Bibliothèque et Archives Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Buste de sir Wilfrid Laurier

ARCHIVÉE - Maison Laurier

Contenu archivé

Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette page sous d'autres formats à la page Contactez-nous.

Introduction

Pendant la première moitié du XXe siècle, la maison Laurier (335, avenue Laurier est, Ottawa, Ontario) fut la demeure de deux premiers ministres du Canada, sir Wilfrid Laurier et William Lyon Mackenzie King. Elle fut construite à la fin des années 1870 pour John Leslie, un bijoutier d'Ottawa. Pour ne pas rompre avec le style des autres maisons victoriennes du quartier cossu de la Côte-de-Sable, l'architecte choisit le style Second Empire, en vogue à l'époque, dont les éléments caractéristiques comprennent un toit mansardé et des lucarnes.

Sir Wilfrid et lady Zoé Laurier emménagèrent dans la maison Laurier en 1897. La maison leur fut offerte par des amis et des partisans libéraux convaincus que le premier ministre du Canada devait posséder une demeure convenable. Un an plus tard, un fonds fut mis sur pied pour aider les Laurier à entretenir les lieux, à payer les serviteurs et à régler certaines dettes.

Dans leur nouvelle demeure, les Laurier vécurent entourés d'amis en visite, de jeunes parents et d'animaux domestiques. Lady Laurier passait souvent ses matinées dans le boudoir, en compagnie de ses oiseaux et d'intimes. Comme bien des femmes de la moyenne et de la haute bourgeoisies de l'époque, elle était activement impliquée auprès d'une foule d'oeuvres de bienfaisance. Elle trouvait aussi le temps d'organiser de nombreuses réunions officielles ou intimes, et d'offrir en soirée des dîners ou des réceptions.

Après la mort de sir Wilfrid Laurier en 1919, William Lyon Mackenzie King lui succéda à la tête du parti libéral et en 1921, il devint le dixième premier ministre du Canada. La même année, lady Laurier lui légua la maison.

Avant de s'y installer en 1923, King fit réparer et rénover la maison. Au cours des deux années des travaux, la maison fut repeinte, lambrissée de nouveau et dotée de planchers neufs et d'un ascenseur.

Malgré son nom, la maison Laurier évoque surtout la période durant laquelle elle était occupée par King, de nombreuses pièces étant demeurées dans l'état où elles étaient du temps de King. La maison est remplie de souvenir provenant du monde entier : des artefacts archéologiques datant de 2000 ans avant Jésus-Christ, des tableaux classiques, ainsi que des meubles associés à des personnes célèbres et à des événements historiques.

À sa mort en 1950, King légua la maison Laurier et sa propriété de Kingsmere aux Canadiens et Canadiennes. Après avoir relevé des Bibliotheque et Archives Canada jusqu'en 1988, la maison Laurier fait maintenant partie du réseau canadien des parcs nationaux, des lieux historiques nationaux et des canaux historiques gérés par Parcs Canada
[www.pc.gc.ca/fra/lhn-nhs/on/laurier/index.aspx].