Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes

Chantal Petitclerc

Photo de Chantal Petitclerc

(1969- )

Course en fauteuil roulant

Source


Chantal Petitclerc est née en 1969 à Saint-Marc-des-Carrières, petit village de la région de Québec. Rien ne prédestinait Chantal à devenir une sportive de renommée internationale. Ce n'est qu'en 1983, après l'accident qui la rend paraplégique, qu'elle s'intéresse aux sports. Elle se tourne tout d'abord vers la natation simplement dans le but de se maintenir en forme. Elle reprend confiance et découvre le goût du dépassement. Ce n'est que quelques années plus tard, en s'entraînant au centre de réadaptation François-Charron, qu'elle rencontre Pierre Pomerleau, entraîneur d'athlètes en fauteuil roulant. Il remarque immédiatement la détermination dont fait preuve Chantal Petitclerc et l'encourage sur la voie de la course en fauteuil roulant. Commence alors la fulgurante ascension de cette grande athlète canadienne, spécialiste de la course en fauteuil roulant.

C'est à l'âge de 18 ans que Chantal Petitclerc participe à sa première course en fauteuil roulant, à Sherbrooke, et en revient avec le titre du Meilleur espoir et un " vrai " fauteuil de course. De compétition en compétition, Chantal prouve son talent et sa détermination et termine au premier rang de plusieurs compétitions canadiennes. En 1991, elle se sent prête à conquérir les pistes internationales. À cette fin, elle prend la grande décision de changer d'entraîneur. « Pierre Pomerleau m'a [...] permis d'accéder à la compétition de niveau international, mais Peter Eriksson est beaucoup plus fonceur que moi, et j'avais besoin de quelqu'un comme lui. » (L'actualité, 1er mai 1997, p. 78).

Sa discipline, sa persévérance et sa détermination l'amènent à faire partie de l'élite sportive canadienne et internationale. Athlète confirmée grâce à ses réussites, son esprit de compétition et sa polyvalence, Chantal Petitclerc participe aux compétitions sur toutes les distances, autant au sprint qu'aux épreuves de demi-fond et au marathon. Elle détient les records canadiens dans toutes les catégories en classe T4 et le record du monde au 100 mètres. Elle a également remporté de nombreuses médailles à différents championnats du monde. Elle est double médaillée de bronze au 100 mètres et au 200 mètres des Jeux paralympiques de Barcelone en 1992 et a remporté cinq médailles ( l'or au 100 mètres et au 200 mètres et l'argent au 400 mètres, au 800 mètres et au 1500 mètres) aux Jeux d'Atlanta, en 1996. Parmi ses performances majeures, on note également des premières positions aux marathons de Winnipeg (1989), de Toronto (1990, 1997), de Montréal (1995) et d'Ottawa (2000). Chantal Petitclerc a également été honorée en 1999 pour sa contribution à l'avancement de la femme en athlétisme par la Fédération internationale d'athlétisme amateur.

Toutefois, les succès athlétiques de Chantal ne s'arrêtent pas là. Depuis 2000, elle accumule des médailles au cours d'événements sportifs d'envergure. Ainsi a-t-elle reçu quatre médailles (l'or au 200 mètres et 800 mètres, et l'argent au 100 mètres et 400 mètres) aux Jeux paralympiques de Sydney (2000), où elle a gagné contre sa rivale australienne de longue date, Louise Sauvage. En 2002, elle rafle la première place aux Jeux du Commonwealth en Angleterre. Toutefois, elle a accompli le plus remarquable de ses exploits aux Jeux olympiques et paralympiques d'Athènes, d'où elle est revenue avec cinq médailles d'or (course en fauteuil roulant au 100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres et 1500 mètres), et une première place au 800 mètres en sport de démonstration. En plus de toutes ces victoires, elle nous a encore impressionnés en 2005 en remportant deux médailles d'or à la Coupe du monde paralympique en Angleterre (au 200 mètres et au 1500 mètres). N'oublions pas que cette liste ne recense pas toutes ses prouesses!

Solitaire, Chantal Petitclerc s'entraîne seule et n'est membre d'aucune équipe, mais s'impose un entraînement rigoureux de quatre heures par jour, six jours par semaine, onze mois par année. Toutefois, en dépit d'un horaire très chargé, Chantal trouve le temps et l'énergie de s'engager dans plusieurs événements sportifs ou culturels qui lui tiennent à cœur et de mener une carrière d'animatrice parallèlement à sa carrière sportive. Depuis 1994, elle est hôtesse des tirages de Loto-Québec au réseau TVA, elle a animé pendant deux saisons l'émission Pareil pas pareil sur les ondes du même réseau et elle donne régulièrement des conférences sur son expérience d'athlète. Elle est également porte-parole du Défi sportif des athlètes handicapés et elle a été, entre autres, invitée au 21e Salon du livre de Montréal, invitée d'honneur au « Women's march against poverty » et coprésidente d'honneur de la seconde édition de la Semaine québécoise des personnes handicapées.

En plus d'avoir accompli autant d'exploits, Chantal a reçu maintes distinctions, telle la Médaille pour service méritoire (division civile) de la Gouverneure générale du Canada (2003); elle a été nommée personnalité canadienne de l'année par le magazine Maclean's (2004), et s'est vu décerner la mention Femme de l'année par le magazine Châtelaine (2005).

Mais Chantal Petitclerc a encore un défi à relever. Son rêve est de voir la course en fauteuil roulant reconnue comme discipline officielle aux Jeux Olympiques.

Ressources

Association québécoise des sports en fauteuil roulant / Quebec Wheelchair Sports Association. Chantal Petitclerc.
www.aqsfr.qc.ca/profils/petitcle.html [cité le 15 juin 2000].

Barlow, Julie. « Chantal Petitclerc: This Elite Athlete Is Wheeling to Victory », Abilities, no 33 (hiver 1997), p. 13-14.

Barlow, Julie. « Chantal : Sur les chapeaux de roues! », L'actualité, vol. 22, no 7 (1er mai 1997), p. 72-78.

Barlow, Julie. « Ready, Willing, and Able », Saturday Night (juillet-août 1998), p. 63-65.

Bryant, Jill. Amazing Women Athletes, Toronto, Second Story Press, © 2001, p. 40-44.

Chantal Peticlerc, site officiel (français et anglais).
www.chantalpetitclerc.com/ [cité le 27 juillet 2005].

« Confessions : Chantal Petitclerc par elle-même », Châtelaine, vol. 45, no 8 (août 2004), p. 71-73.

Desmarais, Marie-Josée et Véronique Robert. « Les 10 femmes de mérite 1997 », Châtelaine, vol. 38, no 9 (sept. 1997), p. 65-70.

« Devrait-on intégrer les épreuves paralympiques à part égale au programme olympique? », EntraînInfo, vol. 11, no 1 (été 2004), p. 31-34.

Gillis, Charlie. « Canadian of the Year: Chantal Petitclerc », Maclean's, vol. 117, no 52 (27 déc. 2004-3 janvier 2005), p. 26-28.

Girard, Jean-Yves. « Bravo les femmes! Chantal Petitclerc (Femme de l'année) », Châtelaine, vol. 46, no 4 (avril 2005), p. 68-69.

Gregson, Ian. Irresistible Force: Disability Sport in Canada, Victoria, Polestar Book Publisher, 1999, p. 66-67.

Invacare Corporation. Chantal Petitclerc.
www.invacare.com/top_end/racing_team.html#cha [cité le 15 juin 2000].

Latreille, Pierre. « Chantal Petitclerc : Un exemple de courage », Vidéo-Presse, vol. 22, no 5 (janvier 1993), p. 43-45.

Les rendez-vous de la francophonie. Fiches sportives : Chantal Petitclerc.
www.rendezvousfrancophonie.com/francais/petitclerc.html [cité le 15 juin 2000].

Moreau Roulant, Nathalie. « Chantal Petitclerc : Une gagnante! », Abilities, no 27 (été 1996), p. 20.

Normandin, Édith et Sybil Murray-Denis. « Chantal la championne », Disabled Women in Action/Action des femmes handicapées.
www.indie.ca/dawn/newslet.htm [cité le 15 juin 2000].

O'Connor, Edward. Chantal Petitclerc : Une histoire inspirante, Montréal, Chenelière Éducation, 2005. [Aussi disponible en anglais].

Séguin, Suzanne. « Portrait : Chantal Petitclerc », Capital Santé, vol. 4, no 6 (avril 2002), p. 48-50.

Vilagos, Vicky (sous la dir.). Les chemins de l'excellence : Souvenirs inédits de personnalités sportives québécoises, préface de Julie Payette, Outremont (Québec), Éditions du Trécarré, 2004, p. 110-111.

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources