Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Exploration et colonisation > Le vécu des immigrants English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière: Le vécu des immigrants. Immigrer et s'installer en terre canadienne


Trace documentaire des immigrantsLes vestiges du passéTrouver un immigrant
Introduction
Les imprimés publicitaires
Les guides et les manuels pour les immigrants
La réglementation gouvernementale
Les documents de voyage
Les listes de passagers
Les dossiers d'identité
Les concessions de terre
La photographie exécutée sur commande
Mémoires et journaux intimes d'immigrants

Les guides et les manuels pour les immigrants

par Laura Madokoro, Bibliothèque et Archives Canada

D'angoissantes questions portant sur leur devenir torturent de nombreux émigrants qui entreprennent au XIXe siècle le voyage vers l'Amérique du Nord britannique. Que sera le voyage en mer? Comment s'y préparer? Que peuvent-ils espérer de leur nouvelle vie?

Pour répondre à ces questions ainsi qu'à d'autres préoccupations, les autorités britanniques, des individus ainsi que des organismes (tel la Society for Promoting Christian Knowledge) publient au début des années 1800 des guides qui informent les voyageurs et soutiennent la cause de l'émigration. Certains guides encouragent les émigrants potentiels en vantant les mérites de l'Amérique du Nord britannique, tandis que d'autres préparent les nouveaux venus à leur arrivée en leur offrant de sages conseils. Joseph Pickering, auteur d'une brochure et lui-même émigrant, déclare : « Il n'existe pas sur terre de paradis parfait », à quoi il ajoute que « seule la persévérance peut assurer le succès » (Pickering 1831, p. iv-v) [traduction]. A.C. Buchanan, agent d'immigration installé à Québec, remarque la prédominance de la population masculine et conseille à « chaque fermier ou laboureur qui s'exile (et qui peut défrayer le coût de deux billets) de venir accompagné d'une jeune épouse active » (Buchanan 1828, p. 89) [traduction].

Dans la mesure où les guides servent à informer les gens des divers aspects de la vie en Amérique du Nord britannique, ils comportent parfois des longueurs. Il n'est pas rare que certains atteignent jusqu'à cent pages. Quelques-uns sont divisés en chapitres, et d'autres prennent la forme d'un journal intime ou de Mémoires. Les guides abordent toutes les facettes de l'expérience d'immigrer. Ils indiquent ce qu'il faut apporter sur le bateau, ce qu'il faut faire au moment du débarquement, où se trouvent les meilleures terres et ce à quoi peut s'attendre le nouveau venu tout au long de ses trois premières années à la ferme. Parfois, les guides donnent des conseils de base, suggérant notamment « de nettoyer avec soin les buissons et de placer les billots à bonne distance du domicile et hors des bâtiments de la ferme car, advenant un feu de forêt, le risque de voir ses biens détruits est très grand » (Buchanan 1832, p. 6) [traduction].

D'autres guides décrivent avec force détails le climat, la géographie et la situation de l'emploi dans les colonies. Un guide dépeint les hivers canadiens « froids, mais secs et tonifiants » (Buchanan 1828, p. 89) [traduction]. On souligne souvent les différences et les similarités entre la Province du Canada et la Grande-Bretagne. Un immigrant déclare, à propos des ressemblances : « Entrer au Canada, c'est arrivé dans une région des plus fidèles à la royauté » (Paton 1886, p. ii) [traduction]. Joseph Pickering, lui, note que la tonte des moutons ne se pratique pas de la même façon. Il écrit plus tard dans son journal que « les Canadiens tondent le ventre et la nuque, et après les pattes », puis il déclare que les moutons « n'ont pas belle apparence une fois tondus » (Pickering 1831, p. 56) [traduction]. Pickering a puisé dans son journal pour élaborer son populaire guide intitulé Inquiries of an Emigrant: Being the Narrative of an English Farmer from the Year 1824 to 1830. Catharine Parr Traill, la célèbre auteure de The Backwoods of Canada, a aussi fait paraître un guide, The Canadian Emigrant Housekeeper's Guide, destiné à une autre clientèle d'émigrants pour le Canada, et qui traite d'un autre aspect de l'immigration.

Les guides d'immigration du XIXe siècle, dont très peu subsistent, proposent des comptes rendus fascinants des nombreuses forces à l'œuvre au moment de la migration des années 1800, et des conditions d'accueil dans les colonies. Grâce à eux, les chercheurs découvrent d'étonnants potins à propos de la législation et des règlements qui ont régi la migration des peuples. Les guides témoignent aussi, par le biais des observations qu'ils comportent, de la vie sociale des colons, et nous renseignent sur la croissance urbaine et rurale du Canada au milieu des années 1800. Mais « certaines personnes embellissent [l'immigration], avertit un auteur, soit parce qu'ils sont engagés par une localité, ou intéressés à la vanter, dans la course au peuplement ». Aussi, certaines allégations doivent être prises avec un grain de sel (Smith 1850, p.40) [traduction].

Références

Buchanan, A.C. Advice to Emigrants [microforme], [Québec?, s.n.], 1832, Québec, T. Cary.

_____. Emigration Practically Considered, with Detailed Directions to Emigrants Proceeding to British North America, Particularly to the Canadas: In a Letter to the Right Hon. R. Wilmot Horton, M.P, Londres, H. Colburn, 1828.

_____. Canada: Information for Emigrants to Canada and the Northern and Western States of America, Showing the Routes, Distances, and Rates of Passage from Quebec to the Principal Points, Québec, Bureau de l'émigration, 1856.

Pickering, Joseph. Inquiries of an Emigrant: Being the Narrative of an English Farmer, from the Year 1824 to 1830, During Which Period He Traversed the United States of America, and the British Province of Canada, with a View to Settle as an Emigrant: Containing Observations on the Manners, Soil, Climate, and Husbandry of the Americans, with Estimates of Outfit, Charges of Voyage and Travelling Expenses, and a Comparative Statement of the Advantages Offered in the United States and Canada, Londres, E. Wilson, 1831.

Paton, Walter B. et la Society for Promoting Christian Knowledge (Grande-Bretagne). The Handy Guide to Emigration to the British Colonies, with Maps, Londres, Society for Promoting Christian Knowledge, 1886.

Smith, Sidney. The Settler's New Home, or, Whether to Go, and Wither?: Being a Guide to Emigrants in the Selection of a Settlement, and the Preliminary Details of the Voyage, Embracing the Whole Fields of Emigration, and the Most Recent Information Relating Thereto, Londres, J. Kendrick, 1850.

Un résident ayant séjourné dix ans. Emigrant's Guide [microforme]: Being the Information Published by His Majesty's Commissioners for Emigration Respecting the British Colonies of Upper and Lower Canada and New Brunswick: With General Observations on the Voyage, Climate, Soil, Wages, Prices of Provisions, &c, Devonport, Angleterre, W. Pollard, [1832?].

Traill, Catharine Parr. The Backwoods of Canada: Being Letters from the Wife of an Emigrant Officer, Illustrative of the Domestic Economy of British America, Londres, C. Knight, 1836.

_____. The Canadian Emigrant's Housekeeper's Guide, Toronto, Lovell & Gibson, 1862.


Introduction | Droits d'auteur/Sources | Commentaires