Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Le trèfle et
la feuille d'érable
Le patrimoine documentaire des Canadiens irlandais à Bibliothèque et Archives Canada

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Dissertations

Littérature

Littérature et journalisme au Canada

Michele Holmgren
Collège Mount Royal, Calgary (Alberta)

En tant que concept et que destination, le Canada a fasciné de nombreux écrivains et émigrants potentiels qui, en Irlande, devaient déjà composer avec leurs propres préoccupations d'ordres politique et nationaliste. Isaac Weld a notamment fondé les textes si souvent cités du document Travels Through the States of North America, and the Provinces of Upper and Lower Canada (1799) sur un voyage effectué « dans le but de... déterminer si, en cas d'urgence à venir, une partie de ces territoires pourrait être envisagée comme lieu de résidence possible et agréable » (p. iii). [traduction] Pour en savoir plus »

Jeune Irlande

Michele Holmgren
Collège Mount Royal, Calgary (Alberta)

Le nationaliste irlandais Thomas Davis considérait le Canada comme un modèle d'autonomie gouvernementale. En parlant des rébellions du Haut et du Bas-Canada en 1837-1838, il a publié un éditorial dans le journal du mouvement Jeune Irlande, The Nation, où il s'imaginait le Canada s'écrier : « Ma sœur l'Irlande, mes chaînes se rompent. Pourquoi dors-tu encore, oh ma sœur? » (12 novembre 1842). [traduction] Pour en savoir plus »