Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Regard sur le hockey à l'intention des jeunes

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

L'histoire du hockey

Le hockey féminin

Photo de femmes jouant de hockey en plein air à Rideau Hall, à Ottawa, vers 1890

La plus ancienne photo connue de femmes jouant au hockey; elle a été prise à Rideau Hall, à Ottawa, vers 1890. Isobel Stanley, fille de Lord Stanley, porte des vêtements blanc
Source

 

Le Wimbledon Skating Club de Londres, en 1893

Photo montrant le Wimbledon Skating Club de Londres, en 1893
Source

Tu trouveras peut-être étonnant d'apprendre que les filles jouent au hockey depuis plus de 100 ans. Vers 1890, Lady Isobel Stanley, fille du gouverneur général du Canada de l'époque, est l'une des premières femmes à être photographiées en train de jouer au hockey. Elle porte une longue robe blanche lorsqu'elle joue au « shinny » avec d'autres femmes sur la patinoire à côté de la résidence du gouverneur général à Ottawa.

Isobel a visité le carnaval d'hiver de Montréal en 1888 et a assisté à un match de hockey entre hommes. Elle et ses deux frères se sont passionnés pour ce jeu et ont commencé à le pratiquer. Ils ont même réussi à convaincre leur père, Lord Stanley, de décerner un trophée pour le hockey, trophée que l'on connaîtra plus tard sous le nom de Coupe Stanley. S'il avait su que le hockey féminin allait devenir aussi populaire, Lord Stanley aurait probablement créé un second trophée, peut-être la Coupe Lady Stanley.

Photo montrant des joueuses de hockey sur une patinoire extérieure; deux femmes sont en position de mise en jeu

Source
Le groupe de hockey de l'Ottawa Ladies' College d'Ottawa (Ontario), en mars 1906

Au début, de nombreuses joueuses n'aiment pas jouer devant des spectateurs. Un journaliste, qui avait réussi à observer un match à Saint-Jean (Nouveau-Brunswick), écrit dans l'Ottawa Citizen du 11 février 1891 que certaines joueuses sont de rapides patineuses qui peuvent s'esquiver avec la rondelle avec une habileté égale à certains des meilleurs joueurs.

La longue jupe des femmes leur est parfois utile. Les joueuses peuvent s'accroupir devant la gardienne de but de leur équipe en déployant leur jupe et bloquer les lancers vers le but.

En 1894, les collégiennes commencent à jouer au hockey à l'Université McGill. En 1900, on forme la première ligue de hockey féminin connue au Québec; elle compte trois équipes et les spectateurs sont admis aux parties.

Elizabeth Graham, gardienne de but de la Queen's University, est le premier joueur de hockey, homme ou femme, à porter un masque au cours d'une partie. En 1927, elle se sert d'un masque d'escrime pour se protéger la figure.

Au cours des années 1930, les Rivulettes de Preston, en Ontario, sont les championnes canadiennes pendant 10 ans, remportant 348 parties et n'en perdant que deux -- un exploit remarquable!

Photo d'Abby Hoffman en tenue de hockey, en 1955

Source
Abby Hoffman, 1955

En 1955, à huit ans, Ab (Abby) Hoffman se coupe les cheveux très court et se joint à une équipe de garçons pour jouer à la défense. Tout le monde pense qu'elle est un garçon. Mais à la veille d'un match des étoiles, on exige que les participants produisent leur certificat de naissance. Lorsqu'on découvre qu'Abby est une fille, la nouvelle fait sensation. Bientôt, d'autres filles cherchent à se tailler une place sur des équipes de garçons.

À la fin des années 1990, un nombre sans précédent de joueuses s'inscrivent au hockey et envahissent les rangs des joueurs masculins professionnels. Trois gardiennes de but remportent des victoires dans des joutes entre joueurs masculins professionnels dans les ligues mineures. Manon Rhéaume obtient un essai avec le Lightning de Tampa Bay et joue dans un match hors concours de la Ligue nationale de hockey. Des championnats mondiaux féminins se tiennent à Ottawa en 1990, en Finlande en 1992, à Lake Placid en 1994 et à Kitchener (Ontario) en 1997. Les équipes canadiennes gagnent toutes leurs parties.

Puis vient la première apparition du hockey féminin aux Jeux olympiques. À Nagano (Japon) en 1998, l'équipe américaine bat le Canada et gagne la médaille d'or. Quatre ans plus tard, à Salt Lake City, le Canada remporte l'or.

Les hockeyeuses canadiennes sont championnes!


Visitez le site Web ARCHIVÉE - Regard sur le hockey