Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - En quarantaine :
la vie et la mort à la Grosse-Île, 1832-1937

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière : Collage de photos en noir et blanc d'une jeune femme portant une blouse blanche, de deux hommes moustachus en tenue, de deux femmes et d'une croix celtique en pierre

Ressources pédagogiques

Activité 2

Précédent | Suivant

Comprendre ce qui s'est passé à la Grosse-Île

Les élèves mettront sur pied une commission royale fictive afin d'examiner les événements tragiques qui se sont déroulés à la Grosse-Île au milieu du 19e siècle. Ils établiront dans quelle mesure ces événements auraient pu être évités ou atténués, et identifieront les personnes responsables.

Objectifs d'apprentissage

Les enseignants peuvent utiliser ces objectifs comme critères d'évaluation des travaux.
Au terme de cette activité, les élèves pourront :

  • repérer, organiser, analyser, synthétiser, évaluer et critiquer l'information trouvée;
  • identifier les rôles et responsabilités des personnes directement ou indirectement impliquées dans la crise à la Grosse-Île;
  • démontrer une juste compréhension des valeurs et contraintes sociales de l'époque.

Directives

  1. Les enseignants examinent et commentent avec leurs élèves la section « Situation » du Document 2.1. Chaque élève en reçoit un exemplaire pour le guider dans ses recherches.
  2. La classe est répartie en quatre « groupes de témoins » : le gouvernement britannique; le gouvernement canadien; les propriétaires, armateurs et capitaines; et les administrateurs de la Grosse-Île.
  3. Chaque groupe reçoit un document lui assignant un certain nombre de textes à lire (Document 2.3a, Document 2.3b, Document 2.3c, ou Document 2.3d).
  4. À l'aide du Document 2.2, les membres des différents groupes se partagent les textes à lire. Les élèves peuvent également utiliser la section Ressources documentaires pour trouver d'autres sources.
  5. Chaque membre du groupe résume et analyse l'information qu'il a trouvée. Chaque groupe prépare ensuite un témoignage collectif pour la commission royale, à l'aide du Document 2.4a et du Document 2.4b.
  6. Les groupes doivent comparaître devant les « commissaires » (le reste de la classe) pour présenter leur témoignage. Ils doivent faire preuve de créativité dans l'exposé de leurs arguments et prévoir les questions des commissaires. Les membres du groupe peuvent intervenir à tour de rôle, ou choisir un porte-parole.
  7. Les commissaires doivent analyser de façon critique et questionner le témoignage de chaque groupe à l'aide du Document 2.5a.
  8. À la fin des présentations, les élèves discutent en groupe ou individuellement des témoignages entendus, formulent des recommandations, et placent en ordre d'importance la responsabilité des différents groupes dans cette tragédie, à l'aide du Document 2.5b.

Précédent | Suivant