Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Biographies

Andy Tipaldi, joueur de banjo (1894-1969)

Photo d'Andy Tipaldi

Source
Andy Tipaldi

Probablement né à New York en 1894, le joueur de banjo Andy Tipaldi arrive à Montréal vers 1917 avec son frère John, violoniste, et un orchestre de musiciens blancs pour jouer au Jardin de Danse. En 1921, les deux frères se joignent aux Melody Kings, formation variant entre cinq et neuf membres, selon l'importance des engagements. Sur scène, c'est John Tipaldi qui écrit les arrangements. Feront notamment partie de ce groupe, au fil des ans, le pianiste Billy Munro, le batteur Rob Roy, le tromboniste Al Gagnon, les trompettistes Harry Louci, Rip Doucette et Robert Rochon et les saxophonistes Léo Dufault et Alex Lajoie. En 1923, les frères Tipaldi prennent la direction de l'ensemble; celui-ci devient le Melody Kings Dance Orchestra et se produit notamment au Jardin de Danse, au Maurice Danceland et au Ritz-Carlton (1925). L'ensemble joue régulièrement à la radio de CKAC (1924).

Les Melody Kings enregistrent une quarantaine de pièces en 1923 et en 1924 pour la compagnie montréalaise His Master's Voice et un autre disque en 1926 sous le titre Andy Tipaldi & His Orchestra pour la maison de disques Starr. Andy Tipaldi joue également avec l'orchestre du Ritz-Carlton et celui de Billy Munro avant de mettre fin à l'aventure des Melody Kings en 1928. Lors du crash boursier de Wall Street en novembre 1929, Andy Tipaldi perd une grande partie de la fortune qu'il avait amassée dans la spéculation immobilière. Par la suite, il tente sans succès de diriger un cabaret, puis travaille à redresser la section locale (406) de la Fédération américaine des musiciens, qu'il présidera de 1942 à son décès, survenu à Montréal, en mai 1969.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enregistrements d'Andy Tipaldi, veuillez consulter la base de données du Gramophone virtuel.

Robert Thérien, chercheur en musique, Montréal


Référence

Thérien, Robert.  -- Notes de recherche inédites