Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - Un vrai compagnon et ami :
Le journal de William Lyon Mackenzie King

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Au cœur du journal

Bottin mondain de King : archives biographiques

Le révérend chanoine William Bertal Heeney (1873-1955)

Le révérend chanoine William Bertal Heeney et Mme Heeney, v. 1928

Source

Le révérend chanoine William Bertal Heeney et Mme Heeney, v. 1928

Bertal Heeney, le père d'Arnold Heeney, est un ministre du culte anglican qui a écrit plusieurs ouvrages portant sur des questions théologiques et sociales. Sa femme et lui ont une résidence d'été dans la Gatineau, non loin de Kingsmere. King et Heeney deviennent de bons amis, partageant un intérêt pour la religion et un amour pour les collines de la Gatineau.

Bertal Heeney naît au lac Danford (Québec), qui se trouve dans les collines de la Gatineau, au nord d'Ottawa. Heeney fait ses études à l'Université McGill et au Séminaire diocésain de Montréal. Il travaille ensuite à titre de pasteur anglican dans plusieurs localités. En 1909, il devient recteur de la St. Luke's Church, à Winnipeg, où il reste en poste jusqu'à sa retraite en 1942.

Il signe plusieurs ouvrages, portant principalement sur des questions théologiques et sociales. Au début de 1933, il écrit à Mackenzie King pour lui faire parvenir un exemplaire d'un de ses sermons, sur le christianisme et le socialisme. King est impressionné, étant donné que les principes exprimés par Heeney rejoignent ses propres idéaux énoncés dans Industry and Humanity. King invite Heeney à lui rendre visite à Kingsmere. Bertal Heeney, accompagné de son fils Arnold, accepte cette invitation en juillet 1933. King écrit dans son journal : « Je ne peux m'empêcher de croire que la visite hier du chanoine Heeney et de son fils, et que la foi qu'ils m'ont manifestée en tant qu'homme, étaient envoyées par Dieu pour me donner du courage juste au moment où j'en avais besoin plus que jamais. » [Traduction] (Journal, 9 juillet 1933)

King et Bertal Heeney deviennent de bons amis, les deux hommes étant intéressés par la religion et ayant un même attachement aux collines de la Gatineau. Au cours des années ultérieures, ils se rencontrent fréquemment. Heeney et son épouse se rendent parfois à Kingsmere, ou King leur rend visite à leur résidence d'été au lac Danford. Après 1938, l'association étroite entre King et Arnold Heeney ajoute à l'affection du premier pour la famille Heeney. Il s'agit là d'une amitié que King valorise grandement.

Certains documents sur Bertal Heeney sont conservés à Bibliothèque et Archives Canada (MG30-D164).