Sauter les liens de navigation (touche d'accès : Z)Bibliothèque et Archives Canada - Library and Archives Canada Canada
Page d'accueil > Politique et gouvernement > Fait au Canada English

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

« Perfectionnements aux bandages herniaires ». Brevet no 16303, déposé par Adam H. Saylor et Edward Parker en 1883

 

Brevet no 16303. Date de dépôt : 1883.

« Perfectionnements aux bandages herniaires » [Améliorations apportées aux bandages herniaires], Adam H. Saylor et Edward Parker.

Notant que près de la moitié des patients meurent des suites d'interventions chirurgicales, le chirurgien britannique Joseph Lister met au point, dans les années 1860, une méthode d'intervention antiseptique. Il insiste pour que les chirurgiens se lavent les mains et nettoient leurs instruments dans une solution de phénol, mais ses confrères font la sourde oreille : plusieurs pensent l'infection inévitable, car ils la croient un processus spontané. Cependant, sous la gouverne de Lister, le taux de mortalité dû aux opérations tombe de 50 pour 100 à 15 pour 100. À la fin des années 1870, l'usage de méthodes antiseptiques se répand en Europe.

Le Canada importe en 1877 les méthodes de Lister. Avant cette date, aux dires d'un historien de la médecine, « ouvrir l'abdomen entraîne une mort certaine, en raison de l'infection qui s'ensuit » [traduction]. Ainsi, de nombreux patients, qui souffrent de maladies curables, ne cherchent pas de solutions chirurgicales, choisissant d'autres voies, telle l'utilisation du bandage herniaire d'Edward Parker, breveté en 1883.

Le bandage de Parker soulage la douleur causée par des hernies abdominales réductibles. De telles hernies apparaissent lorsqu'il y a protrusion d'un intestin par une déchirure survenue dans la paroi abdominale; la hernie est réductible lorsque l'intestin peut reprendre sa place normale. Le bandage, fait d'une ceinture aux compresses ajustables, retient l'intestin en place. Une seconde compresse est fournie en cas de hernie double.

Parker, qui n'indique pas sa profession dans sa demande de brevet, répond sans doute à un besoin local. Brockville est, au XIXe siècle, une ville industrielle prospère, car elle bénéficie de son emplacement sur les rives du Saint-Laurent, et de la ligne de chemin de fer qui la traverse. Nul doute que les ouvriers qui travaillent aux industries les plus lourdes souffrent fréquemment de hernies.

Le Canada compte de nombreux experts de bandages herniaires parmi les contemporains de Parker. Ainsi, la base de données de Fait au Canada comporte des douzaines de variantes de son concept, dont les numéros 1389, 2098, 8414, 9338 et 14417. Indépendamment de leur efficacité cependant, on est sûr que les utilisateurs de bandages se sont sentis soulagés lorsque les progrès en chirurgie ont permis d'accéder à des traitements pour les hernies plus durables.

Références

Heagarty, John Joseph. Four Centuries of Medical History in Canada and a Sketch of the Medical History of Newfoundland, vol. 1, Toronto, Macmillan, 1928.

Briggs, Elizabeth, et Colin J. Briggs. Before Modern Medicine: Diseases and Yesterday's Remedies, Winnipeg, Westgarth, 1998.

« History and Location », Brockville: City of the 1000 Islands,
www.brockvilletourism.com/welcome.aspx?teid=1&type=te
(consulté le 28 octobre 2005).

« Hernia », Wikipedia,
http://en.wikipedia.org/wiki/Hernia
(consulté le 28 octobre 2005).