Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Généalogie et histoire familiale

Quoi chercher : Sujets

Groupes ethno-culturels et autochtones


Grecs

Bien que le marin grec ait participé à des explorations du Canada sur des vaisseaux appartenant à d'autres pays européens, les Grecs eux-mêmes n'ont pas commencé à s'installer au Canada avant le début du dix-neuvième siècle. Cette immigration a été causée par la révolution grecque (1821-1836). La plupart de ces émigrants sont originaires des îles de la mer Égée et du Péloponnèse, plus spécifiquement des villages d'Arcadie et de Laconia. Ces premiers migrants grecs se sont surtout établis à Montréal.

L'immigration grecque au Canada se poursuit lentement tout au long du dix-neuvième siècle, mais elle augmente radicalement au début du vingtième siècle, dû en grande partie à la pauvreté et à l'instabilité politique en Grèce. De plus, la préférence des autorités du Canada pour les immigrants venant des pays du nord et de l'ouest de l'Europe a entravé l'immigration à grande échelle en provenance de la Grèce.

On dénombre 3 650 Grecs dans le recensement de 1911, la plupart d'entre eux vivant à Montréal et à Québec (Québec), à Toronto (Ontario), à Halifax (Nouvelle-Écosse), à Edmonton (Alberta) et à Winnipeg (Manitoba). Il s'agit principalement d'hommes d'affaires, dirigeant leurs propres magasins, hôtels, boulangeries et restaurants.

Après cette date, les immigrants sont entrés au Canada à un rythme régulier, mais l'émigration s'est arrêtée pendant la Seconde Guerre mondiale. Après cette période, le Canada est devenu plus ouvert aux immigrants de l'Europe du sud et grâce au parrainage par des familles et d'autres projets d'emploi, il est plus facile pour les Grecs d'entrer au Canada. Après la fin de la guerre, l'immigration augmente brusquement et plus de 100 000 Grecs arrivent au Canada entre 1945 et 1971.

Plus de quatre-vingt pour cent des Canadiens d'origine grecque vivent au Québec et en Ontario, avec de grandes concentrations dans les villes de Montréal et de Toronto. Cependant, on trouve aussi des populations grecques dans beaucoup d'autres villes importantes au Canada. L'immigration en provenance de la Grèce atteint son niveau maximum en 1967 et décline progressivement au cours des décennies suivantes.

Après la Seconde Guerre mondiale, une immigration régulière de Grecs vers le Canada en provenance de Chypre débute. Il y a eu un sommet dans l'émigration des Chypriotes après une insurrection de la communauté turque, ayant comme résultat des bombardements de villes et de villages dans le sud-est de Chypre. La plus grande vague d'immigration chypriote s'est toutefois produite après l'invasion turque en 1974 quand plus de 200 000 Chypriotes grecs ont fui Chypre et se sont installés en Grèce. Plusieurs de ces réfugiés qui parlaient anglais ont continué leur route vers le Canada et se sont installés à Montréal (Québec), à Toronto, Hamilton et Kitchener (Ontario). Il y a plus de 25 000 Chypriotes grecs au Canada aujourd'hui et environ 250 000 personnes d'ascendance grecque, originaires de divers pays.

Recherche à Bibliothèque et Archives Canada

Immigration Branch: Central Registry Files

  • Immigration from Greece, 1917 to 1948, RG 76, volume 645, dossier 998358, microfilms C-10585. Ce dossier contient de la correspondance générale se rapportant à l'immigration grecque au Canada. Il est rare qu'on y mentionne un individu en particulier.
  • Greek Embassy, Ottawa, Ontario. Admission of 200 Greeks from China, RG 76, volume 675, dossier D46144, microfilm C-10677. Ce dossier contient des listes de noms.

Autres séries de documents

Bibliothèque et Archives Canada conserve aussi d'autres fonds privés relatifs aux Canadiens d'origine grecque. Consultez la base de données Recherche de fonds d'archives en utilisant des mots clés comme le nom de famille ou le nom d'un organisme.

Recherche dans d'autres institutions

Cyprus State Archives
[www.mjpo.gov.cy/mjpo/mjpo.nsf/dmlstate_en/dmlstate_en?OpenDocument]
(Disponible en anglais seulement)

General State Archives
[www.gak.gr/frontoffice/portal.asp?cpage=NODE&cnode=1&clang=1]
(Disponible en anglais seulement)

Greek Orthodox Metropolis of Toronto
[www.gocanada.org/]
(Disponible en anglais seulement)

Hellenic Historical and Genealogical Association
[www.helleniccomserve.com/genealogynewspast1.html]
(Disponible en anglais seulement)

Recherche dans des sources publiées

A Chronicle of the Hellenic Community of Vancouver published par The Community, 1977.

Bukowinian Greek Orthodox Holy Trinity Cemetery and Ukrainian Orthodox Church Cemetery: Concession I, Lot 27, Nepean Township, Carleton County, Merivale Road, Ottawa, Ontario par Gary Bagley.

Gone but not Forgotten: A Definitive History of the Greek Section at Woodlawn Cemetery par Nicholas M. Prevas.

Greek Canadians in Kingston par Mary Mayson.

Greek Orthodox Cemetery: Lot 6, Concession 6 (#1325 Charlotteville West 1/4 Line Road), Charlotteville Township, Norfolk County transcrit par Shirley Godfree et al.

Peoples of the Maritimes: Greeks par Geraldine T. Thomas.

The Greeks in Alberta, 1903-1995 par Nina K. Kolias.

The Greeks of the Niagara Region: the enduring Hellenic Diaspora par Constance Droganes.

Vous pouvez faire une recherche d'ouvrages sur les Grecs dans AMICUS, par auteur, titre ou sujet, en inscrivant des termes tels que :

  • Canadiens d'origine grecque
  • Grec Canada

Recherche en ligne

Cyprus Genealogy Forum
[http://genforum.genealogy.com/my/]
(Disponible en anglais seulement)

Foundation of the Hellenic World
[www.fhw.gr/fhw/en/projects/geneal/]
(Disponible en anglais seulement)

Greek Canadian Telephone Guide
[www.greektelephoneguide.com/]
(Disponible en anglais seulement)

Greek Genealogy - Family History
[http://greekgenealogy.org/]
(Disponible en anglais seulement)

Hellenic Genealogy
[http://web.me.com/hellenicgenealogy/Site/Welcome.html]
(Disponible en anglais seulement)

The Greek Canadian Tribune
[www.bhma.net/]
(Disponible en anglais seulement)