliothèque de l'Action française, 1925. -- 231 p.

Suivant

Droits d'auteur/Sources