Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Regard sur le hockey à l'intention des jeunes

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

L'histoire du hockey

Le hockey autochtone

Tableau intitulé BALLPLAY OF THE DAKOTA ON THE ST. PETERS RIVER IN WINTER, peint en 1848

Ballplay of the Dakota on the St. Peters River in Winter. Tableau peint en 1848, huile sur toile. Reproduction autorisée par l'Amon Carter Museum/1979.4.
www.cartermuseum.org
Source

À quel endroit le hockey a-t-il été inventé? On ne connaîtra peut-être jamais la réponse à cette question. Par contre, on sait avec certitude que les peuples autochtones pratiquent ce sport depuis très longtemps.

Les premières parties de hockey se jouaient probablement avec des bâtons faits d'une seule pièce de bois et un quelconque objet qui pouvait servir de rondelle. Le hockey est peut-être né d'une version hivernale de la crosse, un jeu plus ancien inventé par les Premières Nations il y a des centaines d'années. On sait que les premiers bâtons de hockey ont été fabriqués par les Micmacs au Nouveau-Brunswick, il y a plus de 100 ans.

Les premières ligues de hockey structurées ont vu le jour dans les communautés des Premières Nations à l'époque où l'on envoyait les enfants autochtones dans des pensionnats. Les enfants demeuraient au pensionnat presque toute l'année et, en hiver, ils occupaient leurs loisirs à jouer au hockey. On n'a pas tardé à organiser des tournois les opposant à des écoles rivales.

Aujourd'hui, les Premières Nations de toutes les régions du Canada possèdent leurs propres équipes de hockey de niveaux midget et junior A. Certains joueurs de ces équipes deviendront peut-être des hockeyeurs professionnels. Parmi les Premières Nations, plusieurs possèdent des équipes masculines seniors, qui font partie de ligues adultes réunissant des joueurs autochtones et non autochtones.

Bon nombre de Premières Nations et de collectivités de Métis et d'Inuits organisent leurs propres tournois annuels. Évidemment, ces groupes jouent aussi au hockey par simple plaisir et pour s'amuser entre copains. Parents et amis se réunissent à la patinoire pour se divertir en compagnie de leurs proches. Le hockey fait maintenant partie de la culture et des traditions autochtones.

Le Cercle sportif autochtone et le National Native Sports Program ont créé des programmes nationaux en vue d'aider les hockeyeurs autochtones à améliorer leur performance. Ces programmes leur enseignent aussi des principes tels que l'esprit d'équipe et le franc-jeu, qui leur sont aussi très utiles hors de la patinoire. Les National Aboriginal Hockey Championships sont un tournoi annuel pour les jeunes joueurs de niveaux bantam et midget. Chaque année, on tient également des compétitions un peu partout au Canada opposant uniquement des Autochtones.

De plus en plus d'enfants autochtones jouent au hockey. Au début des années 1950, il n'y avait que quelques joueurs autochtones dans la Ligue nationale de hockey (LNH), mais aujourd'hui leur nombre ne cesse d'augmenter. En voici quelques-uns :

Fred Sasakamoose
Cri de Sandy Lake
Première Nation Ahtakakoop (Saskatchewan)
Fred n'a pas passé une saison entière dans la LNH, mais il en a fait partie à l'époque où la ligue ne comptait que six équipes. Il était joueur de centre pour les Blackhawks de Chicago.

George Armstrong
Mohawk
Skead (Ontario)
Surnommé « Chief », George a passé 21 saisons avec les Maple Leafs de Toronto. Cet ailier droit a remporté quatre Coupes Stanley dans les années 1960. Il était capitaine des Maple Leafs quand cette équipe a remporté sa dernière Coupe Stanley, en 1967.

Reggie Leach
Métis
Riverton (Manitoba)
Reggie a été ailier droit pour les Bruins de Boston, les Golden Seals de la Californie, les Flyers de Philadelphie et les Red Wings de Detroit. Il a pris part au match des étoiles de la LNH en 1976 et en 1980.

Bryan Trottier
Métis
Val Marie (Saskatchewan)


Bryan a été joueur de centre avec les Islanders de New York et les Penguins de Pittsburgh. Il a participé au match des étoiles de la LNH en 1976, en 1978, en 1980, en 1982, en 1983, en 1985, en 1986 et en 1992.

Stan Jonathan
Mohawk
Ohsweken (Ontario)
Stan a été l'un des premiers « policiers » autochtones de la Ligue. Cet ailier gauche a joué avec les Bruins de Boston et les Penguins de Pittsburgh.

Gino Odjick
Algonquin
Maniwaki (Québec)
Gino a été ailier droit pour les Canucks de Vancouver, les Islanders de New York, les Flyers de Philadelphie et les Canadiens de Montréal. C'était un joueur robuste.

Sandy McCarthy
Micmac
Toronto (Ontario)
Sandy, ailier droit, a joué pour les Flames de Calgary, le Lightning de Tampa Bay, les Flyers de Philadelphie, les Hurricanes de la Caroline et les Rangers de New York. Il était aussi reconnu pour son jeu robuste.

Chris Simon
Ojibwa
Wawa (Ontario)
Chris a été ailier gauche pour les Nordiques de Québec, l'Avalanche du Colorado, les Capitals de Washington et les Blackhawks de Chicago. C'était également un joueur robuste.

Wade Redden
Métis
Lloydminster (Saskatchewan)
Wade, défenseur des Sénateurs d'Ottawa, a représenté le Canada dans plusieurs tournois internationaux. Il a notamment fait partie de l'Équipe Canada qui a participé à la Coupe du monde en 2004. Il a aussi participé au match des étoiles de la LNH en 2002.

Sheldon Souray
Métis
Elk Point (Alberta)
Sheldon, défenseur pour les Devils du New Jersey puis pour les Canadiens de Montréal, a participé au match des étoiles de la LNH en 2004.

Jonathan Cheechoo
Cri
Moose Factory (Ontario)
Jonathan est ailier droit pour les Sharks de San Jose. Il a aussi été l'un des premiers « policiers » autochtones de la Ligue.

Jordin Tootoo
Inuit
Rankin Inlet (Nunavut)
Jordin a été le premier Inuit repêché par la LNH. Il a passé la saison 2003-2004 avec les Predators de Nashville.

Les anciens joueurs Bryan Trottier et Ted Nolan travaillent maintenant comme entraîneurs dans la LNH. Ron Delorme, qui a également joué dans la LNH, est aujourd'hui recruteur en chef des Canucks de Vancouver auprès des joueurs amateurs.

Étant donné le grand nombre de joueurs autochtones dans la LNH et le nombre encore plus grand de jeunes Autochtones qui sont en voie d'accéder à la LNH, il n'est pas étonnant que tant d'enfants autochtones désirent jouer au hockey. Bien sûr, ils ne se rendront pas tous à la LNH, mais le hockey demeurera important dans leur collectivité. Les enfants jouent au hockey parce qu'ils aiment ce sport, et pour l'esprit d'équipe et les liens d'amitié qu'ils développent en jouant. Bien que les règles du hockey aient changé et que le jeu ait évolué, le but de chaque partie est toujours de s'amuser et de donner son 110 pour 100. On peut affirmer que le hockey rassemble vraiment les collectivités autochtones.


Visitez le site Web ARCHIVÉE - Regard sur le hockey