Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Exploration et colonisation > Le vécu des immigrants English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Bannière: Le vécu des immigrants. Immigrer et s'installer en terre canadienne


Trace documentaire des immigrantsLes vestiges du passéTrouver un immigrant
Introduction
Sans préjugés locaux
Une politique de libre admission nationale
Combler les attentes de la Terre promise
Une politique privilégiée
Une période déprimante

Les réfugiés pour convictions religieuses

par Matthew Wangler, conseiller en recherche

En 1870, trois ans après la Confédération, le gouvernement canadien acquiert officiellement de la Compagnie de la Baie d'Hudson l'immense territoire connu sous le nom de Terre de Rupert. Impatient d'exploiter de nouvelles ressources et d'ouvrir de nouveaux marchés, et craignant une expansion américaine vers le nord, le gouvernement cherche à intégrer à la nation les vastes étendues de l'Ouest canadien, grâce à la construction d'un chemin de fer transcontinental, et à la promotion de la colonisation. Incapable d'attirer un nombre suffisant d'immigrants de Grande-Bretagne et d'autres pays « préférés », le jeune état fédéral invite d'autres groupes culturels à s'installer dans les Prairies.

Parmi ceux-ci, on compte plusieurs groupes religieux, notamment les doukhobors et les mennonites de Russie, ainsi que les mormons des États-Unis, à la recherche de bonnes terres où fonder des communautés agricoles et d'un refuge où pratiquer librement leur religion. Certains décrets gouvernementaux et l'opinion publique marquent fortement la vision qu'a chacune de ces communautés de son avenir au Canada.



Introduction | Droits d'auteur/Sources | Commentaires