Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Anciens messagers, nouveaux médias : l'héritage d'Innis et de McLuhan

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

McLuhan

La tétrade

« Gutenberg a fait de tous des lecteurs. Xerox fait de tous des diffuseurs » [traduction libre]. Entrevue avec Nina Sutton, novembre 1975

C'est son fils Eric qui fait paraître à titre posthume Laws of Media (1988), recueil dans lequel les réflexions de McLuhan forment une tétrade concise portant sur les effets des médias. Ces quatre lois montrent combien les questions de pédagogie préoccupent constamment McLuhan : ces lois servent à analyser les schémas des effets que produisent différentes technologies. McLuhan les présente sous forme de questions à partir desquelles on peut analyser n'importe quel artefact :

  1. Qu'améliore-t-il?
  2. Que rend-il désuet?
  3. Que fait-il disparaître qui avait été désuet?
  4. Que devient-il lorsqu'on le pousse à l'extrême?

Il ne faut pas oublier que ces quatre lois coexistent. Bien que McLuhan les mentionne parfois comme se succédant, il ne leur attribue pas un ordre chronologique. La tétrade n'est pas un instrument scientifique. Cet outil, utilisé pour décrire des « situations en évolution », sert à explorer « la grammaire et la syntaxe » de chaque artefact 12.

Comme le souligne Robert Babe, la quatrième loi -- un artefact se mue en une forme opposée lorsqu'il est « surchauffé » -- indique la distance prise par rapport à Innis. Ainsi, Innis n'a jamais soutenu, à l'instar de McLuhan, que les médias spatiaux, poussés à l'extrême, se transforment en médias temporels 13.

On trouve dans Laws of Media des exemples de la tétrade (p. 168-171) :

Pouvez-vous appliquer les lois concernant les médias au téléphone cellulaire?

Le cellulaire, qu'améliore-t-il?

  • les communications interpersonnelles
  • l'accessibilité
  • le temps de réponse

Que rend-il désuet?

  • les cabines téléphoniques
  • la privauté et l'anonymat
  • l'isolement et le foyer

Que fait-il disparaître?

  • la culture tribale
  • l'espace acoustique
  • les appareils photos

Que devient-il lorsqu'on le pousse à l'extrême?

  • des lettres
  • « l'expéditeur est expédié 14 » [traduction libre]

Téléchargez lecteur Windows Media

Écoute ceci :

Marshall McLuhan utilise le média de l'imprimerie comme exemple d' « inversion », lors d'une entrevue avec Nina Sutton, novembre 1975.
[WMA 2,454 Ko]] / Source

Photo du visage de Marshall McLuhan vu à travers un journal découpé, décembre 1972, par Lou Forsdale

Source

Marshall McLuhan, décembre 1972, photo de Lou Forsdale

Photo de Marshall McLuhan et ses étudiants lors d'un séminaire, 15 avril 1973, par Robert Lansdale

Source

Marshall McLuhan et ses étudiants lors d'un séminaire, 15 avril 1973, photo de Robert Lansdale

Notes

12. McLuhan, Laws of Media, p. 116.

13. Babe, Canadian Communication Thought: Ten Foundational Writers, p. 299.

14. McLuhan, Laws of Media, p.153.

Précédent | Suivant