Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Biographies

Elzéar Hamel, comédien (1871-1944)

Photo d'Elzéar Hamel

Source
Elzéar Hamel

La voix d'Elzéar Hamel s'est frayé un chemin chez les acheteurs et acheteuses de disques en français non pas par la chanson, mais par les monologues comiques qu'il a enregistrés chez Columbia et His Master's Voice entre 1916 et la fin des années 1920.

Hamel est né et est allé à l'école à Montréal. Il commence à jouer des rôles à l'âge de sept ans dans diverses troupes d'amateurs. À l'âge adulte, il est devenu une figure familière des scènes montréalaises, connu surtout pour ses rôles dans des drames dans lesquels il fait souvent partie des vilains. Commençant en 1898, il joue d'abord au Théâtre des Variétés, la première troupe de théâtre francophone, professionnelle et permanente à Montréal, et plus tard pour la troupe du Théâtre National, puis pour le Théâtre Canadien. Il se produit avec de nombreux comédiens montréalais connus et avec des vedettes de la scène musicale du Québec, dont Alexandre Desmarteaux. Une revue d'art locale présente Hamel comme « l'acteur dramatique que tout Montréal applaudit » (Le Passe-temps, 7 février 1920). Hamel fait aussi le tour du Québec et de la Nouvelle-Angleterre dans les années 1920. Il abandonne la scène en 1931 et se tourne alors vers la radio, comme beaucoup de ses contemporains.

Illustration d'Elzéar Hamel dans la peau du personnage LADÉBAUCHE

Source
Elzéar Hamel dans la peau du personnage « Ladébauche »

Dérogeant à ses rôles dramatiques habituels, Hamel enregistre plusieurs douzaines de monologues comiques dont la plupart racontent les aventures d'un personnage traditionnel appelé « Ladébauche » (personnage ivrogne et immoral), rôle qu'il a aussi joué sur scène. Commençant en 1916 avec « Ladébauche au téléphone », il enregistre un grand nombre de monologues comiques sous l'étiquette Columbia. Quelque part entre 1924 et 1926, il enregistre ses monologues dans la série 263000 de His Master's Voice, réservée aux enregistrements d'artistes canadiens-français. Plus tard, il fait quelques enregistrements sous l'étiquette Brunswick. Parmi les nombreux enregistrements de Hamel dans la série « Ladébauche », on trouve « Ladébauche, dompteur de lions » et « Ladébauche, le rebouteux ». Quelques-uns des enregistrements de Hamel ont aussi imité les voix de comédiens canadiens-français connus, dont Alexandre Desmarteaux et Blanche Gauthier.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enregistrements d'Elzéar Hamel, veuillez consulter la base de données du Gramophone virtuel.


Référence

« Berliner Gram-o-phone Company ». -- Encyclopédie de la musique au Canada. -- Sous la direction d'Helmut Kallmann et al. -- 2e éd. rev. et augm. -- [Saint-Laurent, Qué.] : Fides, 1993. -- No AMICUS 13213211

Le Passe-Temps. -- Vol. 26, no 649 (7 février 1920). -- No AMICUS 11438895

Prévost, Robert. -- Que sont-ils devenus? -- Montréal : Éditions Princeps, 1939. -- 123 p. -- No AMICUS 4618239

Retour à L'époque de la Première Guerre mondiale