Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Femmes à l‘honneur: Leurs réalisations

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Thèmes - Sport

Marie-Hélène Prémont

Photo de Marie-Hélène Prémont

(1977- )

Cycliste spécialisée en vélo de montagne

Source


L'adepte du vélo de montagne, Marie-Hélène Prémont, est originaire de Château-Richer, au Québec, et est membre de l'équipe nationale depuis 2000. Née le 24 octobre 1977, Marie-Hélène Prémont a pris goût à la discipline lorsqu'elle était bénévole à la Coupe du Monde, au Mont-Sainte-Anne pendant la saison 1992-1993. Son copain est l'instigateur de son goût pour la compétition en vélo de montagne. Il était déjà dans le circuit et pendant la Coupe du Québec de 1996 au Mont-Sainte-Anne, c'est là que tout a commencé. À cette période-là, elle était à la recherche d'une discipline qui lui permettrait de pratiquer son sport le plus souvent possible au cours de l'année : le vélo de montagne offrait cette possibilité.

Elle débute ses activités de cycliste de compétition en 1995 dans la catégorie junior-élite. Elle fait son entrée en 1998 sur le circuit mondial, sur les étapes d'Amérique du Nord. En 2000, elle passe au 30e rang mondial. Douée pour ce sport, elle occupe le 21e rang en 2001. Michel LeBlanc, entraîneur pour l'équipe du Québec de vélo de montagne depuis 1999, l'observe de loin lors de ses débuts. Peu de temps après, il devient son entraîneur personnel et elle commence à obtenir de très bons résultats.

Au début de sa carrière, elle est porte-couleurs de l'équipe québécoise Oryx. En plus de prendre part aux cinq étapes de la Coupe du monde, Marie-Hélène représente le Canada aux Jeux du Commonwealth, à Manchester, en Grande-Bretagne, à la fin juillet 2002, et au Championnat du Monde, à Kaprun, en Autriche, à la fin août de la même année.

Palmarès de ses réussites

2003

  • Championne québécoise et canadienne en titre de cross-country et cycliste de l'année
  • 3 x 1re place à la Coupe Canada (Bromont, Tremblant, Calgary)
  • 4e au classement mondial 2003
  • 5e au Championnat du Monde

2004

  • 2e à la troisième Coupe du Monde, Fort William (GBR)
  • 2e à la cinquième Coupe du Monde, Mont-Sainte-Anne (CAN)
  • 1re au Championnat canadien 2004 (CAN)
  • 4e au classement général, Championnat du Monde
  • 2e, une médaille d'argent aux Jeux Olympiques, Athènes (GRE)
  • 2e à la septième Coupe du Monde, Livigno (ITA)
  • 2e au cumulatif de la Coupe du Monde

2005

  • 1re à la Coupe du Monde, Mont Sainte-Anne (CAN)
  • 1re à la Coupe du Monde, Spa Francorchamps (BEL)
  • 3e au classement mondial 2005
  • 2e à la Coupe du Monde, Angel Fire Resort (USA)
  • 1re au Championnat canadien de vélo de montagne Tim Hortons
  • 3e à la Coupe du Monde, Willingen (RFA)
  • 4e au classement général du Championnat du Monde
  • Récipiendaire de l'athlète de l'année au Gala de Québec / Chaudière-Appalaches

2006

  • 1re au Jeux du Commonwealth, Melbourne (AUS)
  • 1re à la Coupe du Monde, Mont-Sainte-Anne (CAN)
  • 3e au Championnat du Monde, Schladming (AT)
  • 1re au Championnat canadien de vélo de montagne Tim Hortons
  • 2e au cumulatif du classement général de la Coupe du Monde

Quand on lui demande si elle a une idole dans le monde du cyclisme, elle répond que le personnage qui représente le summum dans le sport est Pierre Harvey, le skieur de fond québécois, pour tout ce qu'il a accompli, mais aussi pour l'homme intègre qu'il est resté malgré ses succès.

Parallèlement à sa carrière de cycliste, Marie-Hélène obtient un diplôme en kinésiologie de l'Université Laval. Après avoir complété sa formation en quatre ans, elle s'inscrit, en 2004, à un deuxième baccalauréat, en pharmacie cette fois. Sa vie comporte aussi d'autres volets aussi important que le vélo, notamment sa vie sociale, ses études et le sport. Elle a prêté son nom à la Fondation Marie-Hélène Prémont. Elle est aussi une des bénéficiaires de cette fondation dont la mission est : « d'organiser, d'administrer et de maintenir des fonds reliés aux bénéfices des d'athlètes œuvrant dans le sport amateur ou le sport de haut niveau, en plus d'entreprendre et de promouvoir tout projet pertinent ou toute activité et initiative reliée à ces fins ». Elle est aussi très active auprès des jeunes et visite les écoles régulièrement afin de les convaincre à faire du sport et de vaincre la sédentarité.

Le but ultime de Marie-Hélène Prémont est de monter sur le podium aux Jeux Olympiques de Pékin, qui auront lieu en 2008. Elle s'entraîne à fond pour réaliser ce rêve.

Ressources

Gilbert, Manon. « Coupe du monde de vélo de montagne : Marie-Hélène Prémont, de bénévole à concurrente ». Radio-Canada, Sports: www.radio-canada.ca/sportsamateurs/cyclisme/nouvelles/ 200206/30/001-premont.asp
(consulté le 3 juin 2008).

Gilbert, Manon. « Coupe du monde de vélo de montagne : Prémont réalise la course de sa vie ». Radio-Canada, Sports : www.radio-canada.ca/sportsamateurs/cyclisme/nouvelles/ 200206/30/002-steannecross.asp
(consulté le 3 juin 2008).

« Marie-Hélène Prémont ». Roulez gagnants : www.roulezgagnants.net/athlete/2005/premont-MH.htm
(consulté le 3 juin 2008).

Morneau, Gilles. « Portrait : Marie-Hélène Prémont », Vélo Mag, vol. 25, no 1 du printemps 2004, p. 58-60.

« Profil d'athlète Timex : Marie-Hélène Prémont ». Association cycliste canadienne : www.canadian-cycling.com/cca/french/athlete_profile.shtml (consulté le 3 juin 2008).

Sennechael, Jacques. « Prémont le couteau entre les dents ». Vélo Mag: www.velomag.com/velomag/competition2003c.lasso?id=20040627192609&numero=2004&surtitre=CoupeDuMondeMSA
(consulté le 3 juin 2008).

« Le vélo de montagne ». Roulez gagnants : www.roulezgagnants.net/Disciplines/Montagne.htm

Walter, Sandra. « Quebec's off-road rocket Marie-Hélène Prémont », Pedal, vol. 18, édition du 2 mai 2004, p. 20-21.

Wolter, Karine. « Marie-Hélène Prémont : étoile filante », Espaces plein air, voyages et découvertes: www.espaces.qc.ca/espaces/html/rencontres/rencontres16.shtml
(consulté le 3 juin 2008).

Précédent | Suivant

Droits d'auteur/Sources