Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Écriture

Isabella Valancy Crawford

Photo de Isabella Valancy Crawford

(1846(?) - 1887)
Auteure

Source


Même si on la tient aujourd'hui pour l'un des principaux poètes canadiens du 19e siècle, Isabella Crawford a été peu reconnue de son vivant. Née à Dublin, à l’age de 10 ans elle a immigré avec sa famille au Canada en 1857.  La famille s’est établi à North Douro (Ontario). C'est là qu'elle eut l'occasion de rencontrer Catharine Parr Traill avant que la famille se réinstalle à Peterborough. Au décès de son père et de ses frères et soeurs en 1875, Mme Crawford et sa mère invalide se retrouvèrent avec de maigres ressources financières.

Pour gagner sa vie, elle proposait ses oeuvres en prose et ses poèmes à des journaux. Bien que certaines de ses premières oeuvres parurent dans le Favourite et le Toronto Mail, entre 1875 et 1879, elle publiait uniquement dans des périodiques américains. Mme Crawford et sa mère se réinstallèrent à Toronto et en 1879, elle commença à collaborer au Toronto Globe et au Toronto Evening Telegram.

Mme Crawford soumit ses écrits à des revues littéraires mais on les refusa, aussi n'eut-elle d'autre choix que de les publier dans des journaux. En 1884, luttant pour être reconnue, elle publia à compte d'auteur "Old Spookses' Pass", "Malcolm's Katie" and Other Poems, un recueil de certains de ses meilleurs poèmes en prose. Le recueil fut bien accueilli par la critique mais elle n'en vendit que 50 exemplaires. Sauf pour les journaux, il s'agit de la seule publication de ses oeuvres de son vivant. Non sans difficulté, ce qui reste de ses oeuvres a été établi à titre posthume et publié à partir des journaux et des manuscrits qui lui ont survécu.

Ressources

Les détails de l’immigration de la famille Crawford se trouvent dans la liste de passagers arrivant à New York le 2 janvier 1857 sur le navire R. Robinson. Un descendant de la famille Crawford a fourni ces détails à Bibliothèque et Archives Canada.

Archives

On peut trouver les manuscrits existants de Mme Crawford dans la collection Lorne Pierce aux Archives de l'Université Queen's, à Kingston (Ontario).

Oeuvres en prose ou recueils de poèmes

-- The collected poems of Isabella Valancy Crawford. — Edited by John W. Garvin with an introduction by Ethelwyn Wetherald. — Toronto : W. Briggs, c1905. -- 309 p.

 — Fairy tales of Isabella Valancy Crawford. — Edited and with an introduction by Penny Petrone. — Ottawa : Borealis Press, c1977. — 85 p. — ISBN 0919594530

 — Selected Stories of Isabella Valancy Crawford. — Edited and with an introduction by Penny Petrone. — Ottawa : University of Ottawa Press, c1975. — 90 p. -- ISBN 0776643355

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources