Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Biographies

Cora Tracey, contralto (1878-196?)

Photo de Cora Tracey

Source
Cora Tracey

Comme d'autres chanteurs canadiens tels qu'Edward Johnson, Forrest Lamont et Marie Hope Morgan, la contralto Cora Tracey naît au Canada, mais mène sa carrière musicale à l'étranger. C'est à London, en Ontario, qu'elle voit le jour en 1878; elle chantera et enregistrera aux États-Unis.

Alors qu'elle travaille à New York, Cora Tracey rencontre un concitoyen de London, le grand ténor de vaudeville Craig Campbell (1878-1965); non seulement les deux sont nés la même année, mais leurs mères respectives ont reçu l'aide du même médecin de London pour les mettre au monde.

En 1914, Cora Tracey et Craig Campbell chantent à l'American Society of Singers, une compagnie de répertoire musical établie à New York. Ils font également partie de la Gilbert and Sullivan Park Theatre Company. Ils garderont des liens d'amitié toute leur vie.

Cora Tracey donne aussi des représentations dans des villes canadiennes. En août 1918, juste après avoir chanté au Strand Theater, à New York, elle se produit au Théâtre Impérial, à Montréal. Ce même été, elle collabore avec le baryton montréalais Honoré Vaillancourt (1892-1933), une étoile montante qui avait fait ses débuts officiels un an auparavant au Monument-National, à Montréal.

La contralto fait quelques enregistrements d'airs d'opérette chez Pathé Frères, notamment « Love's Old Sweet Song » de Molloy et « O Promise Me », tiré de Robin Hood, un opéra comique américain très populaire du compositeur Reginald De Koven (1859-1920).

Cora Tracey se marie avec P.R. Goepel. Elle revient s'installer à London, au Canada, et y vit jusqu'à la fin de ses jours.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enregistrements de Cora Tracey, veuillez consulter la base de données du Gramophone virtuel.


Références

« Au Théâtre Impérial ». -- Le Canada musical. -- Août 1918. -- P. 7. -- No AMICUS 14987118

Fonds Edward-Moogk. -- Correspondance de Craig Campbell avec E.B. Manning. -- 5 mai 1961. -- MVS 120 Boîte 1. -- Section de la musique, Bibliothèque et Archives Canada.

Manning, E.B. -- « Tenor Craig Campbell one of London's 'forgotten' celebrities ». -- London free press. -- 1962. -- No AMICUS 8269010

Moogk, Edward B. -- En remontant les années : l'histoire et l'héritage de l'enregistrement sonore au Canada, des débuts à 1930. -- Ottawa : Bibliothèque nationale du Canada, 1975. -- xii, 447 p. -- No AMICUS 79943. -- Publié aussi en anglais sous le titre de Roll back the years : history of Canadian recorded sound and its legacy : genesis to 1930.