Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

ARCHIVÉE - LIVRES D'ARTISTES
UNE LECTURE RÉINVENTÉE

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Galerie des artistes

Lucie Lambert

« Mes livres sont issus de multiples rencontres entre l'image et le texte, la gravure et la poésie, la typographie et le papier, la presse à bras et l'ordinateur, la reliure et le bijou, les métiers anciens et les moyens de communication modernes. L'objet-livre ne cesse de marier le proche et le lointain et de me fournir l'occasion d'apprentissages techniques, de séjours à l'étranger et de riches rencontres avec des personnes très diverses : poètes, typographes, imprimeurs, relieurs, courtiers, collectionneurs privés, chefs de collections publiques, bibliothécaires, archivistes, chercheurs, etc.

Je pratique l'édition à tirage limité depuis 30 ans. Chaque fois le chemin parcouru trouve finalement son aboutissement lorsque je viens frapper à la porte de l'atelier de Pierre Ouvrard, maître-relieur. Cet artisan sans pareil sait que la reliure est un contenant, une enveloppe, une peau, un moyen terme entre le contenu et le lecteur. Le coffret et l'emboîtage cachent le texte et les images, mais ils en annoncent et en révèlent aussi l'esprit.

Rien n'est pour moi plus fécond que l'activité multiple qu'exige la production de livres d'artiste. C'est là que j'accomplis ma raison et ma manière d'être au monde ».

Énoncé de Lucie Lambert

Livre accordéon, debout, déplié et disposé en demi-cercle. Sur le volet, blanc, à l'extrême gauche, illustration figurant un crocodile vert, bouche ouverte, sur un fond vert. Sur le volet suivant à droite, également blanc, illustration figurant un dragon rose sur un fond noir. À l'extrême droite, deux volets blancs avec de la typographie noire.

A Thousand Hooded Eyes

Source

Les livres des Éditions Lucie Lambert participent de la grande tradition artisanale du livre d'artiste. Tout y est impeccablement soigné et agencé dans l'harmonie réfléchie d'un métier maîtrisé dans ses moindres détails. Alors qu'il est d'usage de faire cohabiter le visuel avec un texte déjà existant, l'artiste Lucie Lambert s'associe aux grands noms de la littérature canadienne pour élaborer avec eux l'œuvre finale.

Ce métier, Lambert l'a assimilé tout au long de son parcours. Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts à l'Université Laval, à Sainte-Foy, en 1968, elle ira, en 1975, compléter sa formation en arts, et tout spécialement dans les arts d'impression, à l'Université du Québec à Montréal. C'est d'ailleurs là qu'elle découvre la tradition du livre d'artiste. Par la suite, elle séjourne en Europe, où elle suit plusieurs stages de perfectionnement en gravure. De 1980 à 1983, établie à Paris, elle s'initie à la pratique des calligraphies chinoise et arabe. Cette découverte marque un point tournant dans son art. De retour au Canada en 1983, elle s'installe à Vancouver, où elle étudie la sculpture et l'art du bijou avec l'artiste haïda Bill Reid.

Au gré de cette aventure éditoriale, chaque livre illustre une évolution fondée sur les nouveaux acquis techniques de l'artiste. Sa fréquentation des ateliers parisiens explique le classicisme de l'ouvrage Le prince et la ténèbre. Le conte de François Ricard sert ici de prétexte à l'exploration, en taille-douce, des valeurs de noir si caractéristiques de ce médium. L'apprentissage de la calligraphie arabe donne un souffle à la gestualité de La naissance des nuages et consolide, par le choix du sujet, l'importance de la représentation de la nature comme thématique principale dans son œuvre.

Les livres d'artistes Conversation with a Toad et Terre d'or offrent une belle synthèse de l'influence des cultures autochtones et orientales chez cette nouvelle résidente de Vancouver. La calligraphie chinoise à l'origine des illustrations retrouve sa légèreté dans l'impression par la méthode japonaise des gravures sur bois. Les reliures rappellent les montages traditionnels sur soie des calligraphies orientales.

Avec l'inclusion de lettrines gravées et le partage du même mode d'impression pour la typographie et les gravures sur bois qui les illustrent, les éditions d'Air, Les roses et d'Au cœur du bois / In the Heart of the Wood renouent avec l'approche occidentale du livre, à la manière des incunables xylographiques. L'idée du livre, pour l'artiste-éditrice Lambert, repose sur la conjonction de tous les talents : ceux de l'écriture, du regard et du faire.