Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Les journaux canadiens-français : une ressource historique essentielle (1808-1919)

Introduction

Les journaux canadiens-français : une ressource historique essentielle (1808-1919) offre un choix de journaux canadiens parus en français partout au Canada. Ces journaux, présentés dans un format numérique interrogeable, forment la collection de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) des premières et dernières éditions ainsi que des éditions spéciales de journaux canadiens-français.

Pour consulter les journaux, explorez la liste des titres de journaux ou des lieux de publication, ou effectuez une recherche sur le contenu à partir de mots-clés. L'Aide à la recherche décrit en détail les options de recherche.

Ressources complémentaires

Ce site Web complète d'autres importantes ressources relatives aux journaux canadiens-français accessibles en ligne par l'entremise de :

Bibliothèque et Archives nationales du Québec
[www.banq.qc.ca/portal/dt/collections/collection_
numerique/coll_numerique.jsp?bnq_langue=fr],

University of Alberta Libraries
[http://peel.library.ualberta.ca/newspapers/?locale=fr],

Manitoba: vie et époque
[http://manitobia.ca/cocoon/launch/fr/newspapers].

Pour accéder à d'autres ressources imprimées ou parues sur Internet, consultez les Ressources complémentaires. Servez-vous de l'onglet « Contactez-nous » situé en haut de l'écran si vous avez besoin d'aide à propos des documents de BAC.

À propos de ces journaux

Cette collection comprend des journaux canadiens-français publiés durant une période de transitions nombreuses, incluant des publications politiques indépendantes parues du début au milieu du XIXe siècle, et remplacées dans la seconde moitié du XIXe siècle par des publications commerciales populaires.

Cette collection témoigne d'une autre importante évolution qu'ont connue les journaux canadiens-français au XIXe siècle : l'apparition de journaux communautaires en dehors des grandes villes. D'abord publiés dans la province de Québec, ces journaux paraissent ensuite hors Québec, dans des collectivités où la population francophone s'accroît. Plus de la moitié des titres de cette collection proviennent de Montréal, de Québec et d'Ottawa. Environ un tiers des titres proviennent de petites localités du Québec et le reste de collectivités francophones à travers le pays.

Les journaux sont une importante source d'information car ils témoignent du quotidien des Canadiennes et des Canadiens. Les documents variés qu'on y trouve - articles, éditoriaux, publicités - fournissent ensemble une idée de la culture d'une période donnée; ils saisissent et reflètent de façon unique les préoccupations d'une époque à l'échelle locale et nationale. L'inclusion dans une même collection de journaux de différentes régions nous permet aussi de comparer les points de vue de diverses collectivités du pays.

Les vieux numéros de ces journaux retracent de nombreux jalons de l'histoire canadienne, notamment dans les éditions spéciales publiées à l'occasion de ces événements. Ces pages établissent un lien des plus intéressants avec les points de vue des Canadiens français sur la Confédération, le procès de Riel, la Première Guerre mondiale et une foule d'autres événements historiques décisifs. La couverture d'événements locaux donne un aperçu de la vie quotidienne, qu'il s'agisse de politique ou des allers et venues des visiteurs et habitants.

Les publicités, omniprésentes dans ces journaux, révèlent également le quotidien. En plus d'offrir au lecteur actuel une note de charme et d'originalité, elles témoignent des mœurs et coutumes, de l'image projetée par divers groupes et du rôle qu'ils ont joué, ainsi que des tendances de l'époque. À cet égard, les illustrations et photographies sont aussi très révélatrices.

Les avis de naissance, de mariage et de décès sont, dans les journaux, une source précieuse et populaire de renseignements utiles tant en généalogie qu'en histoire sociale et celle des familles. Les nécrologies, par exemple, donnent souvent des détails, entre autres sur la carrière ou le service militaire de la personne défunte, et indiquent les noms et lieux de résidence de ses proches parents.

Ces pages reflètent également la vie culturelle de chaque collectivité. Il est fréquent d'y trouver des extraits de textes littéraires ainsi que l'annonce ou la critique d'événements sociaux, de concerts et de pièces de théâtre.

Bien que de grande valeur, les exemplaires anciens de journaux communautaires demeurent une ressource en péril. Les journaux ayant survécu sont peut-être moins nombreux que nous le pensons, car il est difficile d'accéder à un entreposage adéquat, et les techniques d'impression du milieu des années 1800 sont précaires, à une époque où la pâte à papier acide remplace le papier chiffon durable.

En 1910, le Canada tirait environ deux fois plus de journaux qu'il n'en existe aujourd'hui. Ce facteur complique encore davantage le collectionnement et la préservation. Un grand nombre de journaux communautaires non quotidiens ont disparus.

Cette collection numérique de journaux canadiens-français du XIXe siècle et du début du XXe siècle s'inscrit dans l'effort déployé pour sauvegarder une importante ressource et de rendre celle-ci accessible à un plus vaste public.

Nous tenons à remercier le ministère du Patrimoine canadien dont l'appui financier, attribué par l'entremise du Programme de culture canadienne en ligne, a permis de réaliser ce projet.