Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Biographies

Albert Edward (Red) Newman, chanteur et comédien (1887-1952)

Photo de Red Newman; son chapeau et le collet de son manteau sont couverts de boutons

Source
Red Newman

Red Newman est le seul membre de la première formation des Dumbells à ne pas être né au Canada. Originaire de Douvres, en Angleterre, Newman vient s'installer à Swift Current, en Saskatchewan. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert dans l'Armée canadienne en France, où il devient une vedette en jouant dans le groupe des Y Emmas, avant d'être détaché auprès des Dumbells en juillet 1918. Il fait le tour des États-Unis et du Canada avec ce groupe à partir de 1919 et, en 1922, il enregistre déjà ses succès avec les Dumbells à la maison de disques His Master's Voice, notamment « I'm a Daddy » et « Oh! Start the War Again ».

Newman quitte les Dumbells de Mert Plunkett en 1922 pour devenir la vedette des Originals (groupe composé d'anciens membres des Dumbells) dans les revues Full O'Pep (1923) et Rapid Fire (1924). Il revient toutefois avec les Dumbells de Plunkett quelques années plus tard. Son sketch comique, qui est aussi sa marque, comprend la chanson « Oh, It's a Lovely War ».

À la dissolution des Dumbells en 1932, Newman achète un hôtel à Wasaga Beach, en Ontario. L'ancien chanteur et comédien meurt en 1952.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enregistrements d'Albert Newman, veuillez consulter la base de données du Gramophone virtuel.


Références

Braithwaite, Max. -- « The rise and fall of the Dumbells ». -- Maclean's. -- [January 1, 1952). - No AMICUS 88134

« The Dumbells » -- Encyclopédie de la musique au Canada. -- Sous la direction d'Helmut Kallmann et al. -- 2e éd. rev. et augm. -- [Saint-Laurent, Qué.] : Fides, 1993. -- No AMICUS 13213211

Dumbells

Retour à L'époque de la Première Guerre mondiale