Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Le Gramophone virtuel
Enregistrements Historiques Canadiens

Historique

Une chronologie de la technologie du son, 1845-1950

La chronologie qui suit cite quelques événements ayant marqué le développement de l'enregistrement sonore. On y trouve les découvertes relatives aux appareils, aux méthodes et à l'équipement.

ANNÉE  
1847
  • Thomas Alva Edison naît à Milan, en Ohio.
1851
  • Emile Berliner naît à Hanovre, en Allemagne.
1857
  • Premier enregistrement documenté des ondes sonores par le phonautographe, inventé par Léon Scott de Martinville.
1876
  • Alexander Graham Bell brevette le microphone magnétique ou microphone à réluctance.
1877
  • Charles Cros dépose une enveloppe scellée à l'Académie des sciences, de France, dans laquelle il décrit une méthode d'enregistrement du son au moyen d'un sillon en spirale sur un disque à l'aide de la photogravure.
  • Thomas Edison dessine les premières ébauches du phonographe, qu'il a conçu pendant qu'il inventait le télégraphe.
  • Un article annonçant les divers usages du phonographe paraît dans la revue Scientific American.
  • Le phonographe est combiné à un cylindre de cuivre recouvert d'étain.
  • Emile Berliner et Thomas Edison inventent tous deux le microphone à carbone (transmetteur à contact décollé).
1878
  • Thomas Edison brevette le phonographe aux États-Unis, en Grande-Bretagne et au Canada.
  • À la résidence du gouverneur-général (Rideau Hall), à Ottawa, au Canada, a lieu une démonstration du phonographe.
1880
  • Grâce à de l'argent décerné par l'Académie des sciences de France, Alexander Graham Bell établit la Volta Laboratory Association, une installation de recherches en électro-acoustique.
1881
  • Chichester Bell et Charles Sumner Tainter développent un appareil qui améliore le phonographe. Ils nomment cet appareil, graphophone.
  • Le graphophone a recours à un cylindre de cire d'abeilles ou de carnuba sur fond de carton.
1882
  • Naissance d'Herbert Berliner
1885
  • Émission d'un brevet canadien pour le graphophone.
1886
  • Émission de brevets américains pour le graphophone.
1887
  • Thomas Edison intègre des modifications fondées sur les innovations de Bell-Tainter et produit le phonographe amélioré.
  • Emile Berliner reçoit un brevet pour le gramophone.
1888
  • Emile Berliner lance le gramophone en Allemagne.
  • Les premiers disques de gramophones sont fabriqués avec du zinc recouvert de cire d'abeilles sur laquelle on grave à l'aide d'acide chromique.
1889
  • La North American Phonograph Company publie le premier catalogue de disques.
  • Louis Glass mets au point le phonographe payant.
  • Emile Berliner commence à presser des disques de gramophone dans du Vulcanite, un caoutchouc résistant.
1897
  • Emile Berliner octroie un brevet canadien pour le gramophone.
  • Les disques de gramophone sont faits d'un composé thermoplastique appelé Durinoid.
1900
  • Valdemar Poulson gagne le Grand Prix de l'Exposition mondiale de Paris pour son Télégraphone, un appareil d'enregistrement magnétique qui utilise des cordes de piano en acier enroulées autour de cuillères de cuivre ou de tambours.
1901
  • Les cylindres sont faits de celluloïd.
1904
  • Colin McKenzie de Whitehorse au Yukon reçoit un brevet pour un disque à deux faces. La Victor Talking Machine Co. l'achète.
1906
  • Reginald A. Fessenden, un physicien d'origine canadienne, fait la première radiodiffusion d'un enregistrement de gramophone.
1908
  • Columbia met en circulation son premier disque à deux faces. Victor cite Columbia en cours pour violation d'un brevet, mais la Columbia gagne le droit de fabriquer des disques à deux faces.
  • Thomas Edison lance le cylindre Amberol, fait de thermoplastique appelé Condensite.
1912
  • Thomas Edison lance le cylindre Amberol Bleu, fait de nitrocellulose bleu vif.
1917
  • E. C. Wente de la Western Electric perfectionne le premier microphone à condenseur efficace, qui devient le microphone de choix pour l'enregistrement du son.
1920
  • Horace O. Merriman, un Canadien, et Lionel Guest, un Anglais, font le premier enregistrement électrique commercial à la cérémonie du « Soldat inconnu » à l'abbaye de Westminster.
1924
  • Joseph Maxfield de la Western Electric enregistre une radiodiffussion transmise par lignes téléphoniques.
  • La Compo Co. réalise sa première séance d'enregistrement par électricité.
1925
  • C.W. Rice et E.W. Kellogg perfectionnent le haut-parleur dynamique.
1926
  • La Brunswick-Balke-Collender introduit le premier phonographe entièrement électrique.
1929
  • Ludwig Blattner Picture Corp. Ltd. de Londres unit ses efforts à ceux du Telegraphic-Patent-Syndicat de Kurt Stille pour produire le Blattnerphone, qui enregistre de façon magnétique le son cinématographique sur ruban d'acier. Très utilisé pour enregistrer les émissions radiodiffusées.
1931
  • S.B. Sawyer brevette le microphone à cristaux.
  • RCA Victor expérimente le disque 33 tours dont la densité des sillons est double, dans le but d'augmenter la durée d'enregistrement.
1933
  • Kurt Stille creé un magnétophone grandement amélioré fondé sur des fils d'acier de meilleure qualité et des amplificateurs à vide. Cet appareil, appelé Textophone, a été largement utilisé par la Gestapo au cours de la Deuxième Guerre mondiale.
1934
  • À peu près à cette époque, A.D. Blumelien brevette un système d'enregistrement sur disque en stéréo à l'aide d'une empreinte latérale pour un canal et d'une empreinte verticale pour l'autre.
1936
  • La Allgemeine Electricitats-Gesellschaft (AEG) et I.G. Farben font la démonstration du Magnétophone K1, qui enregistre par magnétisme sur pellicule d'acétate de cellulose couverte d'oxyde gamma ferrique, développée par Badische Anilin und Soda Fabrik (BASF), une filiale d'I.G. Farben.
1937
  • A. H. Reeves invente la modulation par impulsions codées (MIC), le fondement de l'enregistrement numérique.
1943
  • Pour les enregistrements magnétiques, la BASF remplace le ruban d'acétate de cellulose avec le ruban de poly-chlorure de vinyle (PVC).
1947
  • La Minnesota Mining and Manufacturing (3M) commence à produire le ruban d'oxyde ferrique aux fins d'enregistrement magnétique.
1948
  • La Columbia introduit avec succès les premiers disques de longue durée, qui tournent à 33 tours.
  • Le vinyle devient universel comme matériel d'enregistrement.
1949
  • La RCA Victor introduit le disque de 7 pouces de 45 tours muni de sillons plus petits.
  • Claude Shannon établit le cadre théorique de l'enregistrement numérique dans son livre : The Mathematical Theory of Communication.