Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Biographies

Harry Macdonough, ténor (1871-1931)

Photo d'Harry Macdonough

Source
Harry Macdonough

Harry Macdonough a été l'un des chanteurs de ballades les plus appréciés de son époque; sa popularité cédait la place seulement à celle de Henry Burr. À sa naissance, le 30 mai 1871, à Hamilton en Ontario, il reçoit le nom de John Scantlebury. Plus tard, il le change, croyant que Harry Macdonough serait un nom plus approprié à un chanteur de ballades sentimentales. Il reçoit une formation musicale dans sa jeunesse et entreprend sa carrière en tant que soliste à l'église.

En 1898, il réalise ses premiers enregistrements pour la Michigan Electric Company de Detroit; ceux-ci ont servi dans les phonographes à sous des salons de musique. En 1899, il reçoit une invitation pour chanter comme deuxième ténor pour l'Edison Male Quartet avec le ténor John Bieling, le baryton S.H. Dudley et la basse William F. Hooley. Le groupe commence alors à enregistrer avec la maison Berliner et la maison Victor sous le nom de Haydn Quartet; le groupe « [a assuré] sa célébrité en interprétant des ballades sentimentales, des classiques et des hymnes religieux » (Hoffman). Harry Macdonough connaît un grand succès en tant que soliste et également en concert avec le Victor Mixed Chorus, la Victor Light Opera Company (vers 1909-1912), le Victor Opera Trio, le Quartet & Sextet (1915), le Lyric Quartet (1906-1915?), l'Orpheus Quartet, l'Original Lyric Trio (1899) et les Christy Minstrels (Billy Murray et le Hayden Quartet).

Au fil des ans, Harry Macdonough s'implique sur le plan administratif (très tôt, vers 1905, il est chargé de la supervision de tous les enregistrements de Victor, sauf ceux de Camden (N.J.)) et, en 1920, il abandonne sa carrière de chanteur. Jusqu'en 1922, il est gérant des ventes pour l'entreprise Victor Talking Machine Co. De 1923 à 1925, il occupe le poste de gérant des artistes et du répertoire de la maison Victor. En 1925, il la maison Columbia l'embauche en tant que directeur des studios d'enregistrement, où il travaille jusqu'à son décès en 1931.

Durant sa carrière de chanteur, Harry Macdonough enregistre des centaines de solos, de duos et de morceaux pour ensemble. Au nombre de ses enregistrements, on compte « Tell Me Pretty Maiden » (avec Grace Spencer), « Hiawatha », « Annie Laurie » (avec le Haydn Quartet) et « By the Light of the Silv'ry Moon » (avec le Haydn Quartet et Billy Murray). En remontant les années présente une discographie du chanteur.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enregistrements de Harry Macdonough, veuillez consulter la base de données du Gramophone virtuel.


Références

Hoffmann, Frank W. ; Carty, Dick ; Riggs, Quentin. -- Billy Murray : the phonograph industry's first great recording artist. -- Lanham, Md. : Scarecrow Press, 1997. -- x, 544 p. -- No AMICUS 14865920

« Macdonough, Harry ». -- Encyclopédie de la musique au Canada. -- Sous la direction d'Helmut Kallmann et al. -- 2e éd. rev. et augm. -- [Saint-Laurent, Qué.] : Fides, 1993. -- No AMICUS 13213211

Moogk, Edward B. -- En remontant les années : l'histoire et l'héritage de l'enregistrement sonore au Canada, des débuts à 1930. -- Ottawa : Bibliothèque nationale du Canada, 1975. -- xii, 447 p. -- No AMICUS 79943. -- Publié aussi en anglais sous le titre de Roll back the years : history of Canadian recorded sound and its legacy : genesis to 1930

Walsh, Ulysses. -- « Favourite pioneer recording artists : Harry Macdonough ». -- Hobbies, the magazine for collectors. -- (Nov. 1943) ; (Dec. 1943). -- No AMICUS 28072063